Union sauvez la Roumanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Union sauvez la Roumanie
(ro) Uniunea Salvați România
image illustrative de l’article Union sauvez la Roumanie
Logotype officiel.
Présentation
Président Dan Barna
Fondation 2016
Siège Blvd. Aviatorilor, nr. 9, Sector 1, Bucarest
Fondateur Nicușor Dan (en)
Positionnement Syncrétisme
Idéologie Anti-corruption[1]
Couleurs Bleu
Site web usr.ro
Représentation
Députés
28 / 329
Sénateurs
13 / 136
Eurodéputés
0 / 32

L'Union sauvez la Roumanie (en roumain : Uniunea Salvați România) est un parti politique roumain fondé le 1er juillet 2015[2], après le succès du parti Union sauvez Bucarest (Uniunea Salvați Bucureștiul) lors des élections locales. Après avoir été officiellement enregistré comme parti politique en 2016, il s'unit avec le parti Union sauvez Bucarest et le parti Union pour Codlea. Grâce à cela, le parti gagne ainsi la plupart de ses premiers membres[3].

Idéologie[modifier | modifier le code]

Lutte contre la corruption[modifier | modifier le code]

Depuis sa création, l'USR a soutenu la lutte contre la corruption et le travail de la Direction nationale anticorruption (DNA)[4]. Néanmoins, à la suite du changement à la tête de cette institution, l'USR s'est montré très critique envers le PSD-ADLE et a ouvertement soutenu les manifestations anti-corruption, qui ont fleuri dans tout le pays en 2017.[réf. nécessaire]

En mars 2018, le parti a lancé une pétition à échelle nationale « Pas de repris de justice dans la fonction publique ». L'objectif est de collecter 500 000 signatures dans tout le pays dans un délai de six mois, afin de changer la rédaction de l'article 37 de la Constitution roumaine et d'inclure l'interdiction pour une personne ayant été condamnée, de se présenter à un mandat législatif.[réf. nécessaire]

Intégration dans l'Union européenne de la Moldavie[modifier | modifier le code]

Le parti soutient ouvertement le Parti action et solidarité, formation de centre droit de Moldavie, qui prône une ouverture vers l'Union européenne.[réf. nécessaire]

Divergences sur le mariage homosexuel[modifier | modifier le code]

Le , son fondateur, Nicușor Dan, démissionne de son poste de président du parti après la prise de position de celui-ci en faveur du mariage homosexuel, en amont d'un futur référendum sur l'inscription d'une définition strictement hétérosexuelle du mariage dans la constitution[5]. L'USR est alors le seul parti à avoir pris cette position.

Roșia Montană[modifier | modifier le code]

Le parti fait figurer la sauvegarde de l'environnement dans ses priorités, et en particulier, de Roșia Montană, dont l'objectif est de la faire figurer au patrimoine de l'UNESCO et ainsi, éviter les exploitations industrielles et commerciales. Dans une interview au Ziare, le sénateur Vlad Alexandru a fustigé la coalition ADLE-PSD-UDMR, en ces termes :[réf. nécessaire]

« C’est le moment le plus honteux pour la Roumanie depuis qu’elle est membre de l’UNESCO. Tous les autres pays du monde mènent une négociation acharnée de nos jours afin que leurs monuments soient inscrits sur la liste de l'UNESCO, et chaque succès est accueilli avec acclamations. La Roumanie est à contre-courant du monde civilisé. C'est le seul État qui a fait campagne pour que son monument ne figure pas sur cette liste. Un État géré par une bande de bâtards qui se foutent de l’importance du patrimoine. Tout ce qu’ils veulent, c’est laisser l’UNESCO en paix avec leurs idées, faire un cratère au-dessus de Roşia Montană pour qu’ils puissent remplir leurs poches. Bien sûr, les autres États le savent, tout le monde n’est pas aussi "professionnel" que notre gouvernement. Et nous serons désormais connus pour être ceux qui vendent leur patrimoine pour le bien-être de leurs politiciens. Ce que vous avez fait ici, membres et représentants du gouvernement, c'est de la trahison. Vous avez agi pour que notre patrimoine soit réduit à un cratère dans un avenir proche. Et ce ne sera pas sans conséquences, je vous le promets![6] »

Présidences[modifier | modifier le code]

Nom
(naissance–décès)
Illustration En fonction à partir du Jusqu'au Durée du mandat
Nicușor Dan
(1969–)
Nicușor Dan candidatura bgiu.jpg 27 novembre 2015[7] 1er juin 2017[8] 1 an, 6 mois et 5 jours
Elek Levente
(1971–)
Président par intérim
1er juin 2017[9] 28 octobre 2017 4 mois et 27 jours
Dan Barna
(1975–)
Dan Barna.jpg 28 octobre 2017[10] En cours 9 mois et 11 jours

Élections[modifier | modifier le code]

Élections parlementaires[modifier | modifier le code]

Année Chambre des députés Sénat Gouvernement
Voix % Mandats Voix % Mandats
2016 625 154 8,87
30 / 329
629 375 8,92
13 / 136
Opposition

Élections locales[modifier | modifier le code]

Année Maires Voix % Conseillers municipaux Voix % Conseillers de județ Voix %
2016
0 / 7
175 119 30,52
39 / 166
121 099 23,49
15 / 55
143 544 27,27

Personnalités[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

Autres personnalités[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Leader of Romanian anti-corruption party resigns », sur POLITICO, (consulté le 13 avril 2018).
  2. (ro) « Nicuşor Dan a depus actele pentru înfiinţarea partidului politic Uniunea Salvaţi Bucureştiul », Evz.ro,‎ (lire en ligne).
  3. (ro) « USB, USR si Uniunea pentru Codlea au fuzionat duminica intr-un eveniment cu usile inchise », sur hotnews.ro, .
  4. Precizări: USR susține activitatea DNA și lupta anticorupție https://www.usr.ro/2017/09/25/precizari-usr-sustine-activitatea-dna-si-lupta-anticoruptie/
  5. « Roumanie: le mariage gay divise même chez les progressistes », RFI,‎ (lire en ligne).
  6. (ro) « Vlad Alexandrescu, despre situatia Rosiei Montane: Statul, acaparat de o gasca de ticalosi, a tradat miseleste interesele Romaniei », Ziare,‎ (lire en ligne).
  7. (ro) « Nicușor Dan a fost reales președinte al USR », sur Știrile TVR,
  8. (ro) « Nicușor Dan și-a anunțat oficial demisia din USR. E dispus să se întoarcă în anumite condiții », sur Digi 24,
  9. (ro) « Elek Levente, președinte interimar al USR », sur AGERPRES,
  10. (ro) G. S., « Dan Barna a fost ales președinte USR: Voi lua legătura cu filialele care nu au venit la congres pentru a închide această zbatere în care a fost partidul », sur HotNews, 28 octombrie 2017

Liens externes[modifier | modifier le code]