Alpha Andromedae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coordonnées : Sky map 00h 08m 23.265s, +29° 05′ 25.58″

α Andromedae
(Alpheratz / Sirrah)

alt=Description de l'image Alpheratz.gif.

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 00h 08m 23,265s
Déclinaison +29° 05′ 25,58″
Constellation Andromède
Magnitude apparente 2,07
Caractéristiques
Type spectral B8IVpMnHg
Indice U-B -0,46
Indice B-V -0,11
Indice V-R ?
Indice R-I -0,10
Indice J-K ?
Indice J-H ?
Astrométrie
Vitesse radiale -11,7 km/s
Mouvement propre μα = 135,68 mas/a
μδ = -162,95 mas/a
Parallaxe 33,60 ± 0,73 mas
Distance 97,0 al
(29,8 pc)
Magnitude absolue -0,30 ± 0,05
Caractéristiques physiques
Masse ~ 3,6 M
Rayon ~ 2,7 R
Gravité de surface (log g) ?
Luminosité ~240 L
Température 13 800 K
Métallicité ?
Rotation  km/s
Âge a

Autres désignations

α And (Bayer), 21 And (Flamsteed), HR 15, HD 358, SAO 73765, BD+28 4, FK5 1, WDS 00084 +2905, HIP 677

Alpha Andromedae est l'étoile la plus brillante de la constellation d'Andromède. Elle est également connue sous les noms traditionnels de Alpheratz et Sirrah, les graphies Alpherat, Al'faret, Al'ferats, ainsi que Sirah et Sirrakh se retrouvent également dans la littérature[1].

Caractéristiques physiques[modifier | modifier le code]

De magnitude 2,07, éloignée de la Terre d'environ 97 années-lumière, Alphératz est une étoile blanc-bleu, la plus brillante d'un groupe d'étoiles nommées « à mercure-magnésium ». Elle présente une abondance anormale de mercure, gallium, manganèse et europium dans son atmosphère et une sous-représentation inhabituelle d'autres éléments. On pense que cette anomalie est le résultat de la séparation des éléments sous l'effet de la propre gravité de l'étoile.

Environnement stellaire[modifier | modifier le code]

Alphératz est une étoile double, composée de deux étoiles orbitant très proche l'une de l'autre et qui ne peuvent être distinguées que par une analyse spectroscopique très fine. La plus grande des deux est à peu près 10 fois plus lumineuse que la plus petite et elles orbitent en 96,7 jours. La paire est environ 200 fois plus lumineuse que le Soleil.

Nom[modifier | modifier le code]

En arabe, Alphératz dérive d'une expression signifiant …du cheval (sous-entendu "le nombril du cheval"). Elle est également connue sous le nom de Sirrah ou Sirah, d'après l'arabe Al Surrat al Faras, le nombril de la jument.

De par sa brillance, Alphératz est logiquement l'étoile α d'Andromède. Mais, grâce à sa position, l'un des sommets de l'astérisme connu sous le nom de Grand carré de Pégase, elle est également désignée par δ  Pegasi, même si ce nom est rarement utilisé.

Note[modifier | modifier le code]

  1. Source : (en) N. D. Kostjuk, HD-DM-GC-HR-HIP-Bayer-Flamsteed Cross Index, disponible au centre de données astronomiques de Strasbourg, Voir en ligne.

Liens externes[modifier | modifier le code]