Sury-en-Vaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sury (homonymie).
Sury-en-Vaux
Le village au milieu des vignes.
Le village au milieu des vignes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Cher
Arrondissement Bourges
Canton Sancerre
Intercommunalité Communauté de communes Pays Fort Sancerrois Val de Loire
Maire
Mandat
Marie-Josèphe Raimbault
2014-2020
Code postal 18300
Code commune 18258
Démographie
Population
municipale
712 hab. (2014)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 22′ 07″ nord, 2° 48′ 19″ est
Altitude Min. 183 m – Max. 326 m
Superficie 15,82 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sury-en-Vaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sury-en-Vaux
Liens
Site web http://sury-en-vaux.fr/

Sury-en-Vaux est une commune française située dans le département du Cher en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Subligny Sainte-Gemme-en-Sancerrois Rose des vents
N Bannay
O    Sury-en-Vaux    E
S
Menetou-Râtel Verdigny Saint-Satur

Histoire[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune est occupé depuis la préhistoire puis la période gallo-romaine ; l'antique « chaussée de Brunehaut » qui reliait Saint-Satur à Orléans passait par Sury-en-Vaux. La première mention de la paroisse de Sury (Sariacum) remonte à 1145.

La seigneurie de Sury, propriété du chapitre de Saint-Étienne de Bourges, s'agrandira en 1236 des possessions et droits de justice du chevalier Pierre de Livron. Les terriers mentionnent l'importance de ce fief dont la perception des dîmes concernait aussi les paroisses de Sainte-Gemme, Bué et Chavignol (ainsi que Verdigny à partir du XVIe siècle). Outre de nombreuses terres et vignes, grange aux dîmes, maison seigneuriale, plusieurs pressoirs et diverses propriétés bâties appartenaient aux chanoines de la cathédrale. Le fief de Sury-en-Vaux, rattaché à l'église de Bourges, est toujours resté en dehors des possessions du comté de Sancerre.

Pendant les guerres de religion et plus précisément le siège de Sancerre en 1572, il n'y eut pas de faits marquants concernant la paroisse de Sury. Artisans, commerçants, vignerons, laboureurs et notables participent à la relative prospérité de ce fief. Au XVIIIe siècle quelques grands propriétaires terriens, personnages de la vie publique, firent bâtir des maisons d'agréments à Sury-en-Vaux[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours
(au 27 septembre 2014)
Marie-Joseph Raimbault[2] DVD Salariée agricole

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 712 habitants, en diminution de -2,2 % par rapport à 2009 (Cher : -0,24 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 369 1 324 735 1 540 1 335 1 417 1 462 1 560 1 642
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 620 1 685 1 658 1 718 1 750 1 804 1 822 1 767 1 580
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 531 1 555 1 454 1 226 1 088 998 1 005 858 788
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014
755 714 665 673 686 721 721 712 712
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Flanc sud de l'église de Sury-en-Vaux.
Pratique du paramoteur à l'aérodrome ; vue des hangars.
  • Église paroissiale Saint-Étienne, inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques[7].
  • L'aérodrome est situé au sommet d'une colline, au nord-ouest de Sury-en-Vaux, au bord de la route départementale D57. Il comprend une piste en herbe et deux hangars. Il accueille le club ULM « Aéroplum sancerrois ». L'aérodrome de Cosne-sur-Loire (Nièvre, Bourgogne) est situé au sud-est, à une dizaine de kilomètres.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :