Antonín Panenka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antonín Panenka
Antonin-panenka.jpg
Biographie
Nom Antonín Panenka
Nationalité Drapeau : République tchèque Tchèque
Naissance (66 ans)
Lieu Prague, Tchécoslovaquie
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. 1968-1985
Poste Milieu de terrain
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1968-1981 Drapeau : Tchécoslovaquie Bohemians Prague 678 (318)
1981-1985 Drapeau : Autriche Rapid Vienne 127 (63)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1973-1982 Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie 59 (17)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Antonín Panenka, né le à Prague, est un ancien footballeur international tchécoslovaque. Il doit sa notoriété à une façon particulière de tirer les penaltys, un style en douceur auquel il a donné son nom, la Panenka.

Aujourd'hui, Antonín Panenka est le président des Bohemians Prague.

Carrière[modifier | modifier le code]

Antonín Panenka est entré en 1957, à l'âge de 9 ans, aux Bohemians Prague.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Particularité[modifier | modifier le code]

Antonin Panenka est connu pour avoir laissé son nom à une technique particulière pour tirer les penaltys. Au lieu de frapper en force, il frappe doucement le ballon du coup de pied, lequel trompe le gardien si celui-ci a plongé trop vite. Son geste est devenu célèbre au soir de la finale de la Coupe d'Europe des Nations, où la Tchécoslovaquie battait la R.F.A. aux tirs aux buts. Antonin Panenka était le dernier tireur.

Au cours de sa carrière, Panenka a tiré de nombreux penaltys. Il ne les tirait pas tous à sa façon et au fur et à mesure que sa réputation franchissait les frontières, il choisissait de les tirer de manière plus conventionnelle. Lors du premier tour de la Coupe du Monde 1982, il inscrit sur des penaltys « normaux » les deux buts de son équipe contre le Koweït (1-1) et contre la France (1-1). Sa manière de tirer les penaltys a depuis fait de nombreux émules. Son échec le plus connu est celui du 10 avril 1985, à Vienne, lors du match aller de la demi-finale de Coupe des vainqueurs de Coupes contre le Dinamo de Moscou. Panenka a raté un penalty à la 65e minute de jeu. Tiré de manière "conventionnelle" le tir a été paré par le gardien russe Alexei Prudnikov[1]. Selon ses dires, le joueur n'a jamais raté une de ses Panenka en match officiel[2].

Émules[modifier | modifier le code]

De nombreux joueurs ont par la suite tenté de frapper leur penalty à la Panenka. Avec plus ou moins de réussite...

Panenka manquées[modifier | modifier le code]

  • 1989 : En 1/32e de finale de la Coupe de France 1989, Éric Cantona, de passage à Bordeaux, tente une Panenka lors de la série de tirs au but face à l'AS Beauvais Oise. Le gardien beauvaisien, Eddy Caullery, est pris à contre pied, il s'élance à l'opposé du ballon. Cependant Eric Cantona n'a pas suffisamment appuyé son geste, et le portier se relève instantanément puis plonge de nouveau vers le ballon. Il exécute une parade salvatrice sur sa ligne de but.
  • 2009 : Lors de l'opposition entre le VfB Stuttgart et le Bayern de Munich comptant pour la coupe d'Allemagne le 27 janvier 2009, un penalty est accordé au Bayern suite à une main d'Arthur Boka. Franck Ribery qui vient de chambrer le public local suite à son but qui a porté la marque à 2-0, s'élance sous les sifflets du Mercedes-Benz Arena et tente une Panenka peu puissante. Jens Lehmann, resté sur ses appuis, capte le ballon sans efforts[3].
  • 2011 : Le 18 février 2011 lors de la 24e journée de Ligue 1, cette mésaventure arrivera également à Youssouf Hadji face à Rémy Vercoutre. En effet, à la 45e minute du match (ASNL)-(OL) à la suite d'une faute commise par le gardien lyonnais sur l'international Marocain[4].
  • 2015 : Le 19 mai 2015, lors de la demi finale de l'euro des moins de 17 ans, le gardien Luca Zidane rate une panenka lors de la séance de tirs au but. Il permettra toutefois à la France de se qualifier pour la finale en arrêtant 3 penaltys[5],[6].

Panenka réussies[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Le 27 février 2008, dans le quart de finale de Coupe d’Allemagne, le derby entre le Bayern Munich et le TSV 1860 Munich, le score est toujours de 0-0 à la dernière minute des prolongations. C'est alors qu'un pénalty est accordé au Bayern. Franck Ribery frappe et marque. Mais, l’arbitre annule le but fait retirer le pénalty. Pour sa seconde tentative, Franck Ribery réussit une Panenka et qualifie son club[8].
  • 2009 : 27 septembre 2009 - Le Marocain Youssouf Hadji a signé un doublé avec Nancy. Youssouf Hadji a tenté et réussi une "Panenka" face à Teddy Richert
  • 2014 : Le 06 décembre 2014 lors de la 17e journée de Ligue 1 Française, les équipes de Nice et de Caen se rencontrent. Et alors que Caen mène 2 à 1, le niçois Alassane Pléa est légèrement accroché par Lenny Nangis dans la surface de réparation. Éric Bauthéac transforme le pénalty en trompant Rémy Vercoutre d’une Panenka plein axe qui ramène les deux équipes à égalité (2-2, 63è minute). Nice emportera finalement la rencontre par 3 buts à 2[10].
  • 2015 : Le 29 Avril 2015, Lionel Messi a marqué un pénalty à la 9ème minute du jeu d'une Panenka lors du victoire (6 - 0) entre son équipe le FC Barcelone et Getafe CF lors de la 34eme journée de la Liga

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source: hebdomadaire soviétique "Futbol-Hokkeï", no 15 du 14.4.1985.
  2. Source: L'Équipe du 30 juin 2012, page 12
  3. <http://www.leparisien.fr/flash-actualite-sports/coupe-d-allemagne-le-bayern-munich-et-ribery-en-demonstration-a-stuttgart-27-01-2009-389622.php « Coupe d'Allemagne: le Bayern Munich et Ribéry en démonstration à Stuttgart », sur http://www.leparisien.fr,‎ (consulté le 9 avril 2015)
  4. « Résultat Lyon-Nancy », sur http://fr.sports.yahoo.com,‎ (consulté le 19 décembre 2014)
  5. « La panenka ratée de Luca Zidane en vidéo »
  6. « Luca Zidane rate une panenka, mais qualifie les U17 pour la finale de l'Euro », sur lequipe.fr,‎
  7. « Le message du Bayern - Football - MAXIFOOT », sur www.maxifoot.fr,‎ (consulté le 9 avril 2015)
  8. « Panenka de Ribery à la 120ème minute », sur http://www.pronoplus.com,‎ (consulté le 9 avril 2015)
  9. « Schalke : La panenka de Choupo-Moting », sur http://www.football365.fr,‎ (consulté le 9 avril 2015)
  10. « Nice avec les tripes », sur http://sport24.lefigaro.fr,‎ (consulté le 18 décembre 2014)