Îles Carolines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caroline.
Îles Carolines
Caroline Islands (en)
Carte de localisation des îles Carolines.
Carte de localisation des îles Carolines.
Géographie
Pays Drapeau des États fédérés de Micronésie Micronésie
Drapeau des Palaos Palaos
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 7° N 153° E / 7, 1537° N 153° E / 7, 153  
Superficie 1 165 km2
Côtes 7 631 km
Nombre d'îles 963
Point culminant Totolom (791 m sur Pohnpei)
Administration
Drapeau des États fédérés de Micronésie Micronésie
États Chuuk, Kosrae, Pohnpei, Yap

Drapeau des Palaos Palaos
États Aimeliik, Airai, Anguar, Hatohobei, Kayangel, Koror, Melekeok, Ngaraard, Ngarchelong, Ngardmau, Ngaremlengui, Ngatpang, Ngchesar, Ngiwal, Peleliu, Sonsorol
Démographie
Population 122 900 hab. (1995)
Densité 105,49 hab./km2
Plus grande ville Weno
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+9 (Palaos)
UTC+10 et +11 (Micronésie)

Géolocalisation sur la carte : Océanie

(Voir situation sur carte : Océanie)
Îles Carolines
Îles Carolines
Archipel des États fédérés de Micronésie - Archipel des Palaos

Les îles Carolines forment un large archipel d'îles assez étroit dans l'ouest de l'océan Pacifique au nord-est de la Nouvelle-Guinée. L'archipel s'étale d'est en ouest du sud-est des Philippines vers les îles Marshall. Elles comptent 20 000 habitants pour 963 îles, la plupart désertes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Politiquement, l'archipel se subdivise entre les États fédérés de Micronésie à l'est et les Palaos à l'extrémité ouest de l'archipel.

La plupart des 963 îles[1] ont un relief très plat de type atoll.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier explorateur européen des îles Carolines, le Portugais Diego da Rocha, les nomma Ilhas Sequeira en 1527. Les premiers explorateurs espagnols (à partir de 1543) les appelèrent les Nouvelles Philippines (Nuevas Filipinas), et finalement l'amiral Francisco Lazeano les nomma Islas Carolinas en l'honneur de Charles II d'Espagne en 1686.

Suite à la revendication des îles par l'Espagne en 1875, l'Allemagne, qui avait occupé les îles Yap dans l'archipel, s'opposa à l'Espagne. Le litige fut tranché par un arbitrage du pape Léon XIII en 1885 en faveur de l'Espagne qui commença à occuper l'archipel en 1886.

En 1899, à la suite de la guerre hispano-américaine, l'Espagne vendit les îles à l'Allemagne, qui l'intégra à la Nouvelle-Guinée allemande, pour 25 millions de pesetas. Lors de la Première Guerre mondiale, le Japon occupa les îles en 1914 et reçut un mandat de la Société des Nations en 1920 mais « oublia » de les rendre lorsqu'il quitta la Société des Nations (SDN) en 1935. Après la Seconde Guerre mondiale, les îles devinrent un territoire des États-Unis et obtinrent leur indépendance en 1986 pour les États fédérés de Micronésie et en 1994 pour Palaos.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Encyclopédie Encarta - Consulté le 3 décembre 2008