Luis García Berlanga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Luis García Berlanga

Description de cette image, également commentée ci-après

Statue de Luis Garcia Berlanga à Sos del Rey Catolico

Naissance 12 juin 1921
Valence, Espagne
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagnole
Décès 13 novembre 2010 (à 89 ans)
Pozuelo de Alarcón, Espagne
Profession Réalisateur, scénariste
Films notables
  • 1952 : ¡Bienvenido, Mister Marshall! (Bienvenue, monsieur Marshall!)
  • 1961 : Plácido
  • 1963 : El verdugo (Le bourreau)
  • 1978 : La escopeta nacional (La carabine nationale)
  • 1999 : París-Tumbuctú (Paris-Tombouctou)

Luis García Berlanga (12 juin 1921 à Valence - 13 novembre 2010 à Pozuelo de Alarcón[1],[2]) est un réalisateur et un scénariste espagnol.

Luis Garcia Berlanga est considéré comme un cinéaste espagnol incontournable, un « classique » du cinéma espagnol[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Son film le plus connu, ¡Bienvenido, Mister Marshall! (Bienvenue, monsieur Marshall!, 1952) raconte sur le ton d'une comédie ironique, ayant aussi valeur de charge contre les États-Unis, l'Espagne des années 1950 dans l'attente vaine de la modernité et du développement, apportés par l'Amérique[1].

Plácido (1961), El verdugo (Le bourreau, 1963) et La escopeta nacional (La carabine nationale, 1978) sont aussi des œuvres très connues, toutes devenues des classiques[1].

Son dernier film, París-Tumbuctú (Paris-Tombouctou), où il aborde le thème de la mort, remonte à 1999.

« Il fut surtout le chroniqueur et la conscience, bonne et mauvaise, d'un pays souillé par les traumatismes de la Guerre (civile, 1936-39) et le notaire d'une survie collective », poursuit El Pais[1],[2].

En juillet 2010, il était apparu dans une chaise roulante pour l'inauguration d'une salle de cinéma portant son nom dans la capitale espagnole et ne semblait plus reconnaître ceux qui l'entouraient, rapporte El País[1].

Il meurt à 89 ans le 13 novembre 2010, dans sa maison de Pozuelo de Alarcón, dans la banlieue de Madrid, souffrant de la maladie d'Alzheimer[1],[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

  • 1953 : Prix International du film de la bonne humeur au 6e Festival de Cannes pour Bienvenue Mr Marshall
  • 1981 : Premio Nacional de Cinematografía (Prix national de cinéma)
  • 1983 : la Medalla de Oro de Bellas Artes (Médaille d"or des Beaux-arts)
  • 1986 : Premio Príncipe de Asturias de las Artes (Prix Prince des Asturies des arts)
  • 1993 : Goya al mejor director por ¡Todos a la carcel! (Prix Goya du meilleur réalisateur, pour Tous en prison!)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g « Le cinéaste espagnol Luis Garcia Berlanga s'éteint à 89 ans », Cyberpresse (AFP),‎ 13 novembre 2010 (lire en ligne).
  2. a, b et c (es) Jesús Ruiz Mantilla, « Adiós al cineasta genial ; Luis García Berlanga fallece a los 89 años », El País,‎ 13 novembre 2010 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]