Olly Murs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Olly Murs
Description de cette image, également commentée ci-après

Olly Murs au Sommarkrysset en 2012.

Informations générales
Nom de naissance Oliver Stanley Murs
Naissance (31 ans)
Witham, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Activité principale Chanteur, compositeur, présentateur télé, mannequin,
Genre musical Pop, reggae, ska
Instruments Guitare, piano
Années actives Depuis 2009
Labels Epic, Syco
Site officiel ollymurs.com

Olly Murs, né Oliver Stanley Murs le 14 mai 1984 à Witham, est un chanteur, compositeurprésentateur et mannequin britannique. Il se popularise en 2009 grâce à sa participation à la sixième saison de X Factor, où il s’est classé deuxième, derrière Joe McElderry[1].

Dès son jeune âge, Olly Murs montre plus d'intérêt dans le football que dans la musique mais après avoir terminé X Factor, il signe un contrat avec les maisons de disques Epic Records et Syco Music pour commencer une carrière musicale[1]. Le 29 novembre 2010, il sort son premier album studio éponyme, qui atteint la deuxième place au Royaume-Uni et la onzième en Irlande[2],[3]. Il remporte également le prix du meilleur album britannique lors des BBC Radio 1 Teen Awards de 2011[4]. Le premier single de cet album, Please Don’t Let Me Go est bien accueilli dans son pays d'origine, et est également nommé aux Brit Awards en 2011 dans la catégorie du meilleur single britannique[5],[3]. Malgré le bon accueil du premier titre, le reste des singles de l’album, Thinking of Me, Heart on My Sleeve et Busy, se classent en bas de tableau au Royaume-Uni et en Irlande[2],[3].

La popularité d’Olly Murs s'accroit en 2011 avec la sortie de son cinquième single Heart Skips a Beat, qui atteint la première place au Royaume-Uni, en Allemagne et en Suisse et la sixième en Autriche et en Irlande. Le titre obtient plusieurs disques d’or et de platine[6],[7],[8]. Il est nommé pour le meilleur single britannique aux Brit Awards, mais ne gagne pas[9]. Le chanteur obtient la première place au Royaume-Uni avec son album In Case You Didn't Know, dont la chanson fait partie. L’album reçoit également deux disques de platine[3],[10]. Le deuxième extrait, Dance With Me Tonight n’arrive pas à réitérer le succès de Heart Skips a Beat mais se classe quand même no 1 au Royaume-Uni[3],[2]. En 2012, sort Troublemaker qui dépasse largement le succès de Heart Skips a Beat, le titre domine le classement au Royaume-Uni et en Suisse, prend la deuxième place en Allemagne, la troisième en Autriche et en Irlande[3],[6],[2]. Classé à la quatrième place en Australie, le single reçoit un triple disque de platine pour la vente de 210 000 exemplaires à travers le territoire[11],[12]. Right Place Right Time, le troisième album studio d’Olly Murs, prend la première place au Royaume-Uni et la troisième en Irlande[2],[3].

Le chanteur a de nouveau été nominé pour les Brit Awards dans les catégories de meilleur single britannique pour Troublemaker et le meilleur artiste masculin britannique, mais n’a rien remporté[13],[14]. Parmi ses récompenses en tant qu'artiste, il reçoit, en 2011, le prix du meilleur artiste masculin aux BT Digital Music Awards et le prix du meilleur album britannique aux Kid’s Choice Awards en 2012[15],[16]. Fin août 2013, Olly dénombre les ventes de 3,9 millions de singles et 2 600 000 albums au Royaume-Uni, ce qui en fait le deuxième artiste sortant de X Factor avec le plus de ventes, juste derrière Leona Lewis[17].

Entre outre, Olly est élu deux fois l’artiste d’ouverture aux concerts du boys band One Direction, et une fois à celui de son ami Robbie Williams[18],[19],[20]. Il participe également à de nombreux événements de bienfaisance, et est modèle pour certaines marques de vêtements[21].

Fin 2014, Olly Murs fait paraître Wrapped Up avec le chanteur Travie McCoy ainsi que son album Never Been Better qui se classe numéro un au Royaume-Uni. L’album est suivi par le deuxième single Up avec la chanteuse Demi Lovato.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et X-Factor (1984–2009)[modifier | modifier le code]

Olly Murs pendant le The X Factor Tour de 2010.

Olly Murs est né à Witham dans le comté d’Essex et est le fils de Vicki-Lynn et Pete Murs[22],[23]. Il a un frère jumeau, Ben Murs[24], et une sœur, Fay Murs. Deux de ses grands-parents paternels étaient d’origine lettone[25]. Il a étudié à la Junior School Howbridge à Witham et à la Notley High School de Braintree[26] où il était attaquant dans l'équipe de football de l'école. Il est allé à l'école avec le groupe pop rock britannique Next of Kin et il a joué semi-professionnellement en première division dans l’Isthmian League avec la ville de Witham entre 2006 et 2008. Il excelle avec l'équipe de réserve lors de la saison 2006 et 2007, marquant 12 buts en 13 apparitions et a gagné le Ridgeons Reserve Team Cup[27]. Il fait trois premières apparitions dans l'équipe la saison suivante, marquant une fois[28], mais est contraint de renoncer à sa carrière de footballeur à cause d'une blessure[29].

Avant X Factor, Olly travaille comme consultant en recrutement au Prime Appointments de Witham, et reprend des chansons avec son groupe appelé The Small Town Blaggers[30]. Il appraît également dans le jeu télévisé Deal or No Deal en 2007, où il remporte 10 £ (100 €) ; il y retourne dans une version avec des célébrités en 2012 ce qui fait de lui, la seule personne à y apparaître deux fois. En 2008, il voyage en Australie, où il longe seul toute la côte pendant trois mois[31], et c’est à son retour qu'il décide, après avoir essayé deux fois en vain, d'auditionner pour X Factor. En 2009, il auditionne pour la sixième saison de l'émission avec la chanson Superstition de Stevie Wonder et est accepté. Il ne gagne pas la compétition mais arrive à la deuxième place. Malgré cela, le créateur du programme, Simon Cowell, avait déjà annoncé qu'il paierait un contrat d'enregistrement pour Olly Murs après l'avoir agréablement surpris lors de son duo avec Robbie Williams[32]. À la fin de X Factor, Robbie Williams invite le chanteur à son manoir à Los Angeles, et Olly participe à l'événement de charité Soccer Aid, dont l'équipe de cette année-là est dirigée par lui-même[33].

Contrat et album éponyme (2010–2011)[modifier | modifier le code]

Olly Murs.

En février 2010, Olly Murs annonce la signature d'un contrat d'enregistrement avec Epic Records et Syco Music, ce dernier étant le label de Simon Cowell. À cet égard, Sonny Takhar, directeur de Syco, déclare que l'équipe se réjouit de l'ajout d’Olly Murs[34]. Pendant les mois suivants, le chanteur se concentre uniquement sur le développement de son album, où il travaille avec des chanteurs et des compositeurs comme John Shanks, Claude Kelly, Eg White, Roy Stride, Trevor Horn, Wayne Hector, Matty Benbrook, Phil Thornalley, Martin Brammer, Samuel Preston, Mark Taylor et Chris Difford[35],[36]. Ainsi, il lance son premier single Please Don’t Let Me Go en août de cette année. Le titre n’obtient pas un succès mondial puisqu’il atteint la première place seulement au Royaume-Uni. La chanson bat le titre Teenage Dream de Katy Perry qui se positionne en deuxième place, les deux chansons étant sorties le même jour[37],[38].

Avant le décompte hebdomadaire, le chanteur avait déclaré au magazine britannique Heat que si son single se classait numéro un, il se ferait prendre en photo, nu, pour la couverture du magazine. Peu de temps après, il tient sa parole et apparait sur la couverture de septembre complètement nu avec seulement un chapeau pour couvrir son entrejambe[39]. En novembre, il sort son album éponyme, qui fait ses débuts comme numéro deux dans le UK Albums Chart et comme numéro onze dans l'Irish Albums Chart[3],[2]. L'album est certifié par un double disque de platine par la BPI[10]. Avant de lancer l'album, Olly Murs fait paraître son second single Thinking of Me mais il rentre dans le UK Singles Chart en décembre, ce qui lui donne son deuxième top cinq au Royaume-Uni[40].

En février 2011, il est l'invité vedette du programme britannique Remote Control Stars[41]. Aux Brit Awards, il est nommé pour le meilleur single britannique avec Please Don’t Let Me Go[5]. Au cours des mois qui suivent, Olly Murs traverse tout le Royaume-Uni et l’Irlande pour sa première tournée musicale afin d promouvoir son album[42]. En mars, il fait paraître Heart on My Sleeve, son troisième single, qui atteint le top vingt au Royaume-Uni[3]. À la mi-avril, Olly présente le Comedy Dave, programme du The Chris Moyles Show sur BBC Radio 1 pendant que Dave, animateur d'origine, prend part aux répétitions de Dancing on Ice[43]. Plus tard, il présente, aux côtés de Caroline Flack, The Xtra Factor[44]. Malgré le faible succès de Heart on My Sleeve, le chanteur décide de lancer Busy comme son quatrième single mais le titre ne rencontre pas un grand succès commercial[3]. Le 29 mai, il présente le Celebrity Club Classics, un programme de Heart FM où les célébrités doivent répondre à une série de questions posées par eux-mêmes[45].

In Case You Didn’t Know (2011–2012)[modifier | modifier le code]

En juillet, le chanteur parle de son deuxième album, en disant qu'il serait plus «complet» que le premier. Il révèle également qu'il sera « très différent », qu’il y aura un côté « poignant », et que le premier single sera Heart Skips a Beat, une chanson d'été[46]. Puis, dans une vidéo postée sur YouTube, il déclare que la chanson sera en collaboration avec le groupe Rizzle Kicks[47]. Le 8 juillet, BBC Radio 1 fait écouter pour la première fois le titre, pendant le programme The Chris Moyles Show. Après son lancement officiel en août, il est rapidement devenu un grand succès en Europe. En plus d'atteindre la première place dans le UK Singles Chart, Olly Murs entre pour la première fois dans les classements allemands et suisses et la chanson se place en première position dans les deux pays[6]. Olly réussit à se placer en sixième place en Autriche et en Irlande, et arrive également à se positionner dans plusieurs classement en Australie, au Canada et aux États-Unis, mais avec des positions inférieures[2],[11],[48]. Par ses bonnes ventes, BVMI et IFPI lui accordent plusieurs disques d'or et de platine[7],[8]. Le 19 septembre, il annonce que son second album s’appellera In Case You Didn’t Know et pourrait être lancé en novembre[49]. Plus tard dans le mois, il gagne le prix du meilleur artiste masculin aux BT Digital Music Awards[15] et le 9 octobre, il remporte le prix du meilleur album britannique pour Olly Murs aux BBC Radio 1 Teen Awards[4].

Après le succès de Heart Skips a Beat, le chanteur sort simultanément le deuxième single Dance With Me Tonight et l'album à la fin novembre. Le 4 décembre, il chante dans le Jingle Bell Ball, un événement annuel tenu au Royaume-Uni afin présenter de nombreux artistes reconnus dans tout le pays[50]. Le 5 et 6 du mois, il apparait comme artiste invité au concert de Gary Barlow au Royal Albert Hall, où ils chantent ensemble Shine du groupe Take That[51]. Au cours de la semaine du 10 décembre, In Case You Didn’t Know débute numéro un au Royaume-Uni, prenant la place de Talk That Talk de Rihanna et donnant ainsi à Olly Murs sa première place dans le Top Album dans le pays[52]. La semaine suivante, Dance with Me Tonight réussit à atteindre la première place dans l’UK Singles Chart deux semaines après son lancement[53].

Le 1er février 2012, il commence sa seconde tournée à travers le Royaume-Uni[54]. Le chanteur est de nouveau nommé au Brit Awards dans la catégorie du meilleur single britannique, cette fois pour Heart Skips a Beat[9]. En mars, il confirme à ses fans via Twitter travailler sur son troisième album studio pendant le mois d'avril et tout au long de l'été[55]. Le même mois, il sert de modèle pour la collection homme printemps 2012 pour la société européenne NewYorker. Le 1er avril, il reçoit le prix d’artiste masculin favori aux Kid’s Choice Award[16]. Ce jour-là, il publie également Oh My Goodness, troisième et dernier single de In Case You Didn’t Know. Le titre n’est bien accueilli au niveau commercial, et atteint à peine le top vingt au Royaume-Uni et en Irlande, tandis qu'en Allemagne et en Autriche il ne dépasse pas le top trente[6],[3],[2]. Le 19 mars, ITV2 diffuse Olly: La vie sur Murs, un documentaire où le chanteur raconte ses histoires et son voyage pendant sa deuxième tournée, faite quelques mois auparavant[56]. Fin mai, il fait l’ouverture pour les dates américaines de la première tournée des One Direction, Up All Night Tour[18]. Plus tard, en août, il pose à nouveau comme modèle et est choisi pour représenter la collection homme hiver 2012 de Robbie Williams, Farrell, après avoir été choisi par le propriétaire lui-même. Dans le cadre de la campagne de publicité, on lui crée un rôle sur le thème du football[57].

Right Place Right Time (2012–2013)[modifier | modifier le code]

Olly Murs au Walmart Risers en 2013.

À cause de son emploi du temps très chargé, ce n’est que le 8 octobre 2012 que Troublemaker est diffusé pour la première fois à la radio[58]. La chanson obtient un tel succès qu’elle surpasse celle de Heart Skips a Beat et atteint la première position au Royaume-Uni, la deuxième en Allemagne, la troisième en Autriche et en Irlande, la quatrième en Australie (sa meilleure position là-bas) et la cinquième en Nouvelle-Zélande (sa première entrée dans le pays.)[3],[6],[2],[11],[59]. Il réussit même à atteindre les trente premiers hits hebdomadaires au Canada et aux États-Unis[48]. Il a également reçu de nombreux disques d’or et de platine par les organismes de certification[12],[60],[7].  Olly Murs publie également son propre livre autobiographique intitulé Happy Days[61]. Le mois suivant la sortie de Troublemaker, il publie l’album Right Place Right Time. Comme le précédent, il fait ses débuts en numéro un au Royaume-Uni mais seulement en tant que numéro trois en Irlande[3],[2]. Malgré cela, il est certifié disque de platine dans les deux pays[10],[62]. Puis, en janvier 2013, Olly Murs sort Army of Two, son neuvième single et le deuxième de Right Place Right Time, qui atteint le top vingt en Australie, en Irlande, en Nouvelle-Zélande et au Royaume-Uni[11],[2],[60],[3].

En février, le Britannique entame le Right Place Right Time Tour, son premier tour du monde et sa troisième tournée, qui a terminé sa première phase début avril. Dans la première pause de la tournée, le chanteur décide de démissionner de son poste en tant que présentateur de The Xtra Factor. À ce sujet, il déclare être « détruit », puisque cela avait pris une grande importance dans sa vie au cours de ces deux dernières années mais il avait besoin d'une pause et il devait se concentrer fermement sur sa carrière en tant qu'artiste[44]. Il reprend sa tournée et commence sa promotion en Amérique où il participe à de nombreuses séances de dédicaces à la distribution de Right Place Right Time sur le territoire[63]. Avec cet album, il réussit à atteindre la dix-septième position au Canadian Albums Chart et la dix-neuvième au Billboard 200[48]. Après cela, il entame les dates américaines du Right Place Right Time Tour[63].

Le 24 mai, il fait paraître son dixième single Dear Darlin' via Amazon[64]. Il atteint la première position en Autriche, et atteint également le top cinq en Australie, au Royaume-Uni, et en Suisse[3]. Il sort également une version française avec la chanteuse Alizée. Á côté de ça, Olly Murs fait l’ouverture de la tournée de Robbie Williams, le Take the Crown Stadium Tour, qui commence le 14 juin et se termine le 25 août[20],[65]. En voyageant avec Robbie Williams, le chanteur continue les concerts de sa tournée en Europe, dans le cadre de la troisième phase[63]. Il lance plus tard Right Place Right Time comme le quatrième single de son album, mais il ne rencontre aucun succès[3]. Fin septembre, il aide le chanteur Gary Barlow à élire les concurrents pour la dixième saison de X Factor. Compte tenu de l'énorme succès de l'album et de la plupart de ses singles, en plus de la reconnaissance internationale d’Olly Murs, il décide de sortir une édition spéciale de Right Place Right Time qui comporte sept pistes supplémentaires et un DVD de son concert enregistré à l’O2 Arena de Londres. Sa sortie mondiale est lancée le 25 novembre, et son premier single est un remake de Hand On Heart[66],[67]. Les 2 et 3 novembre, Olly Murs ouvre deux concerts du Take Me Home Tour des One Direction au Japon[19]. Après avoir présenté Jingle Bell Ball, le 9 décembre, Olly Murs donne une interview à Digital Spy, durant laquelle il parle de son quatrième album et explique que lui et son équipe cherchaient à surmonter le succès de Right Place Right Time.

Never Been Better (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

En juillet 2013, Olly Murs révèle son retour pour l'écriture et l'enregistrement de son quatrième album studio, qui devrait être publié à l'été 2014. En février 2014, il révèle commencer le travail. Il collabore avec Wayne Hector, Claude Kelly, Steve Robson et Demi Lovato[68]. Le 28 septembre, Olly Murs annonce que le titre de l'album s’appellera Never Been Better et délivre également la liste des chansons. L'album sort le 24 novembre et fait ses débuts à la première place de l'UK Albums Chart[3]. Le premier single, intitulé Wrapped Up paraît le 16 novembre 2014, et fait ses débuts à la troisième place de l’UK Singles Chart[3]. Le 12 décembre 2014, Olly Murs publie un EP entièrement gratuit pour Noël intitulé Unwrapped en exclusivité sur Google Play. Il sort Up, le deuxième single de son album, le 4 janvier 2015 avec la collaboration de la chanteuse Demi Lovato. Olly Murs sera de retour sur scène avec son Never Been Better Tour en Europe dès le 31 mars 2015.

Philanthropie[modifier | modifier le code]

En février 2011, il est annoncé qu’Olly Murs participera à la BT Charity Trek, avec d'autres célébrités, dans le cadre de la campagne Comic Relief Red Nose Day de 2011. Les célébrités ont passé cinq jours dans le désert de Kaisut dans le nord du Kenya, couvrant 100 km à des températures allant jusqu'à 40 °C[69]. Le 2 avril 2011, il est apparu dans une version célébrité de « Qui veut gagner des millions? » et a gagné 10 000 £ pour une organisation[70],[71]. Le 22 avril, il apparait dans une édition de célébrité de Deal or No Deal, où il remporte 5 000 £ pour son œuvre de bienfaisance, Brainwave, un organisme de bienfaisance local basé dans la ville natale d’Olly Murs, qui en est devenu le parrain, pour les enfants souffrant de maladies du cerveau comme la paralysie cérébrale ou qui ont un retard de développement[72].

Le 27 mai 2012, Olly Murs a joué pour l'Angleterre dans un match de charité pour Soccer Aid à Old Trafford, mais est retiré au premier semestre en raison d'une blessure à la cuisse. L’Angleterre finit par gagner le tournoi dans une victoire de 3-1 contre le reste du monde. Il est également mécène pour la Nordoff-Robbins[73] et il devient parrain de Rays of Sunshine Children's Charity, qui exauce les vœux des enfants atteints de maladies sérieuses ou en phase terminale âgés de 3 à 18 au Royaume-Uni[74]. Le 21 mars 2014, Olly Murs participe au « Choc des Titans » pour venir en aide au Sport Relief de 2014 dans l’équipe de Sebastian Coe, « l’équipe Coe » qui est couronnée championne. Il participe au Men's Cycling Elimination and Rhythmic Gymnastics.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Olly Murs vit à Essex. Il vit avec ses parents jusqu'à Pâques 2012 où il déménage dans sa propre maison à Toot Hill. Il est fan du Manchester United[75]. Il est bon ami avec son ancienne co-présentatrice de The Xtra Factor, Caroline Flack et avec les chanteurs Robbie Williams, Gary Barlow, Michael Bublé, Niall Horan et les groupes Next of Kin et Rizzle Kicks. Il a un frère jumeau nommé Ben et, depuis décembre 2014, cela fait cinq ans qu’ils ne se sont plus parlés[76]. Olly Murs confie ne pas savoir nager et ne se considère pas comme une personne timide en amour[77],[78].

En ce qui concerne sa vie intime, il y a eu des rumeurs selon lesquelles Olly Murs était homosexuel ou bisexuel parce qu'il est un peu efféminé et est «fils à maman», selon certaines personnes[79]. En février 2010, il est apparu sur la couverture du magazine britannique Gay Times, torse nu. Là, il déclare qu'il avait « un petit secret gay. » Ce petit secret est qu’il joue constamment au « Gay Chicken » avec Danyl Johnson, demi-finaliste à la sixième saison de X Factor dans laquelle Olly Murs participe. Le jeu consiste à se pencher vers une personne pour simuler un baiser et de voir si l'autre personne se penche également. À ce sujet, il dit que quand il s’est penché vers Johnson, celui-ci ferma les yeux pour l'embrasser, mais n'a donné aucun détail. Il considère qu'il a un « esprit ouvert » et qui est quelqu'un qui ne juge personne[80]. Toutefois, dans une interview pour Star Observer, un magazine gay australien, il déclare : « Je suis un homme hétérosexuel et je sors avec des femmes, mais je m’entends bien avec des hommes gay. Je suis très à l'aise avec ma sexualité. La chose la plus étrange pour moi, c’est quand les hommes hétérosexuels ont peur des homosexuels. C’est presque comme s’ils ne se sentaient pas en sécurité avec leur propre sexualité. Pour moi, je peux être dans une salle pleine d'hommes gay et bien m’amuser[79]. »

Depuis fin 2012, il sort avec la mannequin Francesca Thomas[81] dont on sait très peu de chose. Lorsqu’il a été interrogé sur ce sujet, il répond ne pas avoir cherché à donner beaucoup de détails par respect envers sa petite-amie et qu’il préfère garder leur relation privée[82]. Puis, lorsqu'on lui a demandé s’il voulait avoir des enfants ou non, il a répondu : « Ce n’est pas quelque chose que je recherche en ce moment, mais je ne peux vraiment pas attendre d’avoir des enfants. La plupart des hommes, à un certain moment, ont le rêve de se marier et d’avoir un bébé dans leurs bras[83]. »

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Titre Détails de l'album Meilleure position Ventes cumulées Certifications
UK
[84]
AUS
[85]
AUT
[86]
BEL
(FL)

[87]
BEL
(WA)

[88]
CAN
[89]
ALL
[90]
IRL
[91]
NZ
[92]
SUI
[93]
SUE
[94]
US
[95]
Olly Murs
  • Sortie : 29 novembre 2010
  • Label : Epic, Syco
  • Formats : CD, téléchargement
2 11
In Case You Didn't Know
  • Sortie : 28 novembre 2011
  • Label : Epic, Syco
  • Formats : CD, téléchargement
1 68 146 18 2 19 10
  • UK : 1 081 395[96]
Right Place Right Time
  • Sortie : 26 novembre 2012
  • Label : Epic, Syco, Columbia
  • Formats : CD, téléchargement
1 20 5 71 149 17 22 3 27 6 14 19
Never Been Better
  • Sortie : 24 novembre 2014
  • Label : Epic, Syco
  • Formats : CD, téléchargement
1 27 40 157 38 7 20
« — » indique que l'album studio n'est pas sorti ou classé dans le pays.

Extended plays[modifier | modifier le code]

Titre Détails
iTunes Festival: London 2012
  • Sortie : 3 septembre 2012
  • Label : Epic, Syco
  • Formats : Téléchargement
Unwrapped
  • Sortie : 12 décembre 2014
  • Label : Epic, Syco
  • Formats : Google Play

Singles[modifier | modifier le code]

Comme artiste principal[modifier | modifier le code]

Titre Année Meilleure position Certifications Album
UK
[105]
AUS
[106]
AUT
[86]
BEL
(FL)

[87]
BEL
(WA)

[88]
CAN
[107]
ALL
[90]
IRL
[91]
NZ
[92]
SUI
[93]
ESP
US
[108]
Please Don't Let Me Go 2010 1 31
(Ultratop)
5 Olly Murs
Thinking of Me 4 13
Heart on My Sleeve 2011 20
Busy 45
Heart Skips a Beat
(featuring Rizzle Kicks ou Chiddy Bang)
1 85 6 9
(Ultratop)
91 1 6 1 96 In Case You Didn't Know
Dance with Me Tonight 1 62 65 20
(Ultratop)
2 [Notes 1]
Oh My Goodness 2012 13 27 19
(Ultratop)
24 13
Troublemaker
(featuring Flo Rida)
1 4 3 25 5
(Ultratop)
51 2 2 5 8 19 25 Right Place Right Time
Army of Two 2013 12 19 27 28
(Ultratop)
96 18 13
Dear Darlin' 5 4 1 63
(Ultratop)
2 8 29 5
Right Place Right Time 27 88 65 2
(Ultratop)
53 74
Hand on Heart 25 73 50 46
Wrapped Up
(featuring Travie McCoy)
2014 3 15 21 3
(Ultratop)
5
(Ultratip)
11 7 18 18 Never Been Better
Up
(featuring Demi Lovato)
4 26 15
(Ultratop)
3 9 42
« — » indique que le single n'est pas sorti ou classé dans le pays.

Collaborations[modifier | modifier le code]

Titre Année Meilleure Position Certifications Album
UK
[105]
AUS
[117]
IRL
[91]
NZ
[92]
You Are Not Alone
(avec les finalistes de "The X Factor" 2009)
2009 1 1 NC
Inner Ninja
(Classified featuring Olly Murs)
2013 60 37 33 Right Place Right Time (Special Edition)
Do They Know It's Christmas?
(avec Band Aid 30)
2014 1 3 1 2 NC
« — » indique que le single n'est pas sorti ou classé dans le pays.

Autres chansons[modifier | modifier le code]

Titre Année Meilleure position Album
UK
[118]
AUT
[86]
ALL
[90]
IRL
[119]
This One's for the Girls 2010 69 B-side de Please Don't Let Me Go
I Need You Now 2011 199 In Case You Didn't Know
I Wanna Be Like You
(Robbie Williams featuring Olly Murs)
2013 89 55 85 64 Swings Both Ways
I Wish It Could Be Christmas Everyday 172

Right Place Right Time (Special Edition)

Never Been Better 2014 80 Never Been Better
Tomorrow 171
Beautiful to Me 175
Look At The Sky 2015
« — » indique que la chanson n'est pas sortie ou classée dans le pays.

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

BBC Radio 1 Teen Awards[modifier | modifier le code]

Année Travail nommé Catégorie Résultat Réf.
2011 Olly Murs Meilleur album britannique Lauréat [120]
2013 Olly Murs Meilleur artiste solo britannique Lauréat [121] [122]
Troublemaker (Feat. Flo Rida) Meilleur single britannique Nomination

BRIT Awards[modifier | modifier le code]

Année Travail nommé Catégorie Résultat Ref.
2011 Please Don't Let Me Go Meilleur single britannique de l'année Nomination [123]
2012 Heart Skips a Beat (Feat. Rizzle Kicks) Nomination [124]
2013 Troublemaker (feat. Flo Rida) Nomination [125],[126]
Olly Murs Meilleur artiste britannique de l'année Nomination
2014 Dear Darlin' Meilleur single britannique de l'année Nomination [127],[128]

BT Digital Music Awards[modifier | modifier le code]

Année Travail nommé Catégorie Résultat Ref.
2011 Olly Murs Meilleur Artiste Masculin Lauréat [129]

Goldene Kamera Awards[modifier | modifier le code]

Année Travail nommé Catégorie Résultat Ref.
2015 Olly Murs Meilleure Musique Internationale Lauréat [130]

Ivor Novello Award[modifier | modifier le code]

Année Travail nommé Catégorie Résultat Ref.
2013 Dance with Me Tonight Travail le plus joué Nomination [131]
2014 Troublemaker Nomination [132]

Kid's Choice Awards UK[modifier | modifier le code]

Année Travail nommé Catégorie Résultat Ref.
2012 Olly Murs Meilleur Artiste Britannique Lauréat [133]

MTV Europe Music Awards[modifier | modifier le code]

Année Travail nommé Catégorie Résultat Ref.
2013 Olly Murs Meilleur artiste britannique et irlandais Nomination [134] [135]

UK Music Video Awards[modifier | modifier le code]

Année Travail nommé Catégorie Résultat Ref.
2013 Right Place Right Time Meilleure musique ad - télé ou en ligne Nomination [136]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dance with Me Tonight ne s'est pas classé dans le Billboard Hot 100, mais a atteint la vingt-troisième place du Bubbling Under Hot 100 Singles chart.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Olly Murs », sur All music (consulté le 6 février 2015).
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k (en) « Olly Murs », sur Irish Charts (consulté le 6 février 2015).
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q et r (en) « Olly Murs », sur Official Charts Company (consulté le 6 février 2015).
  4. a et b (en) « Winners », sur BBC Teen Awards (consulté le 6 février 2015)
  5. a et b (en) « Brit Awards 2011: Winners », sur BBC (consulté le 6 février 2015).
  6. a, b, c, d et e (de) « Charterfolge von Olly Murs », sur Media control (consulté le 30 janvier 2013).
  7. a, b et c (de) « Gold-/Platin-Datenbank », sur Musik Industrie (consulté le 6 février 2015).
  8. a et b (de) « Awards », sur Swiss Chatrs (consulté le 6 février 2015).
  9. a et b (en) « Brit Awards 2012: Winners In Full - Adele, Ed Sheeran Big Winners, Rihanna, One Direction, Blur Also Win Brits », sur Huffington Post (consulté le 6 février 2015).
  10. a, b et c (en) « Certified Awards », sur BPI,‎ pour afficher les certifications, aller en bas de page, mettre le nom du chanteur dans le barre "mots-clés" et appuyez sur "rechercher" (consulté le 6 février 2015).
  11. a, b, c et d (en) « Olly Murs », sur Australian charts (consulté le 6 février 2015).
  12. a et b (en) « ARIA Singles Chart », sur ARIA,‎ (consulté le 6 janvier 2015).
  13. (en) « Brit Awards 2013: nominations in full », sur The telegraph,‎ (consulté le 6 janvier 2014)
  14. (en) « Brit awards 2013 – full list of winners », sur The Guardian,‎ (consulté le 6 janvier 2015).
  15. a et b (en) « Do It Like A Dudette: Jessie J in triple triumph at Digital Music Awards 2011, while JLS win Best Group for second year running », sur Daily Mail,‎ (consulté le 6 janvier 2015).
  16. a et b (en) « Updated: Nickelodeon Kids' Choice Awards 2012: Winners in full », sur Digital Spy,‎ (consulté le 6 janvier 2015).
  17. (en) « The biggest selling X Factor singles and albums acts revealed! », sur Official Charts Company,‎ (consulté le 6 janvier 2015).
  18. a et b (en) « Murs to support One Direction on North American tour », sur Music Week,‎ (consulté le 6 janvier 2015).
  19. a et b (en) « Olly Murs 'buzzing' about joining 'top boys' One Direction on tour in Japan », sur Now Magazine,‎ (consulté le 6 janvier 2015).
  20. a et b (en) « 'I need to get in shape first!' Robbie Williams reveals plans for 2013 stadium tour... but admits he wants to lose weight before it starts », sur Daily Mail,‎ (consulté le 6 janvier 2015).
  21. (en) « Olly Murs makes up for 50p Deal Or No Deal win by £5k donation to Brainwave », sur Essex Chronicle,‎ (consulté le 6 janvier 2015).
  22. (en) « It's Ol in the genes... », sur Daily Star,‎ (consulté le 6 février 2015).
  23. (en) « Olly Murs Extends Spring 2011 UK Tour & Tickets », sur StereoBoard,‎ (consulté le 6 février 2015).
  24. (en) « Olly Murs to miss brother's wedding over X Factor commitments », sur Now Magazine,‎ (consulté le 6 février 2015).
  25. (en) « X Factor: Olly Murs descended from famous circus performers », sur Unreality TV,‎ (consulté le 6 janvier 2015).
  26. (en) « "X Factor's Olly: 'I won't win, but I'm enjoying every second of working with lauren' », sur Evening Star,‎ (consulté le 19 octobre 2009).
  27. (en) « ALL COMPETITIONS : Player's Appearances - Murs Oliver Stanley », sur Football.mitoo (consulté le 6 février 2015).
  28. (en) « ALL COMPETITIONS : Player's Appearances - Murs Oliver », sur football.mitoo (consulté le 6 février 2015).
  29. (en) « Olly always had the X Factor at school... », sur Gazette,‎ (consulté le 16 février 2015).
  30. (en) « Small Town Blaggers | Free Music, Tour Dates, Photos, Videos », sur Myspace,‎ (consulté le 2 septembre 2012).
  31. (en) « OLLY MURS IN OZ! », sur Ok magazine,‎ (consulté le 6 février 2015).
  32. (en) « Cowell in disc deal with Olly », sur The Sun,‎ (consulté le 6 février 2015).
  33. (en) « Robbie’s invited me to play footie », sur The Sun,‎ (consulté le 6 février 2015).
  34. (en) « X Factor's Olly Murs signs to Simon Cowell's label », sur BBC,‎ (consulté le 6 janvier 2015).
  35. (en) « Olly Murs excited over single release », sur Entertainment,‎ (consulté le 6 février 2015).
  36. (en) « Exclusive: Olly Murs discusses debut album », sur Digital Spy,‎ (consulté le 6 février 2015).
  37. (en) « 2010 Top 40 Official Singles Chart UK Archive », sur Official Charts Company,‎ (consulté le 6 janvier 2015).
  38. (en) « Olly Murs debut Please Don't Let Me Go goes number one », sur BBC News,‎ (consulté le 6 février 2015).
  39. (en) « Olly Murs fulfils his promise to pose naked after getting to number one with debut single Please Don't Let Me Go », sur Mail Online,‎ (consulté le 6 février 2015).
  40. (en) « 2010 Top 40 Official Singles Chart UK Archive », sur Official Charts Company,‎ (consulté le 6 février 2015).
  41. (en) « OLLY ON ‘REMOTE CONTROL STAR’ TOMORROW », sur OllyMurs.com,‎ (consulté le 24 avril 2013).
  42. (en) « Olly Murs 2011 tour », sur Capital FM,‎ (consulté le 6 février 2015).
  43. (en) « Dancing On Ice’s Comedy Dave Vitty on getting the boot, Everton FC and skating rival Kerry Katona », sur Liverpool Echo,‎ (consulté le 6 février 2015).
  44. a et b (en) « Olly Murs finally confirms he’s quit The Xtra Factor: It was a lot of pressure – I need to take a break », sur Metro,‎ (consulté le 6 février 2015).
  45. (en) « Celebrity Club Classics », sur Heart,‎ (consulté le 6 janvier 2015).
  46. (en) « Olly Murs - Olly Murs Wants To Reconnect With Robbie », sur Contact Music,‎ (consulté le 6 février 2015).
  47. (en) « Olly Murs reveals new single: Heart Skips A Beat », sur Entertainment,‎ (consulté le 6 février 2015).
  48. a, b et c (en) « Billboard Chart History - Olly Murs », sur Billboard,‎ pour voir les différentes positions de l'œuvre du chanteur dans les listes canadiennes et américaines, sélectionnez la liste souhaitée dans la barre au centre de la page (consulté le 6 février 2015).
  49. (en) « Olly Murs announces new album In Case You Didn't Know », sur Digital Spy,‎ (consulté le 6 février 2015).
  50. (en) « Olly Murs And Calvin Harris To Play 2011 Jingle Bell Ball », sur Capital FM (consulté le 6 février 2015).
  51. (en) « Gary Barlow concert: Fan worship and surprising guests », sur BBC News,‎ (consulté le 6 février 2015).
  52. (en) « 2011 Top 40 Official Albums Chart UK Archive », sur Official Charts Company,‎ (consulté le 6 février 2015).
  53. (en) « 2011 Top 40 Official Singles Chart UK Archive », sur Official Charts Company,‎ (consulté le 6 février 2015).
  54. (en) « Olly Murs' UK Tour Announcement », sur Capital FM (consulté le 6 février 2015)
  55. (en) « Olly Murs Confirms Third Album Work Starts Next Month », sur Capital FM (consulté le 6 février 2015).
  56. (en) « Olly Murs documentary series Olly: Life on Murs gets premiere date on ITV2 », sur Examiner,‎ (consulté le 6 février 2015).
  57. (en) « OLLY MODELS FARRELL », sur Olly Murs,‎ (consulté le 24 avril 2013).
  58. (en) « Olly Murs New Song Troublemaker To Get First Play On Capital FM », sur Capital FM (consulté le 6 février 2015).
  59. (en) « Discography Olly Murs » (consulté le 6 février 2015).
  60. a et b (en) « Gold & Platinum », sur RIAA,‎ (consulté le 6 février 2015)
  61. (en) « Olly Murs - Happy Days », sur Amazon,‎ (consulté le 6 février 2015).
  62. (en) « 2012 Certifications Awards - Platinum », sur The Irish Charts (consulté le 6 février 2015).
  63. a, b et c (en) « Olly Murs concerts dates », sur Poolstar (consulté le 6 février 2015).
  64. (en) « Dear Darlin' [+video] », sur Amazon,‎ (consulté le 6 février 2015).
  65. (en) « Take The Crown Stadium Tour 2013: Dublin Date Announced! », sur Robbie Williams,‎ (consulté le 6 février 2015).
  66. (en) « Olly Murs set to release a special edition of his album Right Place Right Time », sur Mirror,‎ (consulté le 6 janvier 2015).
  67. (es) « Olly Murs lanzará una edición especial de su último disco "Right Place Right Time" », sur Sony Music,‎ (consulté le 6 janvier 2015).
  68. (en) « Sony Music Email ».
  69. (en) « Olly Murs excited by 'amazing' Comic Relief desert trek », sur BBC,‎ (consulté le 7 février 2015)
  70. (en) « Patsy Palmer for live 'Millionaire' special », sur Digital Spy,‎ (consulté le 7 février 2015).
  71. (en) « Twitter / Olly Murs: Ha ha when have I declared... », sur Twitter,‎ (consulté le 7 février 2015).
  72. (en) « Brainwave – Helping Children achieve their potential », sur Brainwave Centre (consulté le 7 février 2015).
  73. (en) « Why support us? – Nordoff Robbins – Music Transforming Lives », sur Nordoff-Robbins (consulté le 7 février 2015).
  74. (en) « News – Rays of Sunshine », sur Rays of Sunshine (consulté le 7 février 2015).
  75. (en) « BFF ALERT: Robbie Williams Bombards Olly Murs With Texts… », sur Mr. Paparazzi,‎ (consulté le 17 décembre 2009).
  76. (en) « 'I don't think she ever liked our family': Olly Murs claims sister-in-law's dislike of him is responsible for feud with his twin... and not the singer's decision to skip their wedding », sur Mail Online,‎ (consulté le 7 février 2015).
  77. (en) « Olly Murs: My Life in 10 Pictures », sur Pop Dust,‎ (consulté le 7 février 2015).
  78. (en) « Ten Things About... Olly Murs », sur Digital Spy,‎ (consulté le 7 février 2015).
  79. a et b (en) « Olly Murs on his sexuality: 'I’m a straight guy' but 'I get on with gay guys' », sur Examiner,‎ (consulté le 7 février 2015).
  80. (en) « Olly Murs gay secret », sur Daily Star,‎ (consulté le 6 février 2015).
  81. (en) « Olly Murs Snapped With Girlfriend For First Time As He Gets Drunk At Wimbledon », sur Yahoo!,‎ (consulté le 6 février 2015).
  82. (en) « Olly Murs on his love life and his adventure zone birthmark », sur Mirror,‎ (consulté le 7 février 2015).
  83. (en) « Olly Murs wants a family », sur Entertainment,‎ (consulté le 7 février 2015).
  84. (en) « Olly Murs – Official Charts Company », The Official Charts Company (consulté le 27 novembre 2013).
  85. (en) « Discography Olly Murs », Australiancharts.com. Hung Medien (consulté le 27 novembre 2013).
  86. a, b et c (de) « Discographie Olly Murs », Austriancharts.at. Hung Medien (consulté le 27 novembre 2013).
  87. a et b (nl) « Discografie Olly Murs », ultratop.be (consulté le 31 juillet 2012).
  88. a et b « Discographie d'Olly Murs », ultratop.be (consulté le 17 février 2015).
  89. (en) « Olly Murs - Chart History - Canadian Albums », Billboard, United States, Prometheus Global Media (consulté le 10 octobre 2013).
  90. a, b et c (de) « Discographie Olly Murs », Charts.de. Media Control (consulté le 27 novembre 2013).
  91. a, b et c (en) « Discography Olly Murs », Irish-charts.com. Hung Medien (consulté le 27 novembre 2013).
  92. a, b et c (en) « Discography Olly Murs », Charts.org.nz. Hung Medien (consulté le 27 novembre 2013).
  93. a et b (de) « Discographie Olly Murs » [select "Charts" tab], Hitparade.ch. Hung Medien (consulté le 27 novembre 2013).
  94. (en) « Discography Olly Murs », Swedishcharts.com. Hung Medien (consulté le 27 novembre 2013).
  95. (en) « Olly Murs - Chart History - Billboard 200 », Billboard, Prometheus Global Media, United States (consulté le 10 octobre 2013).
  96. a, b, c et d (en) Alan Jones, « Official Charts analysis: Olly Murs becomes second X Factor graduate to score three No.1s », Intent Media,‎ (lire en ligne)
  97. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n et o (en) « Certified Awards Search » [To access, enter the search parameter "Olly Murs" and select "Search by Keyword"], British Phonographic Industry (consulté le 4 mars 2013)
  98. (en) « IRMA 2010 Certification Awards », Irish Recorded Music Association (consulté le 22 octobre 2011)
  99. (en) « IRMA 2011 Certification Awards », Irish Recorded Music Association (consulté le 30 mai 2012)
  100. (en) « Chart Moves: Sarah Brightman, Olly Murs Make Top 20 Debuts on Billboard 200 », Billboard, Prometheus Global Media, United States (consulté le 1 mai 2013).
  101. (en) « ARIA Charts - Accreditations - 2013 Albums », Australian Recording Industry Association (consulté le 18 octobre 2013)
  102. a, b, c et d (de) « Gold–/Platin-Datenbank (Olly Murs) », Bundesverband Musikindustrie (consulté le 4 mars 2013).
  103. a, b, c et d (de) « IFPI Austria - Verband der Österreichischen Musikwirtschaft », IFPI Austria (consulté le 11 août 2013).
  104. (en) « The Irish Charts - 2012 Certification Awards », Irish Recorded Music Association (consulté le 4 mars 2013).
  105. a et b Meilleure positions dans les classements single au Royaume-Uni :
  106. Meilleure position dans les classements single pour l'Australie :
  107. (en) « Olly Murs Album & Song Chart History », Billboard Canadian Hot 100 for Olly Murs, Prometheus Global Media (consulté le 25 mars 2013)
  108. (en) « Olly Murs Album & Song Chart History », Billboard Hot 100 for Olly Murs, Prometheus Global Media (consulté le 25 mars 2013)
  109. a, b et c (de) « The Official Swiss Charts and Music Community - Awards (Olly Murs) », swisscharts.com. Hung Medien. (consulté le 25 mars 2013).
  110. a, b et c (en) « ARIA Charts - Accreditations - 2013 Singles », Australian Recording Industry Association (consulté le 24 avril 2013).
  111. (en) « Gold Platinum Database (Olly Murs) », Music Canada (consulté le 5 avril 2013).
  112. NZ Top 40 Singles Chart | The Official New Zealand Music Chart.
  113. Sverigetopplistan - Sveriges Officiella Topplista.
  114. (en) « American certifications - Olly Murs », Recording Industry Association of America (consulté le 25 mars 2013)
  115. « ARIA Charts – Accreditations – 2014 Singles », Australian Recording Industry Association,‎ (consulté le 20 janvier 2015)
  116. « New Zealand single certifications », Recording Industry Association of New Zealand (consulté le 20 février 2015)
  117. (en) « Chartifacts - Week Commencing ~ 28 October 2013 ~ Issue #1235 », Australian Record Industry Association,‎ (consulté le 27 novembre 2013)
  118. Meilleure position dans les classements pour les autres chansons au Royaume-Uni :
  119. (en) « GFK Chart-Track - 28 November 2013 », Chart-Track.co.uk. GFK Chart-Track. IRMA (consulté le 2 décembre 2013).
  120. (en) « BBC Radio 1 Teen Awards: 2011 Winners », BBC (consulté le 30 janvier 2013)
  121. (en) « Nominations announced for Radio 1’s Teen Awards 2013 »,‎ (consulté le 16 octobre 2013)
  122. (en) « Double award for One Direction »,‎ (consulté le 3 novembre 2013)
  123. (en) « Brit Awards 2011: Winners », BBC,‎ (consulté le 30 janvier 2013).
  124. (en) Caroline Frost, « Brit Awards 2012: Winners In Full - Adele, Ed Sheeran Big Winners, Rihanna, One Direction, Blur Also Win Brits », Huff Post,‎ (consulté le 30 janvier 2013)
  125. (en) « Brit Awards 2013: nominations in full », The Telegraph,‎ (consulté le 30 janvier 2013).
  126. (en) « Brit awards 2013 – full list of winners », The Guardian,‎ (consulté le 20 février 2013).
  127. (en) Justin Harp, « Brit Awards 2014: Winners list in full », Digital Spy,‎ (consulté le 19 février 2014).
  128. (en) « Brit Awards 2014: Winners list in full », The Independent,‎ (consulté le 19 février 2014).
  129. (en) Daily Mail, « Do It Like A Dudette: Jessie J in triple triumph at Digital Music Awards 2011, while JLS win Best Group for second year running »,‎ (consulté le 30 janvier 2013).
  130. (en) Daily Mail, « Olly Murs scoops Best International Music accolade at 2015 Goldene Kamera Awards... after performing with Chic legend Nile Rodgers »,‎ (consulté le 28 février 2015).
  131. (en) Lewis Corner, « The Ivor Novello Awards 2013: Winners in full », Digital Spy,‎ (consulté le 18 février 2015).
  132. (en) « Ivor Novello Awards 2014: Tom Odell, London Grammar and Nick Cave all winners », The Telegraph,‎ (consulté le 18 février 2015).
  133. (en) Kate Goodacre, « Nickelodeon Kids' Choice Awards 2012: Winners in full », Digital Spy,‎ (consulté le 30 janvier 2013).
  134. (es) « Conoce los nominados a los MTV EMA 2013 », Caracol,‎ (consulté le 19 septembre 2013)
  135. (en) « YOUR LOCAL EMA WINNER IS… ONE DIRECTION », MTV,‎ (consulté le 25 octobre 2013).
  136. (en) David Knight, « UK Music Video Awards 2013 - all of last night's winners! », Promonews,‎ (consulté le 18 février 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :