Sterling Brown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un écrivain américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Sterling Allen Brown (1er mai 190113 janvier 1989) était un professeur, écrivain et critique littéraire afro-américain, qui s'intéressa beaucoup à la culture noire du Sud des États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un professeur de l'Université Howard à Washington, D.C., il fit une partie de ses études à l'université Harvard. Il épousa Daisy Turnbull en 1927. Il enseigna l'anglais à l'université Howard pendant une quarantaine d'années. Il écrivit plusieurs ouvrages sur la littérature et le folklore des Afro-américains. En 1933, il publia son premier recueil de poèmes, intitulé Southern Road. Sa poésie influença la culture noire-américaine, notamment dans la musique. Bien qu'il ait passé la plus grande partie de sa vie à Brookland, un quartier de Washington, les spécialistes le rattachent au mouvement de la Renaissance de Harlem.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Sterling A. Brown est mort, Article de Maurice Lubin, Presence africaine, N°148 (4e trimestre), 1988, pages 176-177.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]