Shōnai-gawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Shōnai-gawa
(japonais : 庄内川)
Illustration
Le fleuve Shōnai à Nagoya (Kita-ku)
Caractéristiques
Longueur 96 km
Bassin 1 010 km2
Cours
· Localisation mont Yūdachi (Ena)
· Altitude 727 m
· Coordonnées 35° 23′ 32″ N, 137° 23′ 28″ E
Embouchure baie d'Ise
· Localisation Nagoya
· Altitude m
· Coordonnées 35° 05′ 07″ N, 136° 50′ 38″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau du Japon Japon
Région Chūbu
Principales localités Ena, Toki, Kasugai, Nagoya

Le fleuve Shōnai (庄内川, Shōnai-gawa?) est un cours d'eau qui traverse les préfectures de Aichi et de Gifu, au Japon. Son embouchure est située à Nagoya, en baie d'Ise, dans l'océan Pacifique.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Avant l'époque d'Edo (1603 - 1868), le fleuve Shōnai portait divers noms selon les localités des provinces d'Owari et de Mino qu'il traversait : fleuve Toki[l 1], Tamano[l 2], Kachi[l 3], Bamba[l 4], Biwajima[l 5] dans le hameau du même nom, etc. À l'ère Meiji (1868 - 1912), le toponyme Shōnai-gawa (庄内川?, litt. « fleuve intérieur de hameaux ») est adopté, traduisant le fait que, durant le règne de la dynastie Tokugawa, le tracé du cours d'eau passait dans plusieurs hameaux. Le nom de « fleuve Toki » a cependant été conservé dans la préfecture de Gifu[1],[2],[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le fleuve Shōnai, long de 96 km, prend sa source sur le versant nord-ouest du mont Yūdachi[4] (727 m), dans le Centre de la ville d'Ena (préfecture de Gifu), sur l'île de Honshū, au Japon[5],[6],[1]. Son cours principal se développe vers le nord-ouest et s'infléchit vers le sud-ouest dans le Nord d'Ena. Il traverse Mizunami d'est en ouest, le Nord de Toki et Tajimi du nord-est au sud. Entrant dans la préfecture d'Aichi, le fleuve Shōnai forme la frontière entre Kasugai et Seto, puis celle entre Kasugai et Moriyama-ku, un arrondissement du Nord-Est de Nagoya. Dans la capitale préfectorale, son cours s'oriente selon un axe plein sud, dans les arrondissements Nakagawa et Minato, avant que le fleuve n'atteigne son embouchure en baie d'Ise, dans l'océan Pacifique[7],[8].

Le bassin versant du fleuve Shōnai s'étend sur une superficie de 1 010 km2 dans le Nord-Ouest de la préfecture d'Aichi et le Sud-Est de la préfecture de Gifu[9],[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes lexicales bilingues[modifier | modifier le code]

  1. Le fleuve Toki (土岐川, Toki-gawa?).
  2. Le fleuve Tamano (玉野川, Tamano-gawa?).
  3. Le fleuve Kachi (勝川, Kachi-gawa?).
  4. Le fleuve 番場川 (勝川, Bamba-gawa?).
  5. Le fleuve Biwajima (枇杷島川, Biwajima-gawa?).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Agence nationale météorologique d'Australie, « Japan » [PDF], sur www.bom.gov.au, (consulté le 10 janvier 2019), p. 103-114.
  2. (ja) Ministère du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme, « 庄内川 » [« Le fleuve Shōnai »], sur www.cbr.mlit.go.jp,‎ (consulté le 9 janvier 2019).
  3. (ja) Ministère du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme, « 土岐川と庄内川 » [« Fleuve Toki et fleuve Shōnai »], sur www.cbr.mlit.go.jp,‎ (consulté le 9 janvier 2019).
  4. Le mont Yūdachi (夕立山, Yūdachi-yama?).
  5. (ja) Marie de Nagoya, « 庄内川水系の河川 » [« Cours d'eau du bassin du fleuve Shōnai »], sur www.city.nagoya.jp,‎ (consulté le 10 janvier 2019).
  6. (ja) Ministère du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme, « 河川概要 » [« Présentation du cours d'eau »], sur www.cbr.mlit.go.jp,‎ (consulté le 9 janvier 2019).
  7. (ja) Institut d'études géographiques du Japon, « GSI Maps », sur www.gsi.go.jp (consulté le 8 janvier 2019).
  8. (ja) Asahi Shinbun, « 庄内川 » [« Le fleuve Shōnai »], sur Kotobank,‎ (consulté le 10 janvier 2019).
  9. (ja) Ministère du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme, « 流域図 » [« Carte du bassin du fleuve »], sur www.cbr.mlit.go.jp,‎ (consulté le 9 janvier 2019).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :