The Grudge 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
The Grudge 3
Réalisation Toby Wilkins
Scénario Brad Keene
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Japon Japon
Genre Horreur
Durée 90 minutes
Sortie 2009

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Grudge 3 ou Rage meurtrière 3 au Québec est un film d'horreur américano-japonais, réalisé par Toby Wilkins avec Johanna Braddy sorti directement en vidéo en 2009. C'est le troisième volet de la trilogie et la suite de The Grudge 2 sorti en 2006.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jake Kimble (le seul survivant du deuxième film) est pris en charge par le Dr Francine Sullivan dans un asile. Il est enfermé dans sa chambre après plusieurs tentatives d'évasion et est attaqué par Kayako. L'attaque est vue sur les caméras de sécurité, bien que Kayako ne soit pas visible, et Jake est mort au moment où Sullivan arrive avec un agent de sécurité. La nouvelle de l'incident parvient à une jeune femme à Tokyo, Naoko, qui est la sœur de Kayako. Croyant que sa sœur est responsable, elle se rend à Chicago.

L'immeuble où vivait Jake est en cours de rénovation. Parmi les quelques résidents qui restent, certains aperçoivent Toshio. L'un est noyé par Takeo Saeki et n'est plus jamais revu. Sullivan, alors qu'il enquête sur la mort de Jake, parle avec les résidents et constate que d'autres ont vu le petit garçon dont Jake a parlé. Sullivan creuse davantage l'information et est tué par Kayako.

Naoko s'installe au fur et à mesure que les attaques se poursuivent contre les résidents et les personnes qui leur sont associées. Elle dit à la famille du propriétaire que la malédiction réside maintenant dans l'appartement et tente de les convaincre de participer à un exorcisme. La sœur du propriétaire, Lisa Morrison, refuse de coopérer mais reconsidère l'offre quand elle se rend compte que son frère, Max, est possédé par l'esprit de Takeo Saeki, le mari maléfique de Kayako et la source de la malédiction. Naoko l'avertit que la cérémonie ne doit pas être interrompue et dit à Rose qu'elle doit boire le sang de Kayako. Lisa refuse cela. Takeo, qui possède Max, réalise ce que Naoko tente de faire et l'attaque et la tue. Lisa est poursuivie par Kayako mais, au moment où Kayako est sur le point de tuer Lisa, Rose boit le sang de Kayako, ce qui fait disparaître sa malédiction.

Max revient à la raison et pleure sur ce qu'il a fait, mais le meurtre de Naoko a déclenché une nouvelle malédiction. Son fantôme l'attaque et le tue. Le film se termine avec Kayako en possession de Rose.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source VF: RS Doublage[1] Souce VQ: Doublage Québec[2]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Takashi Shimizu a déclaré qu'il ne désirait pas réaliser le film mais seulement le produire.
  • Matthew Knight est le seul acteur à avoir repris son rôle de Jake Kimble dans ce troisième film. Tout comme Sarah Michelle Gellar dans le deuxième film, il fait une courte apparition pour faire mourir son personnage.
  • Takako Fuji n'a pas repris le rôle de Kayako Saeki. Aiko Horiuchi la remplace. Takako Fuji, l'actrice des deux premiers films, apparait seulement dans des flashbacks.
  • Ohga Tanaka n'a pas repris le rôle de Toshio Saeki. Shimba Tsuchiya le remplace. Yūya Ozeki, l'acteur du premier film apparaît seulement dans des flashbacks.
  • L'acteur Takashi Matsuyama n'a pas repris le rôle de Takeo Saeki dans ce troisième film. Il apparaît seulement dans des flashbacks.
  • Bien que le film se déroule aux États-Unis (ainsi qu'un court passage à Tokyo), le film a été tourné en Bulgarie pour des raisons économiques. Le défi pour l'équipe du film fut principalement de recréer à l'identique l'immeuble de Chicago apparaissant dans The Grudge 2. L'équipe dut également affronter les diffiucltés du climat local (preuve en est lorsqu'il neige lors de la scène suivant l'enterrement).
  • Le film reçut aux États-Unis la mention "R-Rating" (interdit aux moins de 17 ans) "pour violences, images et langages perturbants" alors que les deux premiers films étaient "PG-13" (interdit aux moins de 13 ans). Le Comité de censure français fut cependant moins sévère et effectua la démarche inverse en ne donnant au film qu'un "accord parental" après une interdiction aux moins de 12 ans pour les deux premiers films.
  • C'est le semi-échec de The Grudge 2 qui décida de faire sortir ce troisième opus directement en DVD.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]