Paulina Rubio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paulina Rubio
Description de l'image Paulina Rubio @ Asics Music Festival 13.jpg.
Informations générales
Naissance (51 ans)
Mexico
Drapeau du Mexique Mexique
Activité principale Chanteuse
Actrice
Mannequin
Genre musical Latino, Pop, Pop-Rock, Dance, R&B
Instruments Voix
Années actives 1982 - présent
Labels EMI
Universal
Site officiel paulinarubio.com

Paulina Rubio, de son vrai nom Paulina Susana Rubio Dosamantes, est une chanteuse et actrice mexicaine née le à Mexico. Sa musique est populaire en Amérique latine, en Espagne, en Italie et aux États-Unis. Tout au long de sa carrière musicale, elle a été nominée pour 129 prix, parmi lesquels sept Prix Billboard de musique latine et 3 MTV Awards. Elle a en parallèle joué dans des telenovelas qui l'ont rendue populaire comme: Pasión y Poder en 1988, Baila Conmigo en 1992 et Pobre Niña Rica[1], en 1994.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses parents sont Enrique Rubio et Susana Dosamantes, une actrice mexicaine, elle fut donc bercée depuis sa naissance dans le monde du spectacle. Elle fit partie, dès l'âge de 7 ans, d'un groupe d'enfants nommé Timbiriche, avec lequel elle sortit onze albums en dix ans, dont l'un fut l'une des plus grosses ventes de musique latine de tous les temps. Elle déclarera plus tard que Madonna l'a inspirée, en autres, par sa longévité[2].

Paulina Rubio lance sa carrière solo en 1992, avec l'album La Chica Dorada, qui lui donne un surnom (« la fille en or »). En 1993, elle publie son deuxième album intitulé 24 kilates, puis le troisième nommé El Tiempo es oro en 1995. La même année, elle joue dans Besame en la boca[3], film mexicain produit par la comédienne Argentine Christian Bach et l'acteur Mexicain Humberto Zurita.

En 1996, elle sort Planeta Paulina, son quatrième album et dernière collaboration avec EMI Music. Elle prend une pause de trois ans et signe un nouveau contrat avec Universal Music pour revenir en 2000 avec Paulina, l'un des albums le plus vendus en Amérique latine et en Espagne.

En 2002, Paulina publie Border Girl et son crossover Don't say goodbye. Cette année-là, elle se présente au festival de la chanson de Sanremo[4], au Festivalbar[5] de Vérone, The Late Late Show[6] de Craig Kilborn, The Tonight Show[7] de Jay Leno, l'émission anglaise CD:UK[8], Top of the Pops Italie[9] et The ALMA Awards[10].

Après un succès international, Paulina revient en 2004 avec Pau-Latina, un album destiné principalement au marché latino-américain. L'automne 2004, elle devient la première femme à présenter les MTV Music Awards Latin America[11].

En Paulina lance Ananda qui atteint la vingt-cinquième place des ventes d'albums Billboard 200. En , elle devient la première chanteuse hispanophone à se produire au concert du Prix Nobel de la Paix[12] à Oslo[13]. Son titre Ni una sola palabra a été très populaire en Russie, en Finlande[14] et en Norvège. En 2007, elle est récompensée avec 2 Latin Billboard Awards[15] et se présente dans l'émission The Tonight Show et CD:USA[16].

Paulina Rubio a vendu plus de 25 millions d'albums à travers le monde. Elle a collaboré dans plusieurs duos avec Ronan Keating, Taio Cruz, Wyclef Jean, Cobra Starship, Rocio Jurado, Celia Cruz et Miguel Bosé. Elle a souvent occupée les premières places au Billboard Latin Albums Chart. Le succès de ses albums et sa musique lui a valu le surnom Queen of Latin Pop.

Elle est une des chanteuses ayant placé le plus des chansons au numéro 1 du Chart Hot Latin Songs Billboard[17]

Avec Gran City Pop, son album de 2009, Paulina atteint la première place dans les classements de ventes de plusieurs pays d'Amérique latine [18] et gagne un MTV Music Award Latin America[19]. Son dernier album intitulé Brava! sort en et le premier single Me gustas tanto gagne la deuxième place au Chart Latin Songs de Billboard. Entre 2010 et 2012, Paulina s'est présentée au festival Vive Latino à Valladolid, le concert du Super Bowl NFL[20] en Floride et le Festival de Jazz de la Nouvelle Orléans.

En 2012, Paulina a participé comme juge dans la version mexicaine The Voice et l'émission hispano-américaine The Voice Kids. En 2013, elle a aussi participé comme juge de X-Factor USA et a été invitée dans plusieurs plateaux de télévision comme The Ellen DeGeneres Show[21], The ConanO'Brien Show[22], Fashion Police[23], Arsenio Hall Show[24], The View[25] et autres.

En , le magazine Forbes la classe parmi les 50 femmes les plus puissantes du Mexique, en 27ème position[26]. Elle est aussi classée comme la chanteuse la plus influente du Mexique par le même magazine[27].

En février de 2015, Paulina lance son single Mi nuevo vicio sur les plateformes digitales de musique et une clip vidéo sur YouTube[28]. Les titres ''Si te vas'' et ''Me quema'' suivent en et en .

En , Elle participe au titre du chanteur d'electrocumbia mexicain Raymix Tú y Yo[29].

Côté vie privée, elle a été fiancée avec Ricardo Bofill Jr, le fils de l'architecte Ricardo Bofill, lui-même architecte, qui a construit pour elle une maison à Miami.En 2007 elle s'est mariée avec l'Espagnol Nicolás Vallejo-Nágera mais elle a divorcé en 2011. Elle est mère de deux petits garçons.

Albums studio[modifier | modifier le code]

Année Album Classements des ventes[30] Certifications
CAN ESP USA USA
Latin
MEX
1992 La Chica Dorada 42 1 Drapeau du Mexique Mexique : Disque de platine Platine
1993 24 Kilates 3 Drapeau du Mexique Mexique : Disque d'or Or
1995 El tiempo es oro 3 Drapeau du Mexique Mexique : Disque d'or Or
1996 Planeta Paulina 5 Drapeau du Mexique Mexique : Disque d'or Or
2000 Paulina 1 156 1 1 Drapeau de l'Espagne Espagne : Disque de platine 2 × Platine
Drapeau des États-Unis États-Unis : 8 × Disque de platine Platine[31]
Drapeau du Mexique Mexique : 6 × Disque de platine Platine[32]
2002 Border Girl 9 1 11 1 1 Drapeau de l'Espagne Espagne : Disque de platine Platine
Drapeau des États-Unis États-Unis : Disque d'or Or[33]
Drapeau du Mexique Mexique : Disque de platine Platine[34]
2004 Pau-latina 64 11 105 1 1 Drapeau de l'Espagne Espagne : Disque de platine Platine
Drapeau des États-Unis États-Unis : Disque de platine 2 × Platine[35]
Drapeau du Mexique Mexique : Disque de platine Platine[36]
2006 Ananda 2 25 1 1 Drapeau de l'Espagne Espagne : Disque de platine Platine
Drapeau des États-Unis États-Unis : Disque de platine 2 × Platine[37]
Drapeau du Mexique Mexique : Disque d'or Or[38]
2009 Gran City Pop 3 44 2 3 Drapeau du Mexique Mexique : Disque d'or Or
Drapeau des États-Unis États-Unis : Disque de platine 2 × Platine
2011 ¡Brava! 26 197 2 3 Monde Monde : 100 000

Tours[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Paulina Rubio - Recorrido de Novelas » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  2. (es) « Paulina Rubio dice estar en una etapa espiritual de su vida », sur El Universo, (consulté le )
  3. « Paulina Rubio - Besame en la Boca » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  4. « PAULINA - VIVE EL VERANO - FESTIVAL DI SAN REMO - ITALIA » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  5. « Paulina rubio festivar italia 2005 » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  6. « Video Paulina Rubio The One You Love Craig Kilborn 08 » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  7. « PAULINA RUBIO en Jay Leno - Dont Say Goobye - Live » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  8. « - YouTube », sur YouTube (consulté le ).
  9. « PAULINA RUBIO EN TOP OF THE POPS - INGLATERRA » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  10. « - YouTube », sur YouTube (consulté le ).
  11. « Paulina rubio premios mtv 2004 » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  12. « Paulina Rubio - Ni Una Sola Palabra & Beautiful Lie (Nobel Peace Prize Concert 2006) » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  13. jayneraxion, « Paulina Rubio Interview in Norway », (consulté le )
  14. Carlos Covarrubias, « Paulina Rubio vastasi Kimmo kysymyksiin Suomi Entrevista desde Finlandia », (consulté le )
  15. « Paulina Rubio - Gana 2 Premios Billboard » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  16. « Paulina Rubio - CD USA Performance » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  17. (es) « Las 5 latinas con mas numeros # 1 latin de billboard son 😱😱 », sur Hello Foros - Latinos Unidos (consulté le )
  18. http://www.billboard.com/artist/328436/paulina-rubio/chart?f=295
  19. « Paulina Rubio gana "MEJOR SOLISTA" en los premios mtv 2009 » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  20. « PAULINA RUBIO : "ALGO DE TI" : SUPER BOWL 2010 HD » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  21. « - YouTube », sur YouTube (consulté le ).
  22. « Paulina Rubio en Conan O'Brien Show » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  23. « Paulina Rubio habla acerca de Madonna. » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  24. « - YouTube », sur YouTube (consulté le ).
  25. Whoopi Goldberg, Barbara Walters, Sherri Shepherd et Jenny McCarthy, Guest Co-Hostess Paulina Rubio/Jacob Tomsky/Dr. Steven Lamm, (lire en ligne)
  26. (en-US) « TheRichest - The World's Most Entertaining Site », TheRichest,‎ (lire en ligne, consulté le )
  27. (es) UNIÓN JALISCO, Redes de Información y Educación del Siglo XXI de EL UNIVERSAL y UNO TV, « Paulina Rubio, cantante más influyente en México », Union Jalisco,‎ (lire en ligne, consulté le )
  28. PaulinaRubioVEVO, « Paulina Rubio - Mi Nuevo Vicio ft. Morat », (consulté le )
  29. (es) Notimex, « Paulina Rubio y Raymix lanzan "Tú y yo", una electrocumbia » [archive du ], sur El Diario de Yucatán, (consulté le )
  30. (en) « Billboard.com - Artist Chart History - Paulina Rubio », sur billboard.com (consulté le )
  31. « RIAA - Gold & Platinum - January 31, 2009 », sur riaa.com (consulté le )
  32. (es) « Certificaciones », sur amprofon.co.mx (consulté le )
  33. (en) « RIAA - Gold & Platinum - January 31, 2009 », sur riaa.com (consulté le )
  34. (es) « Certificaciones », sur amprofon.co.mx (consulté le )
  35. « RIAA - Gold & Platinum - January 31, 2009 », sur riaa.com (consulté le )
  36. (es) « Certificaciones », sur amprofon.co.mx (consulté le )
  37. « RIAA - Gold & Platinum - January 31, 2009 », sur riaa.com (consulté le )
  38. (es) « Certificaciones », sur amprofon.co.mx (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :