Eugène Massol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eugène Massol

Jean-Étienne-Auguste Massol, dit Eugène Massol (Lodève, - Paris, ), est un ténor puis baryton français, qui fut aussi directeur de théâtre.

Entré au Conservatoire de Paris en 1823, il suit les cours de Plantade puis débute comme ténor à l'Opéra de Paris en 1825, dans La Vestale de Spontini. Peu à peu il tient les rôles de barytons, peut-être pour se démarquer du répertoire d'Adolphe Nourrit.

Il crée notamment les rôles de La Tentation d'Halevy (1832), de Benvenuto Cellini de Berlioz (1838)[1], des Martyrs de Donizetti et du Freischütz de Weber (1821).

En 1848, il dirige pendant quelques mois le Théâtre de la Monnaie à Bruxelles, en codirection avec Édouard Duprez.

Lors de sa dernière représentation, le 14 janvier 1858, eut lieu l'attentat d'Orsini contre Napoléon III. Le souverain conçut ce jour-là le projet d'une nouvelle salle pourvue d'une entrée particulière surveillée : l'Opéra Garnier était en gestation.

Références[modifier | modifier le code]

  1. * Piotr Kaminski, Mille et un opéras, Fayard, coll. « Les indispensables de la musique »,‎ 2003, 1819 p. (ISBN 978-2-2136-0017-8), p. 100