Bert Lytell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bert Lytell

Description de cette image, également commentée ci-après

Avec Betty Compson, dans Le Favori d'un roi
(1922, photo promotionnelle)

Nom de naissance Bertram Lytell
Naissance 24 février 1885
New York
État de New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 28 septembre 1954 (à 69 ans)
New York
État de New York, États-Unis
Profession Acteur (activité principale)
Producteur (cinéma : un film, 1936 ; théâtre : une pièce, 1934-1935)
Réalisateur (un film, 1936)
Scénariste (deux films muets, 1918)
Films notables L'Éventail de Lady Windermere (1925)
Les Bijoux volés (1931)
Séries notables Tales of Tomorrow (1951)

Bertram « Bert » Lytell est un acteur, producteur (de cinéma et de théâtre), réalisateur et scénariste américain, né le 24 février 1885 à New York (État de New York), ville où il est mort le 28 septembre 1954.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1924

Au cinéma, Bert Lytell est surtout actif durant la période du muet, apparaissant alors dans quarante-neuf films américains, sortis de 1917 à 1927. Puis il tient le premier rôle dans seulement cinq films parlants, le premier sorti en 1928 (On Trial (en) d'Archie Mayo, avec Pauline Frederick), le dernier en 1931 (The Single Sin de William Nigh, avec Kay Johnson).

Au nombre de ses autres partenaires féminines, citons Betty Compson (deux films en 1922, dont Le Favori d'un roi (en) de George Fitzmaurice), Alice Lake (trois films), Barbara La Marr (deux films), May McAvoy (Le Favori d'un roi et L'Éventail de Lady Windermere d'Ernst Lubitsch en 1925), Irene Rich (deux films en 1925, dont le pré-cité), Rosemary Theby (cinq films), Virginia Valli (quatre films), Lois Wilson (deux films, dont On Trial déjà nommé), ou encore Claire Windsor (trois films), cette dernière un temps sa première épouse.

Mentionnons aussi deux caméos, d'abord dans le court métrage Les Bijoux volés de William C. McGann (1931, avec Wallace Beery et Buster Keaton), enfin dans Le Cabaret des étoiles de Frank Borzage (1943).

Après son retrait du grand écran, Bert Lytell poursuit sa carrière d'acteur au théâtre. En particulier, il joue jusqu'en 1946 à Broadway, où il avait débuté en 1914. Sur les planches new-yorkaises, outre des pièces (notamment aux côtés de Kirk Douglas, Ruth Gordon, Otto Preminger et Margaret Sullavan), il participe à la création en 1941 de la comédie musicale Lady in the Dark, sur une musique de Kurt Weill, avec Gertrude Lawrence dans le rôle-titre.

Il apparaît également à la télévision de 1948 à 1953, dans six séries, dont Tales of Tomorrow (un épisode, 1951).

En marge de ses activités d'acteur, Bert Lytell est réalisateur (Along Came Love en 1936, avec Charles Starrett et H. B. Warner), producteur (une pièce représentée à Broadway en 1934-1935 ; un film en 1936) et scénariste (deux films muets en 1918).

Pour sa contribution au cinéma, une étoile lui est dédiée sur le Walk of Fame d'Hollywood Boulevard.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

(comme acteur, sauf mention contraire ou complémentaire)

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Boston Blackie's Little Pal (1918)
Avec Alice Lake, dans Lombardi, Ltd.
(1919, photo promotionnelle)
De g. à d. : Betty Compson, Bert Lytell, Charles Ogle, May McAvoy, Gareth Hughes, Walter Long, Kathleen Clifford, Jed Prouty, Mayme Kelso et Robert Agnew, dans Kick In (1922, photo promotionnelle)

À la télévision (séries)[modifier | modifier le code]

Théâtre (à Broadway)[modifier | modifier le code]

(pièces, comme acteur, sauf mention contraire ou complémentaire)

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]