Victor Peytral

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Victor Peytral
Illustration.
Victor Peytral, sous-secrétaire d'État à l'Intérieur (1917)
Fonctions
Sous-Secrétaire d'Etat à l'Intérieur

(2 mois et 4 jours)
Président Raymond Poincaré
Président du Conseil Paul Painlevé
Gouvernement Gouvernement Paul Painlevé (1)
Groupe politique RRRS (1912-1919)
GD (1920-1930)
Ministre des Travaux publics

(10 mois et 3 jours)
Président Raymond Poincaré
Gouvernement Gouvernement Édouard Herriot (1)
Député des Hautes-Alpe

(7 ans, 8 mois et 27 jours)
Sénateur des Hautes-Alpe

(10 ans et 2 jours)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Marseille
Date de décès (à 89 ans)
Lieu de décès Draguignan
Nationalité Française
Père Paul Peytral
Résidence Hautes-Alpes

Victor Peytral est un homme politique français né le à Marseille et décédé le à Draguignan (Var).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Paul Peytral et d'Elisabeth Claire Marie Massot[1]. Il est admis au Lycée Thiers à Marseille. Il continue ses études au Lycée Janson-de-Sailly. Il effectue des études de droit à Paris[2].

Carrières politique[modifier | modifier le code]

En plus de sa carrière de parlementaire, en tant que député radical des Hautes-Alpes, de 1912 à 1919, puis en tant que sénateur des Hautes-Alpes, de 1920 à 1930, Victor Peytral a connu des postes gouvernementaux : Sous-secrétaire d'État à l'Intérieur, du au , dans le premier gouvernement Paul Painlevé, puis Ministre des Travaux Publics, du au , dans le premier gouvernement Édouard Herriot

Famille[modifier | modifier le code]

Son épouse, fille de Ferdinand Tirard, industriel à Nogent-le-Rotrou, est morte en 1907 à Hyères à l'âge de 25 ans[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Registre de l'état civil de Marseille, cote 201 E 4992, consultable en ligne.
  2. Martial, « Biographie du citoyen V. PEYTRAL », Sisteron Journal - Républicain Indépendant,‎ 31 avril 1916 (lire en ligne)
  3. La Dépêche d'Eure-et-Loir, 15 décembre 1907.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Victor Peytral », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]