Asian Dub Foundation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Asian Dub Foundation

Description de cette image, également commentée ci-après

Asian Dub Foundation à la YOFest2014,
Strasbourg, 9 mai 2014.

Informations générales
Pays d'origine Londres, Angleterre
Genre musical Dub

Rock

Hip-hop Electro

Années actives Depuis 1993
Labels Slash, Virgin, FFRR, EMI, Labels, Nation Records
Site officiel asiandubfoundation.com
Composition du groupe
Membres Steve Chandra Savale (aka Chandrasonic)
Sanjay Tailor (aka Sun-J)
John Pandit (aka Pandit G)
Ghetto Priest
Prithpal Rajput (aka Cyber)
Aktarv8r
Martin Savale
Al Rumjen
Anciens membres Deeder Zaman
Rocky Singh
Dr Das
Lord Kimo
MC Spex

Asian Dub Foundation est un groupe de musique électronique alternative anglais. Ils mélangent dub, hip-hop, dancehall, drum’n’bass, ragga, jungle, bhangra et rock.

Le groupe se produit avec différentes compositions sur scène : quand il est annoncé en tant que Asian Dub Foundation, il s’agit du groupe entier ; mais quand on parle de Asian Dub Foundation Sound System, seul le DJ mixe et joue la musique d’autres artistes, un ou deux MC rappant par dessus.

Ils s'occupent de l’Asian Dub Foundation Education (ADFED) à Londres dont le but est de permettre à tous de produire de la musique gratuitement grâce à des stages d’une dizaine de mois. Une branche à Amsterdam a été montée par un ancien élève.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe se forme en 1993 à la suite de la diffusion du documentaire Identical Beat, un film tourné au Farringdon Community Music House à Londres, un lieu où des ateliers étaient conçus pour enseigner aux enfants d'origine asiatique les bases des technologies de la musique. Les responsables de ces ateliers, Aniruddha Das, John Pandit aussi connu comme DJ et un de leur étudiant, Deeder Zaman un rappeur bengali de 14 ans forment un sound system qu'ils appellent Asian Dub Foundation. Plus tard, les ateliers eux-mêmes seront rebaptisés Asian Dub Foundation Education.

Chacun adopte un pseudonyme — le bassiste/claviste Das devient Dr. Das, Pandit devient Pandit G, et Zaman devient Master D — et ils évoluent petit à petit en un groupe engagé en incorporant l'initiateur du Higher Intelligence Agency le guitariste Steve Chandra Savale, un interprète connu pour accorder son instrument à la manière d'un sitar, utilisant la distorsion au maximum et jouant à l'aide d'un couteau, ce qui lui vaut le surnom de Chandrasonic.

Émergeant dans un climat de violence antiasiatique du Royaume-Uni, leurs premières démos leur permettent de décrocher un contrat avec Nation Records, et ils sortent leur premier EP Conscious en 1994. Ils font quelques représentations en France qui fonctionnent mieux que dans leur pays, car dans ces années au Royaume-Uni seul le trip hop est en vogue.

Leurs influences vont du punk à la musique ambiante des chansons folkloriques bengali. Asian Dub Foundation gagne rapidement une réputation non seulement parmi les clubbers mais également parmi les mouvements contre le racisme, qui applaudissent les prestations vocales du groupe et leurs prises de positions politiques.

Après avoir gagné une réputation en tant qu'interprètes live, le groupe — qui a maintenant inclus le danseur Bubble-E et un deuxième DJ Sun-J — gagne l'acclamation générale en 1995 pour son single Rebel Warrior.

Deeder Zaman quitte le groupe après un dernier concert la veille de la nouvelle année 2000. Dans le groupe depuis l'âge de quatorze ans, il a voulu avoir une coupure avec la musique, particulièrement pour approfondir ses envies de tourisme et explorer d'autres possibilités de la vie. Il continue à travailler avec grassroots pour les droits civiques et avec des organismes antiracistes.

Suite au départ de Deeder, MC Spex (MC), Aktarvata (DJ drum and bass) et Lord (MC) du groupe The Invasian, qui participaient déjà au Asian Dub Foundation Sound System, sont accueillis au sein du Asian Dub. Leur première réelle participation a lieu pour le titre Enemy of the enemy.

En 2002 Deeder, avec Trevor Boucaud (dit Passion), forme Rebel Uprising. Passion était le batteur de African Head Charge (On-U Sound) et de certains groupes internationaux de reggae comme The Mighty Diamonds, Ricky Tuffy, Michael Prophet et quelques autres. Les vocalises impressionnantes de Deeder ont apporté une voix unique à Rebel Uprising. Le bassiste Dennis Rootical (de Irration Steppas et de Kitarchi) rejoint Rebel Uprising quelque temps plus tard. Rebel Uprising est un mélange particulier de drum and bass, singjaying, roots, jungle beats et de rap.

Vers mai 2001, Chandrasonic a l'idée de projeter La Haine, le film de Mathieu Kassovitz, car il devient d'actualité au Royaume-Uni : il y a des émeutes dans le nord du pays où le parti fasciste BNP (British National Party / Parti National Britannique) a organisé des attaques racistes, et la police harcèle les jeunes d'origine asiatique, en particulier dans les quartiers HLM. Ce projet se concrétise en 2002 par des prestations live qui reçoivent un très bon accueil, notamment de la part du cinéaste français, et il est envisagé de les diffuser sur support DVD.

Fin 2002, le groupe s'agrandit encore et compte dans ses rangs Rocky Singh, un batteur, et Pritpal Rajput (dit Cyber), un joueur de dhol et de tablâ, le premier étant un instrument de musique populaire indienne, l'autre un instrument de la musique classique indienne.

le 28 février 2005 sort leur album Tank, dont les voix sont assurées par Ghetto Priest, Lord et Spex. Ghetto Priest fait également quelques vocals pour le groupe de Deeder, Rebel Uprising.

Ils mirent ensuite en place une prestation live autour du film La Bataille d'Alger, film qui avait gagné une grande popularité après que la France eut reconnu l'utilisation de la torture pendant la vague de terrorisme qui eut lieu à Alger vers 1957. Certains y virent même un parallèle avec les évènements en Irak.

Asian Dub Foundation travailla également à un opéra dub/punk, Gaddafi : A Living Myth, à propos du leader libyen Muammar Al-Qaddafi, et dont la première eu lieu au London Coliseum le 7 septembre 2006.

Dr Das annonça en mai 2006 qu'il quittait Asian Dub Foundation pour reprendre l'enseignement et produire sa propre musique. Le nouveau bassiste est alors Martin Savale, alias Babu Storms, qui jouait déjà de la basse dans le groupe Swami (au côté de Rocky Singh).

En 2007, ils sortent un Best of intitulé "Time Freeze 1995 / 2007". Cet album contient une piste inédite interprétée par Deeder Zaman, le chanteur originel du groupe.

La sortie d'un nouvel album est alors prévue pour la fin de l'année 2007, dont l'intitulé (non encore totalement défini) aurait été "Banned From The Future". Sa sortie est repoussée à mars 2008 et sera finalement baptisé Punkara.

Mc Spex quitte à son tour la formation pour des raisons personnelles (non vraiment définies). Le nouveau chanteur formé par le groupe se nomme Al Rumjen (ex King Prawn (en)), qui chantera au côté du grand Ghetto Priest.

En 2011 vient l'album A History Of Now, dont on peut écouter un extrait sur le Site officiel de la formation. Ses paroles sont très axées sur l'important contexte social et politique des dernières récentes années, comme peut déjà en témoigner les ''icônes'' apparaissant sur la pochette de l'album.

Le dernier album en date est The Signal And The Noise, sorti en 2013.

Composition[modifier | modifier le code]

Membres fondateurs[modifier | modifier le code]

  • Dr. Das
  • Master D (Deeder Zaman)
  • Pandit G
  • Chandrasonic

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Steve Chandra Savale (Chandrasonic)
  • Aktar Ahmed (Mc Aktarvata)
  • Rocky singh
  • Ghetto Priest
  • Nathan "flutebox" Lee
  • Dr Das

Discographie[modifier | modifier le code]

Les albums[modifier | modifier le code]

Les DVD[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sites
Entretiens avec Asian Dub Foundation