Jean Trubert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trubert.
Jean Trubert
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Jean Trubert (dit Jen Trubert), né à Paris le - 1983 est un dessinateur et scénariste de bande dessinée français. Régent des travaux pratiques de Machine à peindre du Collège de ’Pataphysique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de l'école des arts appliqués, il se dirige vers la publicité, tout en démarrant une carrière de boxeur professionnel.

Jean Trubert a participé à des dizaines de magazines des années 30 aux années 80: Tintin, Vaillant, Francs Jeux. Il publie quelques bandes dessinées, dont Le chevalier printemps (scénario de Lecureux), Mousse et Boule et en 1959, reprend le personnage de Bécassine (bande dessinée).

Il illustre de nombreux classiques pour des éditions de bibliophilie, dont Le roman de Renart. À la fin de la seconde guerre mondiale, il entreprend une activité syndicale qui le verra devenir président du syndicat des illustrateurs de la presse enfantine. Il obtiendra en 1963 que les dessinateurs soient reconnus comme des salariés et obtiennent la sécurité sociale.

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1938 : Les aventures merveilleuses de Toto Moko, éd. SPE
  • 1942 : Les aventures du marquis de la Panse d'A, éd. Chagor
  • 1942 : Capitaine Pipe, éd. Chagor
  • 1943 : M. Piton voyageur de commerce, Albums de la bonne équipe no 13, éd. Gründ
  • 1944 : Le deuxième voyage de Piton, Albums de la bonne équipe no 14, éd. Gründ
  • 1944 : Le colonel Stick, éd. N.B.
  • 1945 : Les étourderies de Riqui Puce, Riqui Puce T.1, no 2003, éd. Artima
  • 1946 : Riqui Puce au pôle Nord, Riqui Puce T.2, no 2004, éd. Artima
  • 1959 : Bécassine revient, scénario Camille François
  • 1961 : L'Alphabet Bécassine, scénario Vaubant, éd. Gautier-Languereau
  • 1962 : Bécassine mène l'enquête, scénario Vaubant, éd. Gautier-Languereau
  • 1964 : L'étroit mousquetaire, scénario Marijac, collection Les Belles Histoires De Tonton Jacques, Éditions de Chateaudun
  • 1965 : Les petits révoltés du Bounty, collection Les Belles Histoires De Tonton Jacques, scénario Marijac, éd. de Chateaudun
  • 1977 : Le chevalier Printemps, collection BDécouvertes, éd. Glénat
  • Sans date : Mademoiselle Pic a disparu, Mousse et Boule T.1, éd. OVIP
  • Sans date : Didine et les machines, Mousse et Boule T.2, éd. OVIP
  • 1977 : Le trajet du tetrodon, Mousse et Boule T.3, éd. Prifo

Arc en Ciel - École Jean Trubert[modifier | modifier le code]

Arc en Ciel - École Jean Trubert est une école française de bande dessinée fondée par Chantal Trubert, la fille de Jean Trubert[1].

C'est un établissement supérieur technique privé dépendant de l'académie de Versailles, école spécialisée dans les formations en illustration et bande dessinée. Arc en Ciel - École Jean Trubert est à l’origine de la création de la formation diplômante « Certification de dessinateur de bande dessinée et d’illustration », inscrite au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)[2]. Ce diplôme reconnu par l’État de niveau III sanctionne une formation en deux ou trois ans[3].

En 2012, cette école est installée à Antony dans les Hauts-de-Seine et à Paris[4].

Depuis 2015 l'école est installée sur un site unique à Paris 7 rue d'Hautpoul 75019.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Une École... Deux Formations », sur le site de l'école Jean Trubert (consulté le 24 novembre 2012).
  2. publication au Journal Officiel no 157 du 12 juillet 2010
  3. « Arc en Ciel - École Jean Trubert... depuis le début. », sur le site de l'école Jean Trubert (consulté le 24 novembre 2012).
  4. « Accuail », sur le site de l'école Jean Trubert (consulté le 24 novembre 2012).