Vaillant (périodique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vaillant.

Vaillant
image illustrative de l’article Vaillant (périodique)
Promotion du journal Vaillant durant le Tour de France 1966

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Hebdomadaire
Genre bande dessinée franco-belge
Date de fondation (anciennement Le Jeune Patriote)
Date du dernier numéro (devient Pif gadget)
Ville d’édition Paris

Vaillant (ou Vaillant, le journal de Pif) est un journal français hebdomadaire de bandes dessinées créé en 1945, auquel collaborait José Cabrero Arnal. Il est devenu Pif Gadget en 1969. Il reprenait les planches de Pif publiées dans le journal L'Humanité.

C'est aussi le nom des éditions Vaillant qui ont publié ces deux périodiques. Le siège de la maison d'édition était sis au 126, rue La Fayette dans le Xe arrondissement.

Né au cœur de l'Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier numéro du journal paraît le . Le nom Vaillant est choisi pour introduire le doute avec le journal catholique Cœurs Vaillants, qui était alors provisoirement interdit pour avoir continué de paraître pendant l'occupation[1]. En sous-titre figure le nom du journal dont il prend le relais : Le Jeune Patriote. Vient ensuite la mention de l'éditeur : l'Union de la jeunesse républicaine de France. Le Jeune Patriote est né en 1942, feuille ronéotée à destination de la jeunesse, il est lors de la Libération le journal des Forces unies de la jeunesse patriotique (FUJP) sous le contrôle du parti communiste français[2]. Ce journal dont 30 numéros sont édités entre octobre 1944 et juin 1945 n'est pas spécifiquement un support de bande dessinée, mais il publie des textes illustrés évoquant la Résistance, les maquis, le colonel Fabien, etc. Certains de ses illustrateurs viennent de l'illustré collaborationniste Le Téméraire[3]. Son faible tirage, les restrictions de papier et les réorganisations des mouvements de jeunesse patriotique et communiste provoquent une réorientation du titre et sa transformation en Vaillant le journal le plus captivant, puis en 1966 en Vaillant le journal de Pif, enfin en Pif gadget en 1969. La directrice du nouveau journal est une ancienne institutrice, résistante et communiste, Madeleine Bellet. Le rédacteur en chef, venu lui aussi des mouvements de Résistance, est René Moreu. Celui-ci, ancien mécanicien d'imprimerie, devient au fil des années, outre son travail de mise en pages et de rédaction, un illustrateur de livres pour la jeunesse.

Son développement[modifier | modifier le code]

Dès 1945 paraît le premier épisode de la célèbre série Les Pionniers de l'Espérance dessinée par Raymond Poïvet sur scénario de Roger Lécureux. Paraissent également les Aventures de Placid et Muzo de Jacques Nicolaou et José Cabrero Arnal. Ces deux séries paraîtront pendant près d'un quart de siècle, jusqu'à l'arrivée de Pif gadget, et encore de nos jours pour Placid et Muzo. Le titre rappelle celui de Cœurs Vaillants, périodique catholique pour la jeunesse publié depuis 1929.

En juin 1946, Vaillant devient hebdomadaire, à partir du numéro 59.

En juillet 1946, la référence à l'Union de la jeunesse républicaine de France (UJRF) disparaît du bandeau titre de l'hebdomadaire ; on ne conserve que la devise « le journal le plus captivant ». En 1952, Pif le chien fait ses débuts en couleurs dans Vaillant, le journal le plus captivant. (Sa première apparition fut pour le journal communiste L'Humanité dès 1945).

En 1956, Vaillant passe de 16 à 32 pages. De nouveaux dessinateurs arrivent, tel que Tabary et ses deux personnages Richard et Charlie. Sous la forme d'une enquête policière, nos deux héros iront jusqu'au centre de la Terre à la découverte d'un étonnant peuple lilliputien vivant dans un univers de feu et de lave. Ce petit peuple d'abord réticent à l'arrivée surprenante de ces deux étrangers deviendront leurs amis grâce à l'un d'entre eux, Vlugubu. D'autres aventures attendront ces deux héros, notamment au Japon.

En 1962, Vaillant est le dernier grand hebdomadaire pour la jeunesse ayant conservé le grand format d'avant-guerre. Face à la concurrence de Spirou, Tintin et surtout Pilote, la rédaction de la rue La Fayette décide de réduire le format de parution à celui de ses concurrents, tout en passant à 48 pages. De nouveaux dessinateurs viennent rejoindre l'équipe de Vaillant, notamment Gérald Forton pour Teddy Ted, André Chéret pour Bob Mallard et Christian Gaty pour Le Grêlé 7/13.

En septembre 1962, dans le numéro 906 de Vaillant, paraît la première planche de Nanar, Jujube et Piette dessinée par Marcel Gotlib, série dans laquelle apparaitra Gai-Luron, d'abord comme personnage secondaire, puis rapidement comme personnage principal.

Arrive par la suite Nikita Mandryka avec Les Aventures potagères du concombre masqué.

En 1969, le no 1238 de Vaillant le journal de Pif est le dernier numéro de cette longue histoire et dès le numéro 1239, Vaillant, vingt-quatre ans après sa création, devient Pif gadget. Une autre aventure commence alors...

Anecdote[modifier | modifier le code]

En 1964, le no 997 (1964-06-21) de Vaillant est un numéro spécial de 100 pages pour fêter le no 1000 publié trois semaines plus tard[4].

Quelques séries célèbres publiées dans le périodique Vaillant[modifier | modifier le code]

Séries de bande dessinée publiées dans le périodique Vaillant (par ordre alphabétique) avec date d'arrivée dans le périodique
Série Date Scénario Dessin Genre
As (Les) 1963 Greg Greg Aventure et humour
A. Bâbord et Père O.K. 1949 Eugène Gire Eugène Gire Humour
Arthur le fantôme justicier 1953 Jean Cézard Jean Cézard humour
Biceps Jean Hache Jean Hache humour
Bob Mallard 1946 Henri Bourbens et Rémy Bourlès André Chéret aventure
Capitaine Cormoran 1947
Corinne et Jeannot 1966 Tabary Tabary humour
Davy Crockett 1957 Jean Ollivier Eduardo Coelho puis Kline aventure (western)
Fifi, gars du maquis 1945 Roger Lécureux Auguste Liquois
Fils de Chine
Gai-Luron 1964 Gotlib Gotlib humour
Grabadu et Gabaliouchtou 1959 Tabary Tabary humour
Guy Moquet
Group-Group Sani Ramon Monzon
Huipatte et Hurrar
Jacques Flash Pierre Castex, Max Lenvers, Maugis, Monzon, Lucien Nortier et Georges Rieu René Deynis aventure
Jean et Jeannette Jean Ollivier Jacques Souriau aventure
Jérémie 1966 Paul Gillon
La pension Radicelle 1947 Eugène Gire Eugène Gire humour
Le Concombre masqué 1965 Mandryka Mandryka humour
Le Grêlé 7/13 1962 Roger Lécureux Christian Gaty aventure (résistance)
Le père O.K.
Les aventures de R. Hudi Junior et de Nitrate Eugène Gire Eugène Gire humour
Les aventures extraordinaires de Biquet et de son chien Plouf
Les Pionniers de l'Espérance 1945 Roger Lécureux Raymond Poïvet science-fiction
Luc et Jori, la patrouille de la jungle
Lynx blanc 1947
M le Magicien 1968 Mattioli Mattioli
Nanar, Jujube et Piette 1962 Marcel Gotlib Marcel Gotlib humour
Nasdine Hodja 1946 Roger Lécureux (qui signe aussi de son pseudonyme Hertel) Quatre dessinateurs se succèdent: René Bastard, R. Violet, Pierre Le Guen et P. Legoff. aventure
Pif le chien 1952 José Cabrero Arnal puis Louis Cance, François Dimberton, Michel Motti, François Corteggiani, Giorgio Cavazzano et Roger Mas José Cabrero Arnal puis Louis Cance, François Dimberton, Michel Motti, François Corteggiani, Giorgio Cavazzano et Roger Mas humour
Pifou 1958 Roger Mas Roger Mas humour
Placid et Muzo 1946 Nicolaou et José Cabrero Arnal Nicolaou et José Cabrero Arnal humour
P'tit Joc 1952 Jean Ollivier André Joy aventure
Ragnar le Viking 1955 Jean Ollivier Martin Sièvre aventure
Richard et Charlie 1956 Tabary Tabary humour
Sam Billie Bill 1959 Roger Lécureux Lucien Nortier western
Teddy Ted 1963 Jacques Kamb puis Roger Lécureux Francisco Hidalgo puis Gérald Forton western
Totoche 1959 Tabary Tabary aventure
Trois camarades
Yves le Loup 1947 Jean Ollivier René Bastard + 4 épisodes dessinés par Eduardo Coelho aventure (chevalier)
Zor et Mlouf contre 333 1959 Jean Sanitas Jacques Kamb
Wango 1957 Roger Lécureux Eduardo Coelho puis Paul Gillon aventure
Robin des Bois 1965 Jean Ollivier Trois dessinateurs travaillent ensemble : Lucien Nortier, Christian Gaty et Charlie Kiefer aventure

Quelques auteurs publiés dans le périodique Vaillant[modifier | modifier le code]

Quelques rédacteurs et responsables du périodique Vaillant[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Documentation[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]