Willy Holt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Willy Holt en 1995.

Willy Holt (, Quincy (Floride) - , Paris) est un chef décorateur de cinéma.

Biographie[modifier | modifier le code]

William Holt a travaillé avec, entre autres, Arthur Penn, Otto Preminger, Fred Zinnemann, John Frankenheimer, Stanley Donen, Woody Allen, Bertrand Blier, Roman Polanski. Nommé pour les Oscars pour Paris brûle-t-il ? il a reçu le César du meilleur décor en 1987 pour Au revoir les enfants de Louis Malle.

De son union avec la comédienne Martine Pascal (née en 1939), Willy Holt a eu deux enfants, Nathalie (née en 1959), scénographe, et Olivier (né en 1960), chef d'orchestre[1].

Willy Holt a écrit un livre, Femmes en deuil sur un camion (NIL éditions), ouvrage sur sa déportation à Auschwitz & Monowitz concentration camp[2]. En 1995, le producteur Jean-Pierre Morillon confie un manuscrit au réalisateur Rafaël Lewandowski. Il va tourner cette histoire sous le titre Une ombre dans les yeux : « Ce film n’est pas le récit d’une déportation, mais celui d’une survie après la déportation. Même à ses enfants, le dire ne fut jamais simple. Il voulait vivre une vie normale : il fallait qu’il oublie. En dialogue avec se proches, Jorge Semprun et Roman Polanski, il trouve peu à peu les mots pour dire le quotidien de l’horreur et l’importance de son talent de caricaturiste dans sa survie.Réflexion sur la résurgence de la mémoire et les raisons du témoignage. ». Une ombre dans les yeux, un documentaire de Rafaël Lewandowski, 1999.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]