Braj bhasha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le braj bhasha, (devanagari : ब्रज भाषा), appelé aussi brij bhasha, (बॄज भाषा), brak bhakha, (ब्रज भाखा), ou dehaati zabaan, (देहाती ज़बान), est une langue indo-aryenne parlée par environ 40 000 personnes dans la région de Mathura dans l'Uttar Pradesh. C'était la langue littéraire prédominante jusqu'au XIXe siècle dans une partie de l'Inde. Le braj basha est proche de l'awadhi parlé dans la région voisine de l'Awadh.

La mythologie hindoue fait naître Krishna à Mathura, et par suite le braj bhasha a été employé aux XVIe et XVIIe siècles dans la littérature de dévotion consacrée à cet avatar de Vishnu. La poésie de l'Inde a ainsi été marquée par le braj basha; Krhsina, ayant inspiré de nombreux conteurs.

C'est également une langue importante dans le sikhisme; elle a pesé dans les écrits de Guru Amar Das et Guru Arjan, deux des gourous fondateurs de cette religion[1]. Un bhagat du sikhisme, Bhai Surdas, l'utilisait régulièrement.

Références[modifier | modifier le code]

  1. A Popular dictionnary of Sikhism de W. Owen Cole et Piara Singh Sambhi, édition Curzon, page 53 (ISBN 0700710485)

Voir aussi[modifier | modifier le code]