Abbaye de Lyse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ancienne abbaye de Lyse
Image illustrative de l'article Abbaye de Lyse
Présentation
Nom local Lyse kloster
Culte Catholique romain
Type Abbaye
Rattachement Ordre de Cîteaux
Début de la construction 1156
Fin des travaux 1536
Protection Monument national
Géographie
Pays Drapeau de la Norvège Norvège
Région Comté de Hordaland
Commune Os (Hordaland)
Coordonnées 60° 13′ 40″ N 5° 24′ 20″ E / 60.227778, 5.405556 ()60° 13′ 40″ Nord 5° 24′ 20″ Est / 60.227778, 5.405556 ()  

Géolocalisation sur la carte : Norvège

(Voir situation sur carte : Norvège)
Ancienne abbaye de Lyse

L'Abbaye de Lyse ou Lysekloster est un monastère cistercien aujourd'hui en ruines, situé au sud de Bergen (Norvège). Il fut à l'origine en 1207 de la fondation de l'abbaye de Tautra.

Le nom "Lyse" provient du Lysefjorden, le "fjord de lumière" au bord duquel est bâti l'abbaye.

Avant la Réforme[modifier | modifier le code]

L'abbaye a été fondée en 1146 par Sigurd, évêque de Bergen, sur les terres d'un ferme qu'il possédait, alors que la christianisation du pays était presque complète. Les premiers moines sont venus de l'abbaye de Fountains en Angleterre. Il s'agit de la première abbaye cistercienne de Norvège, construite sur le modèle de celles existantes à l'époque en France et en Angleterre.

Comme c'est la règle de cet ordre, les moines ont fait vœu de pauvreté, renonçant à tous les revenus sauf ceux de la terre, ils développèrent ainsi beaucoup d'habileté dans les cultures. Avec le temps, cela a mené l'abbaye à acquérir beaucoup d'autres fermes, la rendant toujours plus riche et puissante. En tout, le monastère possédait 50 fermes à Os et bien plus encore dans la région.

Après la Réforme[modifier | modifier le code]

L'abbaye fut dissoute en 1537 quand Christian III décréta le luthérianisme comme religion d'État en Norvège. Les possessions furent confisquées, devenant la propriété du roi. Lors des deux siècles suivants, les pierres des murs de l'abbaye furent utilisées pour d'autres constructions, notamment la forteresse de Bergenhus ou le château de Kronborg au Danemark.

Le monastère aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Les ruines sont protégées en tant que monument national pour préserver les fouilles archéologiques qui y continuent. Le site est visité par de nombreux touristes qui profitent également des promenades pédestres des alentours. C'est également un lieu prisé pour les mariages et les photographies.

Source[modifier | modifier le code]

Lysekloster