Álex de la Iglesia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Iglesia.

Álex de la Iglesia

alt=Description de l'image Álex de la Iglesia2.jpg.
Nom de naissance Alejandro de la Iglesia Mendoza
Naissance 4 décembre 1965 (48 ans)
Bilbao
Drapeau de l'Espagne Espagne
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne
Profession Réalisateur, scénariste, producteur
Films notables Le Jour de la bête,
Mort de rire,
Mes chers voisins,
800 balles,
Le Crime farpait,
Balada triste

Álex de la Iglesia, de son vrai nom Alejandro de la Iglesia Mendoza, né le 4 décembre 1965 à Bilbao (Espagne), est un réalisateur, scénariste et producteur de film espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé à la "grande école" des ciné-clubs, décorateur puis directeur artistique sur les plateaux de cinéma et de télévision, il passe à la réalisation au début des années 1990 grâce à Pedro Almodovar qui finance son premier long métrage, Action mutante. Ainsi débutent une renommée internationale et un succès non démenti pour une œuvre comptant à ce jour neuf longs métrages où s'expriment un style décalé et baroque ainsi qu'un goût prononcé pour l'humour noir.

En 2009, il succède à Ángeles González-Sinde, qui est nommée ministre de la culture, à la présidence de l'Académie du Cinéma Espagnol, l'instance qui délivre les Prix Goya, équivalents des Césars français. En 2011, il quitte cette fonction de façon fracassante pour protester contre la récente loi Sinde, version atténuée de l'Hadopi française, et consacre son discours de clôture de la Cérémonie des Goya, le 14 février, à une défense d'Internet dans l'économie culturelle[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Álex de la Iglesia est scénariste de tous ses films, sauf peut-être La Chispa de la Vida.

Producteur[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Balada triste de trompeta

Crimes à Oxford

  • Cinema Writers Circle Award de la Meilleure musique : Roque Baños pour Crimes à Oxford.

Le Crime farpait

800 balles

Mes chers voisins

Morts de rire

  • 1999 : Drapeau de l'Espagne Festival Internacional de Cinema de Comedia de Peñíscola - Meilleur acteur : El Gran Wyoming pour Morts de rire.
  • 1999 : Drapeau de l'Espagne Festival Internacional de Cinema de Comedia de Peñíscola - Meilleur acteur : Santiago Segura pour Morts de rire.

Perdita Durango

  • 1998 : Drapeau de la Belgique Festival International du Film Fantastique, de Science-Fiction et Thriller de Bruxelles (BIFFF) - Special Mention : Álex de la Iglesia pour Perdita Durango.
  • 1998 : Drapeau de l'Italie Fantafestival - Meilleure actrice : Rosie Perez pour Perdita Durango.
  • 1998 : Drapeau de l'Italie Fantafestival - Meilleur film : Álex de la Iglesia pour Perdita Durango.

Le Jour de la bête

  • 1996 : Drapeau de l'Espagne Prix Goya des meilleurs effets spéciaux : pour Le Jour de la bête d'Álex de la Iglesia
  • 1996 : Drapeau de la Belgique Festival International du Film Fantastique, de Science-Fiction et Thriller de Bruxelles (BIFFF) - Golden Raven : Álex de la Iglesia.
  • 1996 : Drapeau de la Belgique Festival International du Film Fantastique, de Science-Fiction et Thriller de Bruxelles (BIFFF) - Grand Prize of European Fantasy Film in Gold : Álex de la Iglesia.
  • 1996 : Drapeau de la Belgique Festival International du Film Fantastique, de Science-Fiction et Thriller de Bruxelles (BIFFF) - Grand Prize of European Fantasy Film in Silver : Álex de la Iglesia.
  • 1996 : Drapeau de la France Festival de Gérardmer / Fantastic'Arts - Grand prix : Álex de la Iglesia.
  • 1996 : Drapeau de l'Espagne Prix Goya du meilleur réalisateur : Álex de la Iglesia.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur Alex de la Iglesia
  • (fr) Le jeune cinéma espagnol des années 90 à nos jours / Erwann Lameignère. Biarritz : Séguier, 2003, 198 p. ISBN 2-84049-365-9
  • (fr) Le cinéma espagnol des années 90 : rencontres du cinéma espagnol 2003 / CRINI ; Dolores Thion Soriano-Molla (éd.) ; Chriystelle Fortineau (coord.). Nantes : CRINI : Université de Nantes, 2003, 156 p. (Voix off ; 4). ISBN 2-86939-193-5
  • (en) Alternative Europe : Eurotrash and exploitation cinema since 1945 / ed. by Ernest Mathijs & Xavier Mendik ; foreword by Jean Rollin. London ; New York : Wallflower, 2004, 269 p. (Alterimage). ISBN 1-903364-93-0
  • Alex de la Iglesia : la passion de tourner : entretiens / avec Jesus Angulo et Antonio Santamarina ; publ. Cinémathèque basque, Festival du cinéma espagnol de Nantes, Institut basque Etxepare. Pertuis : Rouge profond, 2014, 379 p. (coll. "Raccords"). ISBN 978-2-915083-72-9
Œuvres adaptées
  • Mathématiques du crime / Guillermo Martinez ; trad. Eduardo Jiménez. Paris : NIL, 2004, 267 p. ISBN 2-84111-313-2. Rééd. Paris : Robert Laffont, 2008, 266 p. (Pavillons poche). ISBN 978-2-221-11058-4
  • Perdita Durango : quinze degrés et temps pluvieux (59° & raining : the story of Perdita Durango) / Barry Gifford ; trad. Jean-Paul Gratias. Paris : Rivages, 1991, 287 p. (La vie sauvage de Sailor et Lula. ; 2) (Rivages-thriller). ISBN 2-86930-475-7. Rééd. Paris : Rivages, 1992, 294 p. (Rivages-noir ; 140). ISBN 2-86930-585-0

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :