Adolphe Grognier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adolphe Grognier
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
BruxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Adolphe Grognier, connu sous le pseudonyme de Jean-Baptiste Quélus, est un comédien et un chanteur lyrique né le à Aurillac et décédé le à Bruxelles. Fils de l'avocat Louis-Furcy Grognier et d'Hélène Caylus, il sera nommé deux fois directeur du Théâtre de la Monnaie de Bruxelles, en 1854 et en 1856.

Biographie[modifier | modifier le code]

Matelot, puis comédien, en 1843 il rencontre à Lyon la jeune Rachel dont il s'éprend et dont il rejoint quelque temps la troupe.

Il sera ensuite longtemps professeur de déclamation et de chant au Conservatoire royal de Bruxelles où une de ses dernières élèves sera sa compatriote Emma Calvé.

Distinction[modifier | modifier le code]

Chevalier de l'Ordre de Léopold.

Quelques ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Études dramatiques et oratoires, conseils aux comédiens et aux chanteurs, Bruxelles, éditions De Dietrie-Thomson, 1858

Sources[modifier | modifier le code]

  • Souvenir du 22 mai 1881 - Fête organisée en faveur de M. Grognier-Quélus, professeur de déclamation au conservatoire de Bruxelles, Bruxelles, éditions Félix Calewaert-père, 1881
  • Journal d'Hélène Delpech de Frayssinet, née Grognier, 1897, AD15.