Parc zoologique de Jurques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Zoo de Jurques)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Zoo de Jurques

Image illustrative de l’article Parc zoologique de Jurques
Lionceau blanc (2009)

Date d'ouverture 1977
Situation Jurques (Calvados, France)
Superficie 21 ha
Latitude
Longitude
49° 00′ 09″ nord, 0° 45′ 11″ ouest
Nombre d'animaux 500
Nombre d'espèces Environ 150
Accréditations AEZA, ANPZ
À voir Lions blancs
Site web http://www.zoodejurques.fr/

Géolocalisation sur la carte : Calvados

(Voir situation sur carte : Calvados)
Parc zoologique de Jurques

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Parc zoologique de Jurques

Le parc zoologique de Jurques est un parc zoologique français privé situé en Normandie entre Villers-Bocage et Vire.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est en 1977 qu'Auguste Ourry crée le parc zoologique de la Cabosse en rachetant le parc d'attractions de ce nom, avec une surface de 8 hectares, qui sera ensuite repris par son fils, Claude. À l'origine, Auguste Ourry était éleveur de volailles à Marchésieux dans la Manche. Sa passion pour l'élevage ira jusqu'à lui faire acquérir un félin, puis un singe. Il crée alors un parc zoologique à Lessay dans les années 1960[1].

Faune présentée[modifier | modifier le code]

Le zoo présente plus de 650 animaux de plus de 150 espèces. Beaucoup de félins et de primates, mais aussi girafes, zèbres, oryx, autruches, perroquets (dont deux aras hyacinthe), rapaces, reptiles, mygales… Les animaux emblématiques du parc sont les lions blancs, forme mutante du lion.

Dimanche , quatre lionceaux blancs sont nés à Jurques, mais n'ont pas survécu. Cet événement particulièrement rare s'est cependant reproduit le avec cette fois trois naissances, puis deux autres le 12 juillet 2009[2].

En 2012, un couple de petits pandas constitue une nouvelle originalité du parc[3].

Objectifs et actions[modifier | modifier le code]

Le zoo de Jurques est membre de l'association européenne des zoos et des aquariums (EAZA) et de l'association nationale des parcs zoologiques de France (ANPZ). Outre son but éducatif commun à tous les parcs zoologiques (notamment avec ses animations), il participe aux programmes européens d'élevage.

En collaboration avec le zoo, l'Association Timba conservation organise depuis 2005, annuellement en juin, la Journée magique pendant laquelle des enfants malades ou handicapés sont spécialement accueillis pour profiter de spectacles et animations[4].

Des nocturnes sont organisées depuis 2011 et la direction du zoo envisage la réalisation de structures d'hébergement[5].

Gestion[modifier | modifier le code]

Dirigée par Bernadette et Claude Ourry, le zoo de Jurques présente plus de 650 animaux dans un parc boisé de 21 hectares et emploie à plein temps douze personnes épaulées par une quinzaine de saisonniers. Il accueille annuellement entre 100 000 et 150 000 visiteurs[5]. En 2014, il a accueilli 136 523 visiteurs[6]. En 2015, il a accueilli 119 786 visiteurs[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nécrologie : Auguste Ourry », La Voix - Le Bocage, no 4 496,‎ (ISSN 1762-4754) et « Nécrologie : Auguste Ourry, fondateur du zoo de Jurques », Ouest-France, éd. Vire-Falaise, no 19 367,‎ (ISSN 0999-2138)
  2. « Blog Tendance-Ouest Radio » (consulté le 18 août 2009)
  3. « leszoosdanslemonde.com - Zoo de Jurques : 4 Nouveautés en 2012 » (consulté le 28 mars 2012)
  4. « Ouest-france.fr - Journées magiques au parc zoologique le 12 juin - Jurques » (consulté le 15 décembre 2010)
  5. a et b « Ouest-france.fr - Saison positive pour le zoo de Jurques avec 150 000 entrées - Jurques » (consulté le 5 janvier 2012)
  6. « La fréquentation dans les sites et lieux de visite en Normandie », sur ctn.pro-normandie-tourisme.com,
  7. « La fréquentation dans les sites et lieux de visite en Normandie », sur ctn.pro-normandie-tourisme.com, (consulté le 16 octobre 17)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]