Michael Stonebraker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michael Stonebraker

Michael Stonebraker (né le 11 octobre 1943) est un scientifique américain, informaticien spécialisé dans la recherche sur les bases de données.

Il a commencé ses recherches à l'Université de Californie à Berkeley dans les années 1970, et les systèmes de bases de données vendus par la suite par Oracle, IBM ou Microsoft descendent en partie de ses travaux en collaboration avec Eugene Wong[1].

Professeur au Massachusetts Institute of Technology[2], l'essentiel de ses recherches et travaux ont porté sur les bases de données relationnelles. Il est le fondateur de plusieurs projets de bases de données, dont Ingres, Illustra, Cohera, StreamBase Systems, Vertica, VoltDB, Paradigm4, mais est surtout connu pour être le créateur du système de bases de données PostgreSQL[3] qu'il a développé à partir de 1986[4].

En 2010 et 2011, ses recherches portent sur NoSQL, architecture de bases de données s'affranchissant du SQL[5],[6].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) http://www.nytimes.com/2012/09/09/technology/data-driven-discovery-is-techs-new-wave-unboxed.html?_r=0
  2. (en) http://www.csail.mit.edu/user/1547
  3. Stonebraker, M.; Rowe, L. A. (1986). "The design of POSTGRES". ACM SIGMOD Record 15
  4. http://www.theregister.co.uk/2012/08/31/postgresql_too_cool_for_school/
  5. Stonebraker, M. (2010). "SQL databases v. NoSQL databases". Communications of the ACM 53
  6. Stonebraker, M. (2011). "Stonebraker on NoSQL and enterprises". Communications of the ACM 54

Lien externe[modifier | modifier le code]