Judea Pearl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Judea Pearl

Naissance 4 septembre 1936 (78 ans)
Tel Aviv
Nationalité Israélien, Américaine
Profession
Distinctions
Prix Turing en 2011
Descendants

Judea Pearl, né le 4 septembre 1936[1], est un informaticien et un philosophe américain dont les travaux portent sur les réseaux bayésiens, l'analyse probabiliste en intelligence artificielle et la notion de causalité, et lui valent le Prix Turing en 2011. Il est le père du journaliste Daniel Pearl, assassiné au Pakistan en 2002. En 2010, il est professeur au département d'informatique de l'université de Californie à Los Angeles (UCLA).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie au Technion, en Israël, puis à l'université Rutgers, aux États-Unis, à l'Université polytechnique de New York, au RCA Research and at Electronic Memories, Inc., et à l'université de Californie à Los Angeles. Lui et sa femme, Ruth, ont eu un fils en 1963, Daniel qui deviendra journaliste et grand reporter. En 2002, alors qu'il enquête sur Al-Qaeda entre l'Inde et le Pakistan, Daniel Pearl se fait kidnapper puis assassiner par des membres de cette organisation terroriste. Ses parents et ses proches fondent alors la Fondation Daniel Pearl.

Il reçoit le Prix Turing 2011, la plus haute distinction en informatique, pour « ses contributions fondamentales à l'intelligence artificielle par le développement de l'analyse probabiliste et du raisonnement causal » [2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]