Arnoul de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arnoul de France au Concile de Reims, 991

Arnoul de France[1], ou Arnoul de Reims (Arnould, Arnoulf, Arnulf), né avant 967, mort le 5 mars 1021[2], fils bâtard du roi Lothaire de France. Il est nommé archevêque de Reims après la mort d'Adalbéron de Reims en janvier 989 par Hugues Capet, contre Gerbert d'Aurillac, avec la promesse que son oncle, Charles de Basse-Lorraine rendra la cité de Laon au roi. Il sera déposé en 991 après la capture de son oncle et protecteur, Charles de Basse-Lorraine mais sera remis sur le trône épiscopal en 995 suite à la défection de Gerbert d'Aurillac. Il y siégera jusqu'à sa mort en 1021.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arnoul, fils illégitime de Lothaire sur le site Medieval Lands
  2. Christian Pfister, Études sur le règne de Robert le Pieux (996-1031), libraire éditeur Vieweg, 1885