Guillaume de Clèves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guillaume de Clèves
Guillaume de Clèves le Riche
Guillaume de Clèves le Riche
Titre
Duc de Gueldre et comte de Zutphen
15381543
Prédécesseur Charles d'Egmont
Successeur Charles Quint
Duc de Clèves et comte de la Marck
15391592
Prédécesseur Jean III de Clèves
Successeur Jean-Guillaume de Clèves
Duc de Juliers et de Berg, comte de Ravensberg
15431592
Prédécesseur Marie de Juliers-Berg
Successeur Jean-Guillaume de Clèves
Biographie
Dynastie Maison de La Marck
Nom de naissance 28 juillet 1516
Date de naissance Düsseldorf
Lieu de naissance 5 janvier 1592
Date de décès Düsseldorf
Père Jean III de Clèves
Mère Marie de Juliers-Berg
Conjoint (1) Jeanne d'Albret
(2) Marie de Habsbourg

Guillaume de Clèves

Guillaume de Clèves, dit le Riche, né à Düsseldorf le 28 juillet 1516, mort à Düsseldorf le 5 janvier 1592, fut duc de Gueldre et comte de Zutphen de 1538 à 1543, duc de Clèves et comte de la Marck de 1539 à 1592, duc de Juliers (Guillaume IX), de Berg (Guillaume IV) et comte de Ravensberg de 1543 à 1592. Il était fils de Jean III, duc de Clèves, de Berg, comte de la Marck et de Ravensberg et de Marie, duchesse de Juliers.

En 1539, il reçut de l'empereur le duché de Gueldre et le comté de Zutphen, mais les rendit à l'empereur en 1543, par le Traité de Venloo. Le Gueldre et le Zutphen furent alors incorporés aux Pays-Bas espagnols.

Il eut une cour brillante et y invita des humanistes, comme Erasme, Jean Wier, le cartographe Mercator et le savant Pighius et des réformés. Des fêtes particulièrement fastueuses y furent données.

Son fils et héritier Charles Frédéric mourut en 1575, et il laissa ses états à son second fils, faible d'esprit et rallié au catholicisme, et en proie aux ambitions des Habsbourg et des Pays-Bas.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Guillaume épouse, en premières noces, le 13 juillet 1541, Jeanne d'Albret (1528 † 1572), fille d'Henri II de Navarre et de Marguerite d'Angoulême et nièce du roi de France François Ier. Le mariage est annulé en 1546. Par la suite Jeanne d'Albret épousera, en 1548, Antoine de Bourbon ; cette union donnera naissance au futur Henri IV.

Il se remarie, à Ratisbonne, le 18 juillet 1546, avec Marie de Habsbourg (1531 † 1581), archiduchesse d'Autriche, fille de Ferdinand Ier, empereur germanique et d'Anne Jagellon. Ils ont :

Ascendance[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]