Les Brigittines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

'Les Brigittines' (ancienne chapelle).

La Chapelle des Brigittines (en néerlandais : Brigittinenkapel), ou plus simplement Les Brigittines, est un ancien édifice religieux devenu salle de spectacle bruxelloise. Il est situé en contrebas du Sablon, sur la jonction Nord-Midi.

À l’origine chapelle de l’ordre de Sainte-Brigitte érigée en 1663, elle échappa miraculeusement au bombardement de Bruxelles par les troupes du maréchal de Villeroy en 1695.

La chapelle baroque (seul vestige du couvent des Brigittines qui date de 1652) a subi de nombreuses modifications (démolition de la tour à la suite du bombardement français de 1695, suppression des voûtes et d’autres éléments de l’aménagement intérieur, etc.). Restaurée à plusieurs reprises, elle a connu différentes affectations.

L’empereur Joseph II mit fin à sa vocation religieuse en 1784 et l’édifice devint tour à tour un entrepôt, un arsenal, une prison et un marché couvert. Une salle de bal fut même construite en 1850, à l’étage du marché.

La Ville de Bruxelles acquiert le bâtiment en 1922, le fait classer comme monument historique en 1953 et restaurer en 1975. Dès lors dédiée aux arts du spectacle, elle est englobée dans une nouvelle asbl, Bellone-Brigittines, créée en 1997.

Pour concrétiser sa nouvelle mission de « Centre d’Art contemporain du Mouvement et de la Voix », la ville de Bruxelles décida en 1999 d’élargir l’infrastructure en construisant une extension. Un concours d’architecture fut lancé et remporté par l’architecte italien Andrea Bruno qui porta le projet en collaboration avec les Belges de SumProject. Le chantier débuta le . L’extension fut ouverte au public le [1].

Accès[modifier | modifier le code]

Ce site est desservi par la station de métro : Gare du Midi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire des Brigittines, sur le site officiel.

Lien externe[modifier | modifier le code]