Simon Cowell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Simon Cowell
Description de cette image, également commentée ci-après
Simon Cowell en 2011.
Nom de naissance Simon Phillip Cowell
Naissance (63 ans)
Londres (Royaume-Uni)
Nationalité Britannique
Profession Scénariste
Producteur
Compositeur
Acteur

Simon Cowell est un producteur de musique, scénariste, animateur de télévision, compositeur, réalisateur artistique et acteur britannique, né le à Londres. Il est notamment connu pour avoir initié One Direction et Fifth Harmony.

Il est le créateur des franchises The X Factor et Got Talent qui ont été vendues dans le monde entier. Cowell est le fondateur et l'unique propriétaire de la société de divertissement britannique Syco.

Il fait partie du jury des émissions télévisées Britain's Got Talent (depuis 2007) et America's Got Talent (depuis 2016). Son style direct, ainsi que ses remarques quant à la qualité de la prestation des candidats, font parfois polémique. Il fait partie du jury de l'émission American Idol de 2002 à 2011[1] et X Factor USA de 2011 à 2013. Après un passage entre 2004 et 2010 dans le jury de The X Factor au Royaume-Uni, il y revient en 2014 et en fait également partie depuis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Simon Phillip Cowell est né à Londres[2] d'un père promoteur immobilier et d'une mère ex-danseuse de ballet. La mère de son père était de nationalité polonaise.[3]Après avoir quitté l'école à 16 ans, il exerce plusieurs emplois « alimentaires » avant d'être embauché chez EMI Music Publishing comme commis puis comme assistant d'un découvreur de talents. Une fois promu, au début des années 1980, il quitte EMI pour fonder son propre label, Fanfare Records. Après plusieurs succès retentissants dans les années 1980 (parmi lesquels Rondò Veneziano ou Sinitta), Fanfare est racheté par BMG en 1989, à la suite de quoi Cowell devient découvreur de talents et enregistre notamment le groupe Westlife. Il innove en éditant pour BMG des disques enregistrés par des catcheurs, la musique des Télétubbies ou encore des Power Rangers. En 2002, il recrée son propre label, Syco qui est racheté successivement par Columbia Records puis Sony BMG. Des artistes tels que Leona Lewis et les vainqueurs successifs de l'émission The X Factor mais aussi Il Divo, Susan Boyle et One Direction ou encore Cher Lloyd enregistrent sous l'étiquette Syco.

En 2006, Simon Cowell accepte de continuer au sein du jury de l'émission American Idol durant cinq ans, pour 33 millions de dollars annuels. Il produit également pour NBC l'émission America's Got Talent mais n'apparaît pas à l'écran. Enfin, il cède une partie des droits de l'émission The X Factor à la chaîne ITV.

Après la saison de 2010, Cowell fait ses adieux à American Idol[4].

Le , il est au centre d'une polémique concernant l'utilisation d'un logiciel musical, Auto-Tune, qui est utilisé dans toutes ses émissions pour améliorer en temps réel la justesse vocale des candidats qui chantent en direct.

Le mercredi , il lance The X Factor aux États-Unis sur la chaine Fox où il officie comme juge avec, à ses côtés, L.A. Reid, Paula Abdul, Nicole Scherzinger (juges permanents) et Cheryl Cole (juge invitée). L'émission est attendue comme étant le nouveau programme numéro 1 aux États-Unis. Mais les deux premiers épisodes ne rassemblent que dix millions de téléspectateurs contre les vingt attendus.

Le jeudi , il présente les Gay Pink Awards en direct du Staples Center de Los Angeles[réf. souhaitée].

En , Cowell déclare qu'il va faire partie du jury d’America's Got Talent.

Il a également crée avec Ricky Martin le concours de chant en langue espagnol La Banda (série télévisée) qui a pour but de découvrir de nouveaux talents.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme compositeur[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Comme juge[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Il reçoit au cours de sa carrière de nombreuses récompenses[5].

Notoriété[modifier | modifier le code]

En 2009, il est le numéro un du classement des personnalités les mieux payées à la télévision[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « "American Idol" : tous les gagnants chantent ensemble pour dire au revoir à Simon Cowell (vidéo) », ozap.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. (en) « Cowell, Simon Phillip, (born 7 Oct. 1959), music executive and television and film producer | WHO'S WHO & WHO WAS WHO », sur www.ukwhoswho.com (DOI 10.1093/ww/9780199540884.013.u250704, consulté le )
  3. « Esther Cowell », sur geni_family_tree (consulté le )
  4. (en) « Simon Cowell leaving 'American Idol' - CNN.com », sur cnn.com, (consulté le )
  5. Awards
  6. « Simon Cowell : sa (petite) maison à la Barbade », sur Paperblog.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]