Anne Jagellon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Anna Jagellon
Anne Jagellon
Anne Jagellon.
Anne Jagellon.
Titre
Reine consort de Bohême et de Hongrie
29 août 152627 janvier 1547
(20 ans, 4 mois et 29 jours)
Prédécesseur Marie de Hongrie
Successeur Marie d'Autriche
Reine consort de Germanie
153127 janvier 1547
Prédécesseur Isabelle de Portugal
Successeur Marie d'Autriche
Biographie
Dynastie Jagellon, Habsbourg
Date de naissance 23 juillet 1503
Lieu de naissance Buda
Date de décès 27 janvier 1547
Lieu de décès Château de Prague
Père Vladislas IV de Bohême
Mère Anne de Foix
Conjoint Ferdinand Ier du Saint-Empire
Enfant(s) voir table ci-dessous

Anne Jagellon (1503 - 1547) (en polonais : Anna Jagiellonka, en hongrois : Jagelló Anna, en tchèque : Anna Jagellonská), fille aînée de Vladislas IV et d'Anne de Foix, est la sœur de Louis II de Hongrie, duquel elle hérite la couronne de Hongrie et de Bohême. Elle épouse, le 25 mai 1521, l'archiduc d'Autriche, le futur Ferdinand Ier du Saint-Empire, à qui elle donne quinze enfants.

Naissance[modifier | modifier le code]

Anne Jagellon nait le 23 juillet 1503, à Buda, de Vladislas IV, roi de Hongrie et de Bohême, et d’Anne de Foix, troisième épouse du souverain, celui-ci ayant répudié ses deux précédentes femmes, Barbara de Brandebourg et Béatrice de Naples, qui n'étaient pas parvenu à lui donner une descendance. Vladislas, âgé de 47 ans, est désespéré alors d'avoir jamais un fils pour lui succéder. La jeune Anne de Foix réussit à combler les attentes de son époux, en lui donnant, moins de dix mois après leur mariage, un enfant. Bien qu'Anne ne fût pas un garçon, sa naissance est accueillie avec beaucoup de joie. Héritière présomptive du trône de son père durant les trois premières années de sa vie, elle a un petit frère en 1506, prénommé Louis. Hélas, la reine se remet mal de l'accouchement et décède quelques semaines plus tard.

Mariage[modifier | modifier le code]

Vladislas IV, monarque consciencieux, tient à préserver au maximum la paix et l'harmonie au sein de son royaume, quitte à prendre de sévères mesures contre les rebelles, comme le prouva l'exécution de György Dózsa. Si son règne est considéré comme stable, les frontières de ses possessions souffrent de l’avidité des voisins, les Ottomans et les Habsbourg. Afin de freiner la soif d'expansion du Saint-Empire romain germanique, il arrange, à partir de 1515, le mariage de ses enfants à Ferdinand et Marie de Habsbourg, petits-enfants de Maximilien Ier du Saint-Empire. Bien que le roi meure l'année suivante, le projet n’est pas abandonné et, en 1522, Anne et Louis II Jagellon prennent époux.

Anne, qui allait avoir 18 ans, devient l'épouse de l'archiduc Ferdinand d'Autriche, gouverneur de Tyrol, ce qui fait d’elle la belle-sœur de Charles Quint et des reines Éléonore de Habsbourg, de Catherine de Castille, d’Isabelle d'Autriche et de Hongrie.

Reine de Hongrie et de Bohême[modifier | modifier le code]

En 1526, Louis II de Hongrie décède tragiquement, sans descendance, laissant le trône à sa sœur et son mari. Dès lors, la famille des nouveaux monarques, parents depuis peu, ne cesse de s'agrandir. Cette nombreuse progéniture sera destinée à servir la politique matrimoniale des Habsbourg, qui avait toujours constitué pour eux un important atout.

Ferdinand et Anne eurent une descendance nombreuse qu'ils mirent au service de la politique dynastique de leur époque :

Nom Naissance Mort Mariage
Élisabeth 9 juillet 1526 15 juin 1545 avec Sigismond II de Pologne, en 1543 ; sans descendance
Maximilien II (Saint-Empire) 31 juillet 1527 12 octobre 1576 avec Marie d'Espagne, en 1548 ; avec descendance
Anne 7 juillet 1528 16 octobre 1590 avec Albert V de Bavière, en 1546 ; avec descendance
Ferdinand II (Tyrol) 14 juillet 1529 24 janvier 1595 avec Philippine Welser, en 1557, puis avec Anne Catherine de Gonzague, en 1582, avec descendance
Marie 15 mai 1531 11 décembre 1581 avec Guillaume de Clèves, en 1546 ; avec descendance
Madeleine 14 août 1532 10 septembre 1590 religieuse
Catherine 15 septembre 1533 28 février 1572 avec François III de Mantoue, en 1549, puis avec Sigismond II de Pologne, en 1553 ; sans descendance
Éléonore 2 novembre 1534 5 août 1594 avec Guillaume de Mantoue, en 1561 ; avec descendance
Marguerite 16 février 1536 12 mars 1567 religieuse
Jean 10 avril 1538 20 mars 1539 mort enfant
Barbara 30 avril 1539 19 septembre 1572 avec Alphonse II d'Este ; sans descendance
Charles II (Styrie) 3 juillet 1540 10 juillet 1590 avec Marie-Anne de Bavière, en 1571 ; avec descendance
Ursule 24 juillet 1541 30 avril 1543 morte enfant
Hélène 7 janvier 1543 5 mars 1574 religieuse
Jeanne 24 janvier 1547 10 avril 1578 avec François Ier de Médicis, grand-duc de Toscane ; avec descendance

Anne Jagellon est, durant toute sa vie, une femme digne et déterminée. Lorsque Zapolski, voïvode de Transylvanie, assiège Vienne, la reine, qui s'y trouve enfermée, montre un grand courage et beaucoup de fermeté. Couronnée reine des Romains en 1533, son mari ayant été reconnu successeur de Charles Quint, elle ne devient cependant jamais impératrice, mourant le 27 janvier 1547, à Prague, à l'âge de quarante-quatre ans, quelques jours après avoir donné naissance à Jeanne, future grande-duchesse de Toscane. Ferdinand ne ceignit la couronne impériale que neuf ans plus tard, en 1556, suite à l'abdication de son frère aîné.

Source[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Anne Jagellon » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)