Vice (film, 2018)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vice (homonymie).
Vice
Réalisation Adam McKay
Scénario Adam McKay
Acteurs principaux
Sociétés de production Annapurna Pictures
Plan B Entertainment
Gary Sanchez Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame biographique
Durée 132 minutes[1]
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Vice est un film biographique américain écrit et réalisé par Adam McKay, sorti en 2018.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dick Cheney en 2013.

Dans les années 1960, le jeune Dick Cheney préfère se battre et trainer dans les bars plutôt que de suivre ses études. Alors qu'il vit de petits boulots, sa femme Lynne va cependant le sommer de se ressaisir et d’arrêter ses excès. Après un stage, il décroche un poste d'assistant à la Maison-Blanche dès 1969 durant la présidence de Richard Nixon et sous les ordres de Donald Rumsfeld. Il devient ensuite chef de cabinet de Gerald Ford. Il se retire quelques années et devient PDG de Halliburton. Il revient en politique à l'appel de George W. Bush. Entre 2001 et 2009, il sera le vice-président de son administration. Il devra notamment gérer les suites des attentats du 11 septembre 2001.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre original et français : Vice
  • Titre de travail : Backseat
  • Réalisation et scénario : Adam McKay
  • Photographie : Greig Fraser
  • Décors : Patrice Vermette
  • Direction artistique : Dean Wolcott
  • Montage : Hank Corwin
  • Musique : Nicholas Britell
  • Production : Will Ferrell, Dede Gardner, Jeremy Kleiner, Adam McKay, Kevin J. Messick et Brad Pitt
Producteurs délégués : Megan Ellison et Jeff G. Waxman
Coproducteur : Jason George

Distribution[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[5] ; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[6]

Production[modifier | modifier le code]

C'est en avril 2017 que l'acteur Christian Bale signe pour interpréter Dick Cheney. Il était le premier choix du réalisateur, qui l'avait diriger dans son précédent film, The Big Short : Le Casse du siècle. Une décennie plus tôt, Christian Bale avait été très sérieusement envisagé pour interpréter George W. Bush dans W. : L'Improbable Président d'Oliver Stone mais, les essais de maquillages n'ayant pas été convaincants, le rôle était finalement revenu à Josh Brolin[7]. Pour Vice, Christian Bale prend plus de 20 kilos et se rase notamment les cheveux[8].

Bill Pullman avait été engagé pour incarner Nelson Rockefeller, le 41e vice-président des États-Unis, mais ses scènes ont été coupées au montage[8].

Le tournage début en septembre 2017[9]. Il a lieu en Californie, à Santa Clarita ainsi qu'au bord de la rivière Kern (pour les scènes de pêche).

À l'instar du personnage principal de son film, le réalisateur Adam McKay a été victime d'une crise cardiaque, durant la postproduction. Il a par ailleurs décidé d'utiliser une image noir et blanc de l'un de ses examens dans le film, considérant là qu'il est son caméo[8].

Sortie[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Le film sort le aux États-Unis et divise la critique, qui salue toutefois les prestations de Christian Bale et Amy Adams[10],[11]. Le site Rotten Tomatoes, ayant recensé 2936 commentaires collectés, lui attribue un taux d'approbation de 56 % d'opinions favorables[12]. Dans son consensus, le site note que « Vice vise ses cibles en rafale, mais le scénariste-réalisateur Adam McKay a des chances de succès - et la transformation de Christian Bale est un spectacle à voir »[12]. Le site Metacritic, ayant recensé quarante-huit critiques, lui attribue un score moyen de 61/100 avec la mention « avis généralement favorables »[13].

En France, le film, sorti le , est globalement bien reçu par la critique. Il obtient une moyenne de 3,95 sur le site Allociné, pour 32 avis collectés[14].

Box-office[modifier | modifier le code]

Bénéficiant d'une sortie dans 2 442 salles sur l'ensemble du territoire américain, Vice prend la sixième place du box-office lors de son premier week-end d'exploitation avec 7 768 371 de dollars de recettes, soit une moyenne de 3 181 de dollars par salles[15]. Il s'agit d'un démarrage timide, puisqu'il s'agit du moins bon démarrage d'un film réalisé par Adam McKay sorti dans plus de 1 000 salles[16]. La semaine suivante, le film passe à 2 534 salles[15]. À ce jour, Vice est le film ayant fait le plus de recettes au distributeur Annapurna Pictures[17].

Le film totalise 247 888 entrées en Italie sur les trois premières semaines à l'affiche[18] et 260 612 entrées en Espagne[18].

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis 46 400 034 $[15] en cours
Drapeau de la France France 124 104 entrées[18] en cours
Monde Total Monde 62 917 809 $[15]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Sélection[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Vice » Technical Specifications sur l’Internet Movie Database (consulté le 28 novembre 2018)
  2. « Annapurna Upheaval: Megan Ellison Is 'Reevaluating' Film Division Amid Money Woes », TheWrap, (consulté le 10 octobre 2018)
  3. (en) « Vice (2018) - Financial Information », sur The Numbers (consulté le 6 janvier 2019).
  4. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  5. « Fiche de doublage VF du film », sur RS Doublage (consulté le 3 février 2017)
  6. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le 3 février 2017)
  7. « Before Christian Bale Played Dick Cheney in Vice, He Almost Played George W. Bush in W », sur The Wrap,
  8. a b et c (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  9. (en) Dave McNary, « Sam Rockwell in Talks to Play George W. Bush in Adam McKay’s ‘Cheney’ », sur Variety, Penske Media Corporation, (consulté le 19 février 2019)
  10. (en) Nate Nickolai, « ‘Vice’ Reviews: What the Critics Are Saying », sur Variety, (consulté le 11 janvier 2019).
  11. (en) Alison Foreman, « ‘VICE' divides critics in early reviews », sur Mashable, (consulté le 11 janvier 2019).
  12. a et b (en) « Vice (2018) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 11 janvier 2019).
  13. (en) « Vice (2018) Reviews », sur Metacritic (consulté le 11 janvier 2019).
  14. « Critiques presse de Vice », sur Allociné (consulté le 21 février 2019).
  15. a b c et d « Vice (2018) », sur Box Office Mojo, IMDb (consulté le 19 février 2019)
  16. (en) « Adam McKay Movie Box Office Results », sur Box Office Mojo (consulté le 11 janvier 2019).
  17. (en) « Annapurna Pictures All Time Box Office », sur Box Office Mojo (consulté le 11 janvier 2019).
  18. a b et c « Vice (2018) », sur JP Box-Office (consulté le 6 janvier 2019).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]