Tocqueville-sur-Eu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tocqueville-sur-Eu
Tocqueville-sur-Eu
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Arrondissement de Dieppe
Canton Dieppe-2
Intercommunalité Communauté de communes des Falaises du Talou
Maire délégué Maurice Farçure
Code postal 76910
Code commune 76696
Démographie
Population 221 hab. (2013)
Densité 61 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 00′ 13″ nord, 1° 17′ 04″ est
Altitude Min. 0 m
Max. 97 m
Superficie 3,6 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Petit-Caux
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime
Voir sur la carte administrative de la Seine-Maritime
City locator 15.svg
Tocqueville-sur-Eu
Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime
Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 15.svg
Tocqueville-sur-Eu
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Tocqueville-sur-Eu
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Tocqueville-sur-Eu

Tocqueville-sur-Eu est une ancienne commune française située dans le département de la Seine-Maritime en Normandie.

Dans le cadre de la fusion le des 18 communes qui constituaient la communauté de communes du Petit Caux pour former la commune nouvelle du Petit-Caux, Tocqueville-sur-Eu devient à cette date une de ses communes déléguées.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Manche Criel-sur-Mer Criel-sur-Mer Rose des vents
Manche N Criel-sur-Mer
O    Tocqueville-sur-Eu    E
S
Biville-sur-Mer Assigny

La ville la plus proche se trouve être Dieppe, à près de 18 km à vol d'oiseau. Le territoire communal est limité par les villages de Criel-sur-Mer, Biville-sur-Mer, Brunville, Guilmécourt et Assigny.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Toche villa en 1059, Apud Thochevillam en 1125, Apud Tockevillam en 1151, de Thouquevilla 1234, Ecclesiam de Tolchevile vers 1119 et 1139[1], Ecclesia de Tokevilla en 1181 et 1189, Ecclesia de Toquevilla vers 1240, Toquevilla en 1337, Touqueville en 1431, Ecclesie Sancti Salvatoris de Toquevilla en 1500 et 1501[2], La Sainte Trinité de Tocqueville en 1715[3], Toqueville sur Criel en 1740, Tocqueville en 1715, Tocqueville-sur-Eu en 1953[4].

Eu est le chef-lieu de canton[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1939   Marcel Roussel    
mars 2001 2008 Jean-Marie Brocail    
mars 2008 En cours Maurice Farçure    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[7],[Note 1].

En 2013, la commune comptait 221 habitants, en augmentation de 11,06 % par rapport à 2008 (Seine-Maritime : 0,48 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
250292272259258230248237236
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
235252233222237221218231223
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
235177158138157133129147149
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2013
159143135146156153186204221
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

La communauté de communes du Petit Caux fait distribuer son bulletin « Mosaïque » chaque fin de trimestre.

Culte[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Ce tableau (en référence) regroupe les chiffres clés de l'économie communale[10].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Un champ d'éoliennes se trouve à la limite avec Assigny ; la plus haute mesure 125 m.
  • Église de la Trinité.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de Seine-Maritime 6 H 6, 6 H 4.
  2. Archives de Seine-Maritime G 3268, 9491.
  3. Archives de Seine-Maritime G 739.
  4. Dictionnaire topographique de la France comprenant les noms de lieux anciens et modernes, Dictionnaire du département : Seine-Maritime, page 976.
  5. Guerrin Christian. Les compléments toponymiques dans les noms de communes de Seine-Maritime : Nouvelle revue d'onomastique, n°35-36, 2000. p.312.
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .
  10. http://www.insee.fr/fr/bases-de-donnees/esl/comparateur.asp?codgeo=com-76696