Abbaye de Fountains

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abbaye de Fountains
Image illustrative de l'article Abbaye de Fountains
Les ruines de l'abbatiale de Fountains

Diocèse Diocèse d'York
Patronage Sainte Marie
Numéro d'ordre (selon Janauschek) LXXXIX (89)[1]
Fondation 1135
Dissolution 1539
Abbaye-mère Abbaye de Clairvaux
Lignée de Abbaye de Clairvaux
Abbayes-filles 135 - Newminster (1538-1537)
277 - Sawley (1147-1536)
136 - Kirkstead (1139-1537)
137 - Louth Park (1137-1536)
206 - Woburn (1145-1538)
206 - Lyse (1156-1536)
231 - Kirkstall (1147-1539)
232 - Vaudey (1147-1536)
318 - Meaux Drapeau de l'Angleterre Angleterre (1151-1539)
Congrégation Ordre cistercien
Période ou style
Protection Monument classé grade I (le 11 juin 1986 sous le numéro 331040[2]
 Patrimoine mondial (1986)

Coordonnées 54° 06′ 35″ N 1° 34′ 53″ O / 54.109603568181, -1.5815004414677 ()54° 06′ 35″ Nord 1° 34′ 53″ Ouest / 54.109603568181, -1.5815004414677 ()  [3]
Pays Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comté Yorkshire du Nord
District Harrogate
Paroisse civile Ripon

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Abbaye de Fountains

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Abbaye de Fountains

Géolocalisation sur la carte : Yorkshire du Nord

(Voir situation sur carte : Yorkshire du Nord)
Abbaye de Fountains
Parc de Studley Royal avec les ruines de l'abbaye de Fountains *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Site et abbaye de Fountains
Site et abbaye de Fountains
Pays Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Subdivision Yorkshire du Nord
Harrogate
Ripon
Type Culturel
Critères (i) (iv)
Superficie 309
Zone tampon 1622
Numéro
d’identification
372
Année d’inscription 1986 (10e session)
Autre protection Monument classé grade I
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

L'abbaye de Fountains dans le Yorkshire du Nord (Angleterre) à 3 km au SO de Ripon, est une ancienne abbaye cistercienne aujourd'hui en ruine, fondée en 1132 dans la vallée boisée de la petite rivière Skell. L'abbaye de Fountains est l'un des principaux établissements cisterciens et l'un des mieux préservés en Angleterre. Elle appartient au National Trust. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO avec le parc de Studley Royal qui lui est adjacent.

Les vestiges les plus beaux et les plus complets sont ceux des bâtiments groupés autour du cloître selon le schéma cistercien classique : à l'est, la salle capitulaire, au sud, le grand réfectoire et, à l'ouest, le cellarium.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'abbaye de Fountains fut fondée en 1132 à la suite d'une dispute et d'une émeute à l'Abbaye Sainte-Marie d'York. À la suite de cette commotion, treize moines furent bannis et, après avoir vainement tenté de revenir à la règle de saint Benoît du début du VIe siècle, ils furent pris sous la protection de Thurstan, archevêque d'York. Celui-ci leur donna un site dans la vallée de la Skell. Cette vallée protégée avait tout ce qui était nécessaire à la fondation d'une abbaye : pierre et bois pour la construction et un cours d'eau[4].

En 1138, l'abbaye est affiliée à Citeaux.

L'abbaye fut active jusqu'en 1539, lorsqu'Henri VIII ordonna la dissolution des monastères. Les bâtiments et plus de 2 km² de terres furent vendus par la Couronne le 1er octobre 1540 à Sir Richard Gresham, un marchand londonien[4].

Architecture[modifier | modifier le code]

En 1144, l'abbé Henri Murdac décide d'observer le plan cistercien. La partie orientale, dont le réfectoire (1170) annonce le style gothique, est réservée aux moines. L'aile ouest s'ouvre aux convers.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (la) Leopold Janauschek, Originum Cisterciensium : in quo, praemissis congregationum domiciliis adjectisque tabulis chronologico-genealogicis, veterum abbatiarum a monachis habitatarum fundationes ad fidem antiquissimorum fontium primus descripsit, t. I, Vienne,‎ 1877, 491 p. (lire en ligne), p. 130.
  2. (en) « Rievaulx Abbey, Rievaulx », sur http://www.britishlistedbuildings.co.uk/, British Listed Buildings (consulté en 16 décembre 2013).
  3. « Fountains », sur http://www.cistercensi.info, Ordre cistercien (consulté en 16 décembre).
  4. a et b Histoire de l'abbaye (en anglais) sur le site web du National Trust, URL valide au 28-01-2007

Sources[modifier | modifier le code]