Robin des Bois (Vaillant)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Robin des Bois (homonymie).

Robin des Bois
Série
Titre de la série dans Pif gadget
Titre de la série dans Pif gadget

Scénario Jean Ollivier
Dessin Lucien Nortier
Christian Gaty
Charlie Kiéfer
Martin Sièvre
Genre(s) Aventure
Moyen Âge

Personnages principaux Robin des Bois
Petit Jean
shérif de Nottingham
Lieu de l’action Royaume d'Angleterre
Flandres
Royaume de France
Époque de l’action Fin du XIIe siècle

Pays Drapeau de la France France
Langue originale Français
Éditeur Éditions Vaillant
Première publication Vaillant no 1049 du
Format Récits complets
Nb. de pages 12 planches (Vaillant), 20 & 10 planches (Pif gadget)
Nb. d’albums 1

Prépublication Vaillant de 1965 à 1969
Pif gadget de 1969 à 1975 et en 1982

Robin des bois est une série de bande dessinée, inspirée de la légende de Robin des Bois, parue dans Vaillant puis Pif gadget de 1965 à 1975. Scénarisée par Jean Ollivier, elle est d'abord dessinée par le duo Lucien Nortier/Christian Gaty ou Lucien Nortier/Charlie Kiéfer jusqu'en 1969. À partir de cette date, c'est Eduardo Coelho, signant sous le pseudonyme de Martin Sièvre, qui prend, seul, au dessin le relais dans Pif gadget.

Sources d'inspiration[modifier | modifier le code]

Jean Ollivier apprécie particulièrement le mythe de Robin des Bois, partageant avec celui-ci les valeurs de solidarité, de lutte contre l'injustice et l'oppression qu'il véhicule. Le personnage est très populaire, aidé en cela par les déjà nombreuses adaptations filmiques.

Avant de créer la série, Jean Ollivier signe en 1965 un rédactionnel « Robin Hood tel qu’il fût », illustré par Jean Sidobre, dans le Vaillant n°1030[N 1].

Jean Ollivier fait preuve d'érudition quant au mythe de Robin des Bois. Il utilise des noms de lieux comme Copmanhurst [N 2], ou de personnage comme Scatloke[N 3]. Dans une réponse à un courrier de lecteur[1], il cite le recueil de ballades médiévales intitulé « La Guirlande de Robin ».

En 1974, à la fin de la publication de la série, il publie un roman jeunesse Robin des Bois, illustré par Paul Durand, aux éditions G.P.

Les débuts dans Vaillant[modifier | modifier le code]

C'est ainsi que Jean Ollivier décide de créer une série dessinée Robin des Bois dans Vaillant, avec Lucien Nortier au dessin. Le premier récit, La Nuit de Nottingham, se présente comme un supplément au numéro 1049 du .

Lucien Nortier est rapidement assisté par Christian Gaty puis par Charlie Kiéfer. Le duo se partage le travail de cette manière : à Christian Gaty ou Charlie Kiéfer les crayonnés, à Lucien Nortier l'encrage.

Le passage de témoin dans Pif gadget[modifier | modifier le code]

Pour le nouveau journal Pif gadget lancé en 1969, l'ancienne équipe de dessinateurs de Vaillant réalise encore 3 récits de 20 planches. De son côté, Eduardo Coelho abandonne sa série viking Ragnar, également scénarisée par Jean Ollivier, après avoir lui aussi publié quelques récits dans le nouveau journal.

Le premier récit du nouveau dessinateur Eduardo Coelho, La Nuit de Derby, paraît dans le Pif gadget n°27 du . Le personnage n'est pas inconnu du dessinateur, car Coelho avait déjà participé à une série ayant pour héros Robin des Bois, au milieu des années 1950, lorsqu'il travaillait pour la Fleetway dans le petit format anglais Thriller Picture Library.

La série engage une nouvelle phase, Jean Ollivier décidant de reprendre les aventures de Robin au début, c'est-à-dire au moment de la régence du Prince Jean. La série se termine en 1975 dans le Pif gadget n°310, tout en étant présenté au référundum du journal jusqu'au n°316, avant d'être remplacé dans celui-ci par la nouvelle série des auteurs : Le Furet.

Format[modifier | modifier le code]

Second logo-titre de la série dans Pif gadget

Les histoires sont des récits complets. Dans Vaillant, les histoires comptent 12 planches. Elles prennent un peu plus d'ampleur dans Pif gadget avec 20 planches puis petit à petit, le format diminue pour terminer à 10 planches. Les récits sont exclusivement en noir et blanc.

La première équipe avec Lucien Nortier et Christian Gaty ou Charlie Kiéfer au dessin, réalise 31 récits dans Vaillant et 3 récits dans Pif gadget. Avec Eduardo Coelho au dessin, Jean Ollivier écrit 59 récits de plus à cette série.

Les récits publiés dans Vaillant bénéficie d'une première page en couleurs. Les récits publiés dans Pif gadget le sont en noir et blanc, sauf le récit publié en 1982.

Personnages[modifier | modifier le code]

La série, sous la plume de Jean Ollivier, se concentre sur la lutte de Robin et ses Outlaws face au shérif de Nottingham qui persécute les Saxons. Ollivier accole dans un premier temps le personnage de Guy de Gisborne à la fonction de sheriff de Nottingham, des débuts de la série dans Vaillant (La Nuit de Nottingham n°1049) jusqu'au récit paru dans le n°148 de Pif gadget (Chevalier d'aventure) où Robin tue Gisborne en duel. Proche de Richard Cœur de Lion, Roger de Mowbray a temporairement remplacé Gisborne lors du retour du roi, mais il ne reste sheriff que le temps d'une histoire (La Taverne de la cloche d’or PG n°72), qui voit ensuite le retour de Gisborne. Enfin, lorsque Robin revient d'exil (L’Introuvable Petit–Jean PG n°225), le nouveau sheriff de Nottingham se nomme Sir Godfrey, qui devient l'ennemi de Robin jusqu'à la fin de la série.

Le scénariste développe essentiellement les compagnons combattants de Robin : Petit-Jean, Will Scarlett et Mutch le fils du meunier, le vieux Scatloke[N 4], parmi ceux de la légende. Ollivier en crée d'autres comme Whip l'outlaw au fouet, Dick-the-bow ou la guerrière Lynn (apparue dans Le Concurrent, PG n°274). Il utilise moins souvent des personnages comme frère Tuck ou encore Maid Mariann. Cette dernière se marie avec Robin dans la série (Le Mariage de Robin, Vaillant n° 1145), puis meurt assassinée deux mois avant le retour d'exil de Robin (Les Flèches de la vengeance, Pif gadget n° 228).

La physionomie de Robin[modifier | modifier le code]

Lucien Nortier et ses assistants représentent un Robin des Bois souriant, jovial ; dans le ton de ses courtes aventures. Ils le figurent brun, cheveux mi-longs et ondulés avec une moustache et un bouc. Eduardo Coelho va se différencier en dessinant un nouveau Robin en s'inspirant d'un personnage dont il a illustré les aventures, Les Orgues du diable, dans le journal L'Humanité en 1968. Ce roman de Robert Carvel, adapté en bandes dessinées par Jean Sanitas reprend également le thème du héros populaire face à l'oppresseur. Robin comme ce héros est donc moins rieur que son prédécesseur, cheveux courts et plus clairs, avec une fine moustache et un collier de barbe.

Évolution de la série[modifier | modifier le code]

Malgré le format étroit du récit complet, la série subit plusieurs phases :

  • L'opposition "classique" au Sheriff de Nottingham Guy de Gisborne, sous la régence du Prince Jean pendant 5 années (Vaillant n°1049 à PG n°53, 36 récits).
  • Le retour de Richard Cœur de Lion contre lequel Robin va finir par s'opposer (PG n°61 à 148, 13 récits).
  • L'exil de Robin sur le continent, dû à la mort de Gisborne, et sa vie de chevalier d'aventure. Réconciliation avec Richard et mort du roi (PG n°159 à 220, 14 récits).
  • L'avènement de Jean sans Terre, et la reprise des combats face à un nouveau sheriff, Sir Godfrey (PG n°225 à 310, 26 récits).

La série connaît un ultime épisode, en décembre 1982 dans le n°718 de Pif gadget paraît Le Noël de Robin des Bois dans la collection Les BD Blocks de Pif.

Il y a une redite lors de deux épisodes : Le Retour du Roi Richard (PG n°61) et Chevalier d'aventure (PG n°148), qui content le retour de Richard Cœur de Lion, la prise du château de Nottingham et la première rencontre entre Robin et le roi. Dans le premier récit, le sheriff Gisborne s'enfuit et Richard, après un contact houleux, s'entend avec Robin. Il nomme un nouveau sheriff à Nottingham et amende Robin. Dans le second récit, Gisborne se rend et se range du côté du roi Richard. Le sheriff décrédibilise Robin aux yeux du roi. Pour laver son honneur, celui-ci provoque en duel Gisborne et le tue. C'est pour cette raison que Richard exile Robin d'Angleterre.

Les lieux de l'histoire[modifier | modifier le code]

En Angleterre, Robin assure sa résistance en forêt de Sherwood face au pouvoir du sherrif de Nottingham. Dans le comté de Nottingham, on le retrouve également dans les villages de Inglewill, Halton, Copmanhurst, Tuxford, Bingham (en), Ollerton (en), Southwell ou Newark. Mais sa lutte s'étend à des comtés voisins, comme ceux de Derby (Derby, Ilkeston, Castleton) et de Lincoln (Bourne, Scunthorpe, Boston, l'estuaire du Wash). On le retrouve également dans le Sud du comté de York (Goole) et jusque dans les comtés de Northampton (Oundle) et Bedford. Robin se déplace aussi plusieurs fois à Londres.

Exilé d'Angleterre par Richard Cœur de Lion, Robin devient chevalier d'aventure sur le continent, en Flandres puis en France. Il débarque en Zélande où il se dirige vers Flessingue. On le retrouve ensuite jusqu'à Brême aux marches de l'Allemagne. Il revient en Hautes-Flandres à Tilburg. Il passe dans les Ardennes au château de Fâgnes. Il relie Tirlemont à Cambrai au cours d'une aventure dangereuse. Robin passe ensuite dans le royaume de France, dans le Vimeu à Gamaches où il refuse la proposition d'en devenir le seigneur, puis en Picardie, en forêt de Roye.

En se réconciliant avec Richard, il voyage sur ses terres en France, dans le Limousin, à Limoges ou Bourganeuf, en Normandie, à Gournay ou à la forteresse de Château-Gaillard aux Andelys. Robin suit le roi à Libourne et assiste à sa mort à Châlus.

Lorsque Robin revient d'exil, il s'installe quelque temps avec Petit-Jean au moulin de Pontefract, à trois milles de Bingham (en), avant de rejoindre sa forêt de Sherwood.

Personnages historiques rencontrés[modifier | modifier le code]

Richard Cœur de Lion (illustration du XIIe siècle).

(Le Retour de Cœur de Lion PG n°61, La Trahison du roi Richard PG n°79, Chevalier d’aventure PG n°148, L’Épée pour un duel PG n°202, Échec au roi PG n°209, La Carte aux fleurs de lys… PG n°212, Le Traître est dans la place PG n°215, La Mort du roi Richard PG n°220)

(Œil pour œil, dent pour dent ! PG n°53, Le Tournoi de Bedford PG n°136, Les Chiens de sang PG n°241)

(Le Seigneur rouge, PG n°187)

(Le Retour de Cœur de Lion PG n°61, L’Épée pour un duel PG n°202, Échec au roi PG n°209, La Carte aux fleurs de lys… PG n°212)

(Œil pour œil, dent pour dent !, PG n°53)

(La Mort du roi Richard, PG n°220)

(Chevalier d’aventure PG n°148 et Les Malheurs du chancelier PG n°290)

(La Trahison du roi Richard, PG n°79)

(Le Retour de Cœur de Lion PG n°61, La Taverne de la cloche d’or PG n°72)

(Le Chevalier à l’hermine V n°1213)

Liste de publications dans Vaillant (1965-1969)[modifier | modifier le code]

« +a » après l'indication de longueur d'un épisode indique qu'une illustration d'annonce de l'histoire a été publiée dans le numéro précédent.

N° de publication Titre Dessinateurs Longueur Date de publication
Vaillant 1049 (supplément) La Nuit de Nottingham Lucien Nortier 12 planches 20/06/1965
V 1056 Robin et le trouvère Lucien Nortier et Christian Gaty 12 planches 08/08/1965
V 1066 La Marque des outlaws Lucien Nortier et Christian Gaty 12 planches + bandeau de couverture 17/10/1965
V 1075 Le Noël de Robin des Bois Lucien Nortier et Christian Gaty 12 planches 19/12/1965
V 1086 Le Prieur d’Ollerton Lucien Nortier et Christian Gaty 12 planches +a 06/03/1966
V 1089 Robin mène le jeu Lucien Nortier et Christian Gaty 12 planches 27/03/1966
V 1095 Le Moulin de Pontefract Lucien Nortier et Christian Gaty 12 planches 08/05/1966
V 1101 La Forêt de l’été Lucien Nortier 10 planches 19/06/1966
V 1107 Le Donjon de Bedford Lucien Nortier 12 planches + bandeau de couverture 31/07/1966
V 1112 Le Roi du bouquet Lucien Nortier 12 planches 04/09/1966
V 1117 Les Vendanges de Clapham Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches 09/10/1966
V 1123 Le Landlord de Bourne Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches + bandeau de couverture 20/11/1966
V 1129 La Nef des épices Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches 01/01/1967
V 1135 Les Pigeons d’Oundle–Hall Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches 12/02/1967
V 1140 La Fiancée de Robin Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches 19/03/1967
V 1145 Le Mariage de Robin Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches 23/04/1967
V 1151 À Malin, malin et demi Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches 04/06/1967
V 1157 La Monnaie de la pièce Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches 16/07/1967
V 1163 Le Traître Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches + bandeau de couverture 27/08/1967
V 1169 Tarlo le Génois Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches 08/10/1967
V 1177 Le Laurier d’or Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches 03/12/1967
V 1183 La Route du Nord Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches 14/01/1968
V 1189 La Colline de glace Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches 25/02/1968
V 1194 Une bien étrange alliance Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches 31/03/1968
V 1200 L’Éléphant du Roi Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches 12/05/1968
V 1207 L’Auberge du Royal Oak Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches 21/07/1968
V 1213 Le Chevalier à l’hermine Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches 01/09/1968
V 1221 La Cassette aux florins Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches 27/10/1968
V 1227 Le Manteau de Goodwin Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches 08/12/1968
V 1234 La Cour infernale Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches 26/01/1969
V 1238 L’Homme "coiffé" Lucien Nortier et Charlie Kiéfer 12 planches 23/02/1969

Liste de publications dans Pif gadget (1969-1982)[modifier | modifier le code]

« +a » après l'indication de longueur d'un épisode indique qu'une illustration d'annonce de l'histoire a été publiée dans le numéro précédent.[N 6] « +s » après l'indication de longueur d'un épisode indique qu'une illustration d'annonce de l'histoire a été publiée dans le sommaire du numéro.[N 7]

  • « Robin des Bois tel qu'il fut... » (dessin de Coelho, reprise), rédactionnel de Georges Rieu, n°41, 1969.
  • La Bourse de Robin des Bois (dessins de Coelho, reprise), couverture et dessin du gadget, n°59, 1970.
  • Réponse de Jean Ollivier à une question de lecteur[N 8], courrier des lecteurs De vous à nous, de nous à vous, n°84, 1970.
  • Les Exploits de Robin n°2 (dessin de Coelho, reprise), annonce de parution de l'album, n°228, 1973.
  • Les Dessinateurs de Pif gadget à l'honneur, un dessin de Robin de Bois (reprise) et une photographie de Coelho (avec Mordillo), n°257, 1974[N 9]
  • "Fier de Pif !" : courrier de Sébastien Richard[N 10] (dessin de Coelho, reprise), rubrique Le Courrier des lecteurs, n°264, 1974.
  • "Mon ami..." : courrier de Valérie Smétianski (dessin de Coelho, reprise), rubrique Le Courrier des lecteurs, n°270, 1974.
N° de publication Titre Dessinateur Longueur Date de publication
PG 6 Robin ouvre le bal Lucien Nortier et Christian Gaty 20 planches +a +s 31/03/1969
PG 13 Le Sanglier du Wash Lucien Nortier et Christian Gaty 20 planches 19/05/1969
PG 20 Le Chariot aux trésors Lucien Nortier et Christian Gaty 20 planches +s 07/07/1969
PG 27 La Nuit de Derby Eduardo Coelho 20 planches +s[N 11] 25/08/1969
PG 33 Les 2 écus du sheriff[N 12] Eduardo Coelho 20 planches +s 06/10/1969
PG 41 À bon entendeur, salut ! Eduardo Coelho 20 planches +a 01/12/1969
PG 47 Un Château pour l’hiver Eduardo Coelho 20 planches +a +s 12/01/1970
PG 53 Œil pour œil, dent pour dent ! Eduardo Coelho 20 planches +a 23/02/1970
PG 61 Le Retour de Cœur de Lion Eduardo Coelho 20 planches +s 20/04/1970
PG 72 La Taverne de la cloche d’or Eduardo Coelho 20 planches +a 06/07/1970
PG 79 La Trahison du roi Richard Eduardo Coelho 20 planches +s 24/08/1970
PG 84 Le Seigneur de Sherwood Eduardo Coelho 20 planches +a 28/09/1970
PG 92 Le Tournoi des archers Eduardo Coelho 20 planches +a 23/11/1970
PG 98 Le Sanglier de Lancastre[N 13] Eduardo Coelho 20 planches +a 04/01/1971
PG 105 Le Testament d’Henry Hunton Eduardo Coelho 20 planches +a[N 14] 22/02/1971
PG 114 La Ceinture au trésor Eduardo Coelho 20 planches +a +s 26/04/1971
PG 122 Que Justice soit faite ! Eduardo Coelho 20 planches +a 21/06/1971
PG 129 Le Tigre de Scunthorpe Eduardo Coelho 20 planches +s 09/08/1971
PG 134 Le Chevalier "La Rose" Eduardo Coelho 20 planches +a 13/09/1971
PG 136 Le Tournoi de Bedford Eduardo Coelho 10 planches 27/09/1971
PG 148 Chevalier d’aventure Eduardo Coelho 20 planches 20/12/1971
PG 159 La Veuve et l’orphelin Eduardo Coelho 20 planches +a[N 15] 06/03/1972
PG 168 Les Barons teutoniques Eduardo Coelho 20 planches +a 08/05/1972
PG 172 Le Diable de Tilburg Eduardo Coelho 10 planches 05/06/1972
PG 178 Le Sanglier des Ardennes Eduardo Coelho 20 planches +a[N 16] 17/07/1972
PG 181 La Fortune de Robin ou le Pont sur la Sambre Eduardo Coelho 10 planches +a 07/08/1972
PG 187 Le Seigneur rouge Eduardo Coelho 20 planches 18/09/1972
PG 191 L’Arbre du pendu Eduardo Coelho 10 planches 23/10/1972
PG 197 La Fuite du héros Eduardo Coelho 10 planches 04/12/1972
PG 202 L’Épée pour un duel Eduardo Coelho 10 planches 08/01/1973
PG 206 La Reine d’Égypte Eduardo Coelho 10 planches 05/02/1973
PG 209 Échec au roi Eduardo Coelho 20 planches +a 26/02/1973
PG 212 La Carte aux fleurs de lys… Eduardo Coelho 10 planches 19/03/1973
PG 215 Le Traître est dans la place Eduardo Coelho 10 planches +a 09/04/1973
PG 220 La Mort du roi Richard Eduardo Coelho 15 planches +a 14/05/1973
PG 225 L’Introuvable Petit–Jean Eduardo Coelho 10 planches 18/06/1973
PG 228 Les Flèches de la vengeance Eduardo Coelho 10 planches 09/07/1973
PG 232 La Guerre du sel Eduardo Coelho 20 planches +a 06/08/1973
PG 241 Les Chiens de sang Eduardo Coelho 10 planches 08/10/1973
PG 246 L'Homme vêtu de fer Eduardo Coelho 10 planches 12/11/1973
PG 247 Les Faucons blancs Eduardo Coelho 20 planches 19/11/1973
PG 251 Le Cri de l’épervier Eduardo Coelho 10 planches 17/12/1973
PG 254 Le Prince des voleurs Eduardo Coelho 10 planches 07/01/1974
PG 257 La Sorcière du roi Eduardo Coelho 10 planches 28/01/1974
PG 260 Alerte aux Danois Eduardo Coelho 10 planches 18/02/1974
PG 262 Retour à Sherwood Eduardo Coelho 10 planches 04/03/1974
PG 264 Le Brigand au chapeau vert Eduardo Coelho 7 planches 18/03/1974
PG 267 Le Bal de Clapham Eduardo Coelho 7 planches 08/04/1974
PG 271 La Côte du diable... Eduardo Coelho 10 planches 06/05/1974
PG 274 Le Concurrent Eduardo Coelho 10 planches 27/05/1974
PG 277 Quand beugla le cor Eduardo Coelho 10 planches 17/06/1974
PG 280 L’Empoisonneur Eduardo Coelho 10 planches 08/07/1974
PG 283 Le Coffre aux merveilles Eduardo Coelho 10 planches +a 29/07/1974
PG 287 La Nuit des sorcelleries Eduardo Coelho 10 planches 26/08/1974
PG 290 Les Malheurs du chancelier Eduardo Coelho 10 planches 16/09/1974
PG 293 La Peau de l'ours Eduardo Coelho 10 planches 07/10/1974
PG 296 Le Clan des hommes sauvages Eduardo Coelho 10 planches 28/10/1974
PG 301 Le Château des tourments Eduardo Coelho 10 planches 02/12/1974
PG 305 La Torque d'or Eduardo Coelho 10 planches 30/12/1974
PG 307 Le Chien venu d'ailleurs... Eduardo Coelho 10 planches 13/01/1975
PG 310 La Horde grise Eduardo Coelho 10 planches 03/02/1975
PG 718 Le Noël de Robin des Bois (Les BD Blocks de Pif) Eduardo Coelho 14 planches (en couleurs) +a 28/12/1982

Reprises[modifier | modifier le code]

  • Dans Pif Parade Aventure :
    • Robin et le trouvère (dessin de Nortier & Gaty), n°HS, 1977
    • La Marque des outlaws (dessin de Nortier & Gaty), n°1, 1977
    • Le Noël de Robin des Bois (dessin de Nortier & Gaty), n°1, 1977
    • Le Prieur d’Ollerton (dessin de Nortier & Gaty), n°1, 1977
    • Robin mène le jeu (dessin de Nortier & Gaty), n°1, 1977
    • Le Moulin de Pontefract (dessin de Nortier & Gaty), n°4, 1978
    • La Forêt de l’été (dessin de Nortier), n°5, 1978
    • Le Donjon de Bedford (dessin de Nortier), n°5, 1978
    • Les Vendanges de Clapham (dessin de Nortier & Kiéfer), n°5, 1978
    • Le Landlord de Bourne (dessin de Nortier & Kiéfer), n°5, 1978
    • À malin, malin et demi (dessin de Nortier & Kiéfer), n°8, 1979
    • La Monnaie de la pièce (dessin de Nortier & Kiéfer), n°8, 1979
    • Le Traître (dessin de Nortier & Kiéfer), n°8, 1979
    • Tarlo le Génois (dessin de Nortier & Kiéfer), n°9, 1979
    • Le Laurier d’or (dessin de Nortier & Kiéfer), n°11, 1980
  • Dans Vive l'Aventure :
    • La Route du Nord (dessin de Nortier & Kiéfer), n°1, 1980
    • La Colline de glace (dessin de Nortier & Kiéfer), n°2, 1980
  • Dans Pif géant Aventures
    • 14 planches (dessin de Cœlho), HS n° 9, 1991
  • Dans Pif gadget :
    • Le Chevalier à l’hermine (dessin de Nortier & Kiéfer), Pif export 1518e, 1974
    • Le Tournoi des archers (dessin de Cœlho, en couleurs), n°1178, 1991
    • L’Arbre du pendu (dessin de Cœlho, en couleurs), n°1183, 1991
    • Le Tournoi de Bedford (dessin de Cœlho, en couleurs), n°1197, 1992

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Première équipe[modifier | modifier le code]

Lucien Nortier, Christian Gaty (dessin) et Jean Ollivier (scénario) :

  • Les Exploits de Robin n°1[2], Le magazine des chevaliers d'aventures, « Sélection Pif gadget », Vaillant, avril 1973 :
    • Arc au poing, mes outlaws !, titre qui réunit 2 récits (dans une version réduite et remontée) :
      • Robin et le trouvère
      • La Marque des outlaws
    • Le Noël de Robin, titre qui réunit 4 récits (dans une version réduite et remontée) :
      • Le Noël de Robin des Bois
      • Le Prieur d’Ollerton
      • Robin mène le jeu
      • Le Moulin de Pontefract
    • La Vie et la légende de Robin Hood, article de Jean Ollivier avec Eduardo Coelho (3 dessins, reprises).
    • De la quête du Graal aux exploits de Robin des Bois, article de Jean Ollivier avec Eduardo Coelho (2 dessins, reprises).

Lucien Nortier, Charlie Kiéfer (dessin) et Jean Ollivier (scénario) :

  • Les Exploits de Robin n°2, Le magazine des chevaliers d'aventures, « Sélection Pif gadget », Vaillant, juillet 1973 :
    • Sus aux shérifs, titre qui réunit 4 récits (dans une version réduite et remontée) :
      • La Forêt de l’été
      • Le Donjon de Bedford
      • Le Roi du bouquet
      • Les Vendanges de Clapham
    • Quatre ruses de Robin, Le Tournoi des trouvères, Pigeon vole !, Le Chêne royal, 4 nouvelles de Jean Ollivier avec ? (dessin).
    • Les Grandes heures de Château-Gaillard, article de Jean Ollivier.
    • Jeanne de Clisson la louve de la Manche, article de Jean Ollivier avec Eduardo Coelho (5 dessins inédits).
    • La Cour des miracles, article de Jean Ollivier avec Norma (dessin).
    • Par l'arc... et par les flèches ! , titre qui réunit 2 récits (dans une version réduite et remontée) :
      • Le Landlord de Bourne
      • La Nef des épices

Deuxième équipe[modifier | modifier le code]

Eduardo Coelho (dessin) et Jean Ollivier (scénario) :

  • Le Roi de Sherwood, coll. "Pif Album", Hachette, 1973 (en couleurs) :
    • Œil pour œil, dent pour dent ! (19 pl, manque la planche n°7)
    • Un Château pour l’hiver (20 pl)
  • Le Meilleur de Pif (album collectif), Vents d'Ouest, 2005 (N&B) :
    • La Nuit de Derby (20 pl)
    • Les Deux écus du sheriff (20 pl)
    • Le Retour de Cœur de Lion (20 pl)

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Italien : Robin Hood, plusieurs épisodes publiés dans le Corriere dei Piccoli (supplément illustré du Corriere della Sera) en 1970 :
    • n°6, 8 février 1970.
    • ? (dessin de Nortier), n°9, 1er mars 1970 (couverture de Nortier, reprise).
    • ? (dessin de Nortier), 12 pl., n°14, 5 avril 1970.
    • n°35, 30 août 1970.
  • Allemand : Robin Hood, plusieurs épisodes parus dans le magazine Robin Hood, der Herr der Wälder de 1973 à 1977 :
    • ?, n°0, 1973 (couverture de Coelho, montage)
    • Robin sprengt die Barron-Bande (Robin ouvre le bal), n°1, 29 juin 1973 (couverture de Nortier, reprise)
    • Die Teufelsfalle von Sherwood (À bon entendeur, salut !), n°2, 13 juillet 1973 (couverture de Coelho, montage)
  • Portugais : Robin dos Bosques, traduit et publié dans Mundo de Aventuras (pt) 2e série (Seules des aventures dessinées par Eduardo Coelho ont été traduites en portugais) :
    • O Atacante misterioso (Le Concurrent), n°46, 15 août 1974.
    • A Noite de Derby (La Nuit de Derby), n°382, 5 février 1981 (couverture inédite de Augusto Trigo).
    • Os Dois escudos do Xerife (Les 2 écus du sheriff), n°397, 21 mai 1981 (couverture inédite de Augusto Trigo).
    • A Bom entendedor ! (À bon entendeur, salut !), n°414, 17 septembre 1981 (couverture inédite de ?).
    • Um Castelo para o inverno (Un Château pour l’hiver), n°504, 1983.
  • Arabe libanais : روبن هود [Robin des Bois], traduction du récit Le Concurrent dans le magazine libanais مغامرات سيرك [Cirque d'aventures] en 1978.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Histoire de la conquête de l'Angleterre par les Normands, de Augustin Thierry, 1825.
  • « Robin Hood tel qu’il fût », article de Jean Ollivier avec Jean Sidobre (dessin), Vaillant n°1030, 1965.
  • Réponse de Jean Ollivier à une question de lecteur, courrier des lecteurs De vous à nous, de nous à vous, Pif gadget n°84, 1970.
  • La Vie et la légende de Robin Hood, article de Jean Ollivier avec Eduardo Coelho (dessin), dans Les Exploits de Robin n°1, avril 1973.
  • De la quête du Graal aux exploits de Robin des Bois, article de Jean Ollivier avec Eduardo Coelho (dessin), dans Les Exploits de Robin n°1, avril 1973.
  • Les Grandes heures de Château-Gaillard, article de Jean Ollivier dans Les Exploits de Robin n°2, juillet 1973.
  • Robin des Bois, roman de Jean Ollivier avec par Paul Durand (dessin), éditions G.P., 1974.

Récompense[modifier | modifier le code]

Eduardo Coelho reçoit le Yellow Kid du meilleur dessinateur étranger pour Robin des Bois au 9e Salon International de la Bande Dessinée de Lucca (Italie) en 1973[3].

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

  • Gadget : la bourse de Robin des Bois, Pif gadget n° 59, 1970[4] (différentes versions existent[5]).
  • Carte postale Robin des Bois[6] (dessin de Coelho), série de cartes postales Pif gadget, 1974-1977.
  • Gadget : la dague de Robin[N 17], Pif gadget n° 405 bis (n° spécial), 1976[7].

Documentation[modifier | modifier le code]

  • (fr) Richard Medioni, « Les héros de la liberté : "Le Grêlé 7-13", "Robin des Bois" et "Nasdine Hodja" », dans «Mon camarade», «Vaillant», «Pif Gadget». L'Histoire complète. 1901-1994. Les journaux pour enfants de la mouvance communiste et leurs BD exceptionnelles, Éditions Vaillant Collector, 2012.
  • (fr) Christophe Quillien, « Robin des Bois », dans Pif gadget - 50 ans d'humour, d'aventures et de BD, Hors collection, 2018.
  • (pt) « Eduardo Teixeira Coelho : Açoriano em Itália ilustra "Robin dos Bosques" », dans A Capital (pt) n°2161, 4 mars 1974.
  • (pt) Vasco Granja, « Robin des bois : por Jean Ollivier - Martin Sièvre », dans Tintin n°39 (6e année de l'édition portugaise), 16 février 1974.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dans ce numéro de Vaillant, Jean Sidobre illustre également la couverture du personnage de Robin des Bois.
  2. Dans certaines légendes, Copmanhurst est le lieu où se situe le monastère de frère Tuck.
  3. Autre nom de Will Scarlet. Jean Ollivier choisit d'en faire un personnage à part entière, comme Anthony Munday ou Howard Pyle avant lui.
  4. Autre nom de Will Scarlet. Jean Ollivier choisit d'en faire un personnage à part entière, comme Anthony Munday ou Howard Pyle.
  5. Erreur de Jean Ollivier car Roger de Montbray meurt un an avant l'intronisation de Richard Cœur de Lion.
  6. Les dessins d'annonce sont des reprises, sauf mention.
  7. Les dessins de sommaire sont des reprises, sauf mention.
  8. Je pense que nous pourrions discuter longtemps sur la véritable personnalité de Robin. Je penche - quant au nom - pour Robert Hode, dont on aurait fait plus tard Hood. Hode est donné dans le recueil de ballades intitulé « La Guirlande de Robin ». Ces ballades, composées aux XIII{e}, XIV{e} et XV{e} siècles, chantées par les trouvères, furent "réinventées" par les poètes romantiques. Je ne crois pas que le titre « de Locksley » soit authentique, mais la tradition l'a établi. Et finalement Robin Hood sera aussi Robin de Locksley. Mowbray et Roger de l'Isle furent seigneurs de Nottingham - sherriffs - je crois que le nom de Gisborne était Fitz-Born (On trouve ce nom dans une liste de nobles normands de la Conquête, avec les Fitz-Obern, les Fitz-James, etc.). Je n'affirmerai pas qu'il fut sherriff de Nottingham. Lui aussi a été consacré par la légende.
  9. Page du magazine qui relate les récompenses reçues par Coelho et Mordillo au 9e Festival de bande dessinée de Lucques.
  10. Courrier de lecteur félicitant Coelho et Mordillo de leurs récompenses obtenues au Festival de bande dessinée de Lucques.
  11. Dessin de sommaire de Nortier.
  12. Le récit est annoncé dans le n°26 du journal par erreur, c'est finalement La Nuit de Derby qui paraît dans le n°27.
  13. Le récit paru dans le n°98 n'a pas de titre mais celui-ci est donné dans l'annonce parue le n° précédent.
  14. L'annonce dans le n°104 utilise l'orthographe "Hungton" au lieu de "Hunton".
  15. L'annonce pour ce récit, en pleine page, est constituée d'un rédactionnel résumant l'épisode et d'une demi-planche issue du récit.
  16. L'annonce pour ce récit, en pleine page, est constituée d'un rédactionnel résumant l'épisode et de 4 cases issues du récit.
  17. Le gadget était prévu pour être la dague de Fanfan la Tulipe, mais le service commercial jugea que le héros était en perte de vitesse dans le journal et préféra attribuer au personnage de Robin des Bois, même si la série avait cessé de paraître dans le magazine.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Réponse de Jean Ollivier à une question de lecteur, courrier des lecteurs De vous à nous, de nous à vous, Pif gadget n°84, 1970.
  2. Deux versions existent, une avec le titre « Robin des Bois », la deuxième avec le titre collé « Les Exploits de Robin »., sur bedetheque.com
  3. Palmarès du festival de Lucques sur immaginecentrostudi.org
  4. Site de BDOubliées
  5. Forum Pimpf
  6. « Site de Pif-Collection »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  7. Site de BDOubliées

Liens externes[modifier | modifier le code]