Gaston IV de Foix-Béarn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gaston de Foix.
Gaston IV
Illustration.
Titre
16e Comte de Foix, 8e Coprince d'Andorre, Vicomte de Béarn et Vicomte de Marsan
14361472
Prédécesseur Jean Ier
Successeur Gaston V (seulement coprince d'Andorre)
Vicomte de Narbonne
14471472
Prédécesseur Guillaume III de Narbonne
Successeur Jean
Biographie
Date de naissance 1423
Date de décès 1472
Père Jean Ier de Foix
Mère Jeanne d'Albret
Conjoint Éléonore de Navarre
Enfant(s) Gaston V Red crown.png
Pierre de Foix
Jean de Foix Red crown.png
Marie de Foix
Jeanne de Foix
Marguerite de Foix
Catherine de Foix-Candale
Isabelle de Foix
Eléonore de Foix
Jacques de Foix

Gaston IV de Foix-Béarn
Comte de Foix


Vicomte de Narbonne

Gaston IV de Foix-Béarn ou Gaston de Grailly (1423[1] ou 26 février 1425[2] † 1472) est comte de Foix, de Bigorre, coprince d’Andorre, vicomte de Béarn, de Marsan, de Castelbon, de Nébouzan, de Villemeur et de Lautrec de 1436 à 1472 et vicomte de Narbonne de 1447 à 1472. Il est fils de Jean Ier de Foix (comte de Foix et Bigorre, vicomte de Béarn et Villemur) et de Jeanne d’Albret.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dès sa naissance, il porte le titre de vicomte de Castelbon, puis est marié à Éléonore de Navarre le 22 septembre 1434[2] ou le 30 juillet 1436[1] et succède à son père le 4 août 1436 sous la tutelle de son oncle Mathieu de Foix, comte de Comminges. En 1439, le comte de Huntingdon prépare une offensive en Guyenne, et le roi Charles VII le nomme lieutenant général des forces françaises en Guyenne. Il n’eut pas à combattre, car les Anglais renoncent à leur offensive. Son oncle Mathieu gardait en prison sa femme Marguerite de Comminges et le roi, après avoir ordonné sa libération, met le Comminges sous séquestre en 1441, et Gaston réunit une armée pour soutenir son oncle, mais les deux doivent se soumettre. Il prend part aux opérations royales contre la Guyenne.

Le 9 juillet 1443, il est nommé lieutenant général de Guyenne et de Gascogne et achète la vicomté de Narbonne le 26 décembre 1447. À la fin de la trêve entre la France et l’Angleterre, il reprend les opérations militaires, assiège Mauléon, Guiche, qui se rend le 15 décembre 1449, Dax, qui est pris en mai 1451, participe à la prise de Bordeaux et de Bayonne en 1452.

Jean II d'Aragon, roi de Navarre et brouillé avec son fils et héritier Charles, prince de Viane, le déshérite et conclut à Barcelone le 3 décembre 1455 un traité par lequel il institue Eléonore et Gaston comme héritiers du royaume de Navarre. Gaston entre en campagne contre le prince de Viane, occupe la Basse-Navarre et en chasse le prince, et devient lieutenant général du royaume de Navarre (voir Guerre civile de Navarre). Le 24 juin 1457, Jean devient roi d’Aragon, à la mort de son frère aîné Alphonse V. Gaston est également un conseiller intime du roi Charles VII qui le fait pair de France en août 1458. Ce dernier meurt en 1461 et son fils Louis XI commence à lui tenir rigueur de sa fidélité au précédent roi, mais renonce à son animosité, espérant utiliser Gaston pour retirer des avantages de la guerre civile ravageant le royaume d’Aragon, entre Jean II et Charles, prince de Viane. Ils négocient également le mariage entre Gaston, fils de Gaston IV, et Madeleine de France, sœur de Louis XI. Effectivement, Louis XI profite des troubles en Aragon pour s’emparer de la Cerdagne et du Roussillon.

Pendant la Ligue du Bien public, Gaston IV reste fidèle au roi et combat Jean II, duc de Bourbon, en Auvergne. Mais Louis XI, jugeant Gaston trop puissant se mit à lui nuire, interdisant le mariage de sa fille Jeanne avec le comte Jean V d’Armagnac, soutenant la révolte de Gaston le jeune contre son père, intriguant pour que Jean II d’Aragon retire à Gaston la lieutenance générale du royaume de Navarre et refusant à Gaston la tutelle de ses petits-enfants après la mort de son fils Gaston. Gaston IV commence à se rapprocher de Charles de France, duc de Guyenne et frère du roi, qui était en lutte constante contre lui. Il marie sa fille Marguerite à François II, duc de Bretagne et également ennemi du roi de France. Les échecs militaires des coalisés incitent Gaston à ne pas manifester ouvertement son hostilité au trône, ainsi que la mort de Charles de France, le 24 mai 1472.

Malade depuis 1471, il teste à Roncevaux le 21 juillet 1472[3] et y meurt peu après.

Mariage et enfants[modifier | modifier le code]

Il épouse le 22 décembre 1434[3] Éléonore d'Aragon (2 février 1425 † Tolède 12 février 1479), héritière du royaume de Navarre en 1464, reine de Navarre en 1479, fille de Jean II, roi d'Aragon et de Navarre, et de Blanche d'Évreux, reine de Navarre. De ce mariage sont nés :

  1. Gaston (1444 † 1470), vicomte de Castelbon, prince de Viane (1462-1470), lieutenant général de Navarre (1469), père de :
  2. Pierre (7 février 1449 † 10 août 1490), évêque de Vannes, archévêque d’Arles et cardinal (1476) ;
  3. Jean (1450 † 1500), vicomte de Narbonne, comte d'Étampes ;
  4. Marie de Foix (apr. 1452 † 1467), mariée en 1465 à Guillaume VIII, marquis de Montferrat ;
  5. Jeanne de Foix (apr. 1454 † apr. 1476), mariée en août 1469 à Lectoure, avec Jean V (1420 † 1473), comte d'Armagnac ;
  6. Marguerite (apr. 1458 † 1486), mariée le 27 juin 1471 à Clisson avec François II (1435 † 1488), duc de Bretagne, et mère d'Anne de Bretagne ;
  7. Catherine de Foix (apr. 1460 † av. 1494), mariée en 1469 avec Gaston II de Foix-Candale (apr. 1440 † 1500), comte de Candale et de Bénauges ;
  8. Isabelle (apr. 1462 †) ;
  9. Eléonore (apr. 1466 † jeune) ;
  10. Jacques (v. 1470 † 1500), Liste des comtes de Montfort|comte de Montfort.

Armoiries[modifier | modifier le code]

Armoiries Foix-Béarn-Bigorre
Armoiries Navarre Foix

En succédant à son père il hérite des armoiries de ce dernier qui sont un écatelé de Foix et de Béarn avec la Bigore en abîme : écartelé aux 1 et 4 d'or, à trois pals de gueules ; et aux 2 et 3 d'or, à deux vaches, accornées, accolées et clarinées d'azur ; sur le tout d'or, à deux lions léopardés (à gauche).

En épousant Éléonore et quand cette dernière devient héritière du royaume de Navarre, il modifie ses armoiries pour inclure celle de Navarre, mais n'ajoute que des quartiers issus des armoiries de la famille d'Évreux-Navarre, à l'exclusion des quartiers d'Aragon : écartelé au 1 de gueules, aux chaînes d'or, posées en orle, en croix et en sautoir ; au 2 d'or, à trois pals de gueules ; au 3 d'or, à deux vaches, accornées, accolées et clarinées d'azur ; au 4 semé de lys d'or, à la bande componné d'argent et de gueules ; sur le tout, d'or aux deux lions léopardés de gueules, armés et lampassés d'azur, passant l'un sur l'autre (à droite).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roman d'Amat, « FOIX (Gaston II de Grailly, Gaston IV, comte de) » dans Dictionnaire de Biographie Française, vol. 14, Paris,‎ 1979 [détail des éditions] , col. 203-6.
  • Foundation for Medieval Genealogy : Gaston IV, comte de Foix

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (FMG)
  2. a et b (Amat 1979)
  3. a et b Histoire généalogique et chronologique de la maison royale de France, tome 3, p. 374 par Anselme de Sainte-Marie