Miguelisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le miguelisme (de Michel, en portugais) est un mouvement politique légitimiste et absolutiste apparu au Portugal dans les années 1820-1830. De tendance conservatrice et anti-libérale, il déchire les deux branches de la maison de Bragance (celle des rois Pierre IV et Michel Ier de Portugal) et aboutit à une guerre civile et à plusieurs soulèvements au XIXe siècle.

Comparable au carlisme espagnol et au légitimisme français, le miguelisme a pris fin avec la réconciliation des deux branches de la famille royale dans les années 1930 et la reconnaissance du petit-fils de Michel Ier comme l'héritier de son cousin, Manuel II de Portugal.

Voir aussi[modifier | modifier le code]