Bichon maltais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bichon maltais
{{#if:
Bichon maltais
Bichon maltais

Espèce Chien (Canis lupus familiaris)
Caractéristiques
Silhouette 3 à 4 kg.
Taille 21 à 25 cm (M), 20 à 23 cm (F)
Poil très long blanc pur (ivoire pâle admise)
Robe Poils dense, brillant et tombant
Tête ronde
Yeux ocre foncé
Oreilles forme presque triangulaire tombante
Queue courbe et retombante, poilue
Caractère affectueux, vif, docile, intelligent
Nomenclature FCI
  • groupe 9
    • section 1
      • no 65

Le Bichon maltais est une race de chien méditerranéenne dont il est impossible de reconstituer l'origine du fait de sa grande ancienneté, il était connu dans la Rome antique. En France, il fait partie de la famille des bichons (5 variétés) et, en dehors de France, il est une race à part entière, suivant les pays, un maltais se dit : maltese, malteser, maltezeretc.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot « maltais » viendrait du phénicien màlat qui veut dire « lieu sûr », c'est l'origine du nom de l'île de Malte. Quoi qu'il en soit, cette racine se retrouve dans d'autres lieux méditerranéens comme dans celui de l'île adriatique de Méléda (aujourd'hui Mljet). Les ancêtres de ces petits chiens étaient répandus dans les ports de la Méditerranée centrale et à bord des bateaux pour détruire les rats et les souris répandus dans les magasins de stockage des denrées et aussi dans les cales des bateaux de commerce. Son nom tire donc son étymologie d'un lieu d'où il était répandu à défaut d'en être à l'origine et non de son utilité ou de sa fonction d'alors.

Historique[modifier | modifier le code]

Le bichon maltais appartient à l'une des races les plus anciennes, l'une des premières citations du Bichon maltais est dû à Aristote qui cite le canus melitensis ( en français « chien maltais »). Le Bichon maltais est connu bien connu de la Rome antique, Strabon en parle comme du chien de compagnie des matrones. Dans Les Caractères de Théophraste, le Poseur[1] pousse l'ostentation jusqu'à faire graver, à son décès, le nom de son bichon maltais, race de chien très chère et signe de luxe[2].

Description[modifier | modifier le code]

Petit bichon maltais

Ce chien d'agrément et de compagnie (groupe 9, section 1) possède un standard de la Fédération cynologique internationale (FCI) sous le patronage de l'Italie publié le 27 novembre 1989.

Chien de petite taille, élégant au port de tête fier et distingué[3], de 21 à 25 cm au garrot (hag = hauteur au garrot) pour les mâles, de 20 à 23 cm pour les femelle et d'un poids compris entre 3 et 4 kg[3], au tronc allongé représentant plus de 138 % hag[3]. La queue courbe, allant en s'effilant, a une longueur de 60 % hag[3]. Son poil de texture soyeuse sans ondulation est d'un blanc pur mais il est admis qu'elle puisse tirer sur l’ivoire pâle[3]. Sa peau comporte des taches de couleur d'un rouge plutôt sombre et la peau apparente, aux paupières à ouverture proche du cercle, aux lèvres bien jointives, à la truffe volumineuse et aux coussinets, est strictement noire[3]. Sa tête est plutôt large égale au 6/11 hag[3]. La longueur du museau au chanfrein rectiligne et au faces latérales parallèles, fait les 4/11 de la longueur de la tête[3]. Les oreilles à peu près triangulaires sont tombantes, la largeur fait 1/3 de la longueur[3]. Les yeux situés sur le même plan frontal aux globes à fleur de tête, sont de couleur ocre foncé[3]. Les membres, bien appliqués au corps, bien d'aplomb et parallèles entre eux, musclés à l'ossature robuste : Épaules 33 % hag, bras 40/45 % hag et avant-bras 33 % hag, cuisses 40 % hag et jambes un peu plus de 40 % hag[3].

Santé et entretien[modifier | modifier le code]

De santé robuste, le Bichon maltais est rarement malade ; il a tout au plus les yeux qui larmoient de temps en temps, surtout durant la période de dentition. Il s'agit de nettoyer chaque jour. Il a une espérance de vie de 15 à 16 ans[réf. nécessaire].

Bichon maltais célèbre[modifier | modifier le code]

Le petit chien de Bernadette Chirac est un bichon maltais prénommé Sumo. Suivant des déclarations au Parisien le 2 octobre 2009, Sumo « n'a pas supporté le départ de l’Élysée. Il était tout petit, il venait de naître et au bout d'un moment, dans cet appartement, il a eu le cafard. Alors il s'est mis à être agressif. » Il avait déjà mordu l'ex président de la République française Jacques Chirac par deux fois, jusqu'à la morsure de trop. « Il a sauté ! Ça saute très haut, un bichon. Il l'a mordu à l'estomac. J'ai eu très très peur, parce qu'il y avait du sang. C'est terrible, les petites dents comme ça. Et il était déchaîné ! Il voulait resauter et mordre » déclare Bernadette Chirac[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Caractère XXI
  2. Les Caractères, note 58. Notes par Nicolas Waquet), édition parue en septembre 2010
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k Standard FCI du Bichon maltais
  4. Article du Parisien consulté le 30 octobre 2013

Sources[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :