Williams College

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Williams College
Histoire et statut
Fondation
Type
Université privée
Fondateur
Ephraim Williams (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Président
Localisation
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de Massachusetts
voir sur la carte de Massachusetts
Red pog.svg
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Red pog.svg
Chiffres-clés
Étudiants
2 173
Divers
Devise
E liberalitate E. Williams, armigeri
Membre de
Coalition de l'édition savante et des ressources académiques, MetaArchive Cooperative (en), Center for Research Libraries (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Williams College est une université privée américaine située à Williamstown (Massachusetts). Elle est considérée comme la plus prestigieuse université d'arts libéraux des États-Unis[1]. L'université compte 2 000 étudiants.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2010 et 2011, Forbes Magazine classa Williams College comme la meilleure université pour les études supérieures aux États-Unis, en avance sur les universités de l'Ivy League (Harvard, Yale, Princeton, Columbia, l'université de Pennsylvanie, Brown, Cornell et Dartmouth) ainsi que sur les autres universités d'arts libéraux telles que Amherst et Swarthmore[2].

Williams a été fondé en 1793 sur le domaine de Ephraim Williams au pied du Mont Greylock, à environ 233 km à l'ouest de Boston, et 266 km au nord de New York. Quand Henry David Thoreau aperçut le campus en 1844, il eut cette remarque notoire : « Cela ne serait pas un petit avantage si chaque université était ainsi située au pied d'une montagne ». L'université est devenue mixte en 1970. À Williams, il y a trois divisions académiques (le langage et les arts, les sciences sociales, et les sciences et les mathématiques), 25 bureaux d'études, 36 majeures, et deux programmes pour des étudiants de troisième cycle dans l'histoire de l'art et l'économie. Il y a 304 membres de la faculté, avec un rapport professeur/étudiant de 1:7. Les fraternités ont été interdites en 1962, et l'université est devenue mixte en 1970. L'université sponsorise un programme d'échange avec le Collège d'Exeter de l'université d'Oxford[3], et plus récemment à Mystic Seaport, New York et en Afrique. L'année scolaire suit un programme 4-1-4 : deux semestres avec quatre cours, et en outre pendant le mois de janvier un programme de « Winter Study ».

Williams a mis en place un système de tutoriels que l'université propose aux étudiants, copiés sur le modèle de ceux pratiqués à l'université d'Oxford[4]. La couleur de l'université est le violet, depuis un match de baseball entre Williams et Harvard en 1869. Les spectateurs avaient du mal à distinguer les joueurs, donc l'une des spectatrices, Lady Randolph Churchill, qui devint cinq ans plus tard la mère de Winston Churchill acheta des rubans au magasin le plus proche, or il n'en restait plus que des violets.

Cette année, l'université a accepté 17 % des élèves y postulant. 56 % des élèves admis étaient major de leur promotion de lycée[5]. Il y a 7 % d'étrangers parmi les élèves.

Le coût d'une année d'étude à Williams est de 42 938 $[6].

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Étudiant du Williams College.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]