Amir Pnueli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Pr Amir Pnueli en janvier 2005

Amir Pnueli (hébreu : אמיר פנואלי) est un informaticien israélien né le et mort le d'une hémorragie intra-cérébrale[1],[2]. Il a obtenu le Prix Turing et le Prix Israël.

Biographie[modifier | modifier le code]

Amir Pnueli est né dans le moshav Nahalal en 1941. Son père, qui était enseignant, a fondé le département de littérature hébraïque de l'université de Tel-Aviv. En 1945, sa famille déménage pour Holon. Il étudie les mathématiques au Technion à Haifa, puis passe son doctorat à l'Institut Weizmann de Rehovot sous la direction du professeur Haïm Leib Pekeris.

Amir Pnueli a reçu le Prix Turing en 1996 pour un « travail fondateur introduisant la logique temporelle en informatique et pour des contributions exceptionnelles à la vérification des programmes et systèmes ». Ses travaux ont notamment porté sur les notions de vivacité et d'équité dans les systèmes concurrents et à leur intégration dans les techniques de model checking. En 1998, il reçoit le titre de docteur honoris causa de l'Université Joseph-Fourier - Grenoble 1[3].

Amir Pnueli était récemment professeur à l'Institut Weizmann en Israël et à l'université de New York, aux États-Unis d'Amérique.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Weizman Institute Faculty of Mathematics and Computer Science, 2009-11-03: "With deep sorrow we announce the demise of Professor Amir Pnueli on November 2, 2009."
  2. New York Times, 14 novembre 2009, Amir Pnueli, Pioneer of Temporal Logic, Dies at 68
  3. Université Joseph-Fourier - Grenoble 1.

Liens externes[modifier | modifier le code]