Kano-gawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kano-gawa
(japonais : 狩野川)
Le fleuve Kano, vue du mont Jyō, à Izunokuni.
Le fleuve Kano, vue du mont Jyō, à Izunokuni.
Caractéristiques
Longueur 46 km
Bassin 850 km2
Débit moyen 17,88 m3/s
Cours
Source mont Amagi
· Localisation Péninsule d'Izu, préfecture de Shizuoka
· Altitude 2 000 m
Embouchure Baie de Suruga
· Localisation préfecture de Shizuoka
· Altitude 0 m
· Coordonnées 34° 04′ 47″ N, 138° 51′ 17″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau du Japon Japon
Régions traversées Préfecture de Shizuoka
Principales localités Izunokuni, Izu, Numazu

Le fleuve Kano (狩野川, Kano-gawa?) est un cours d'eau du Japon long de 46 km dont le cours est entièrement situé dans la préfecture de Shizuoka. Il est classé fleuve de classe 1.

Géographie[modifier | modifier le code]

Photo couleur montrant l'embouchure d'un fleuve se jetant dans la mer, sous un ciel bleu.
L'embouchure du fleuve Kano, à Numazu.

Le fleuve Kano, long de 46 km, dispose d'un bassin versant de 850 km2 étendu sur la seule préfecture de Shizuoka, ce qui représente 11 % de la superficie de celle-ci[1].

Il prend sa source au mont Amagi, le plus haut sommet de la péninsule d'Izu. Son cours, d'abord orienté sud-nord dans la plaine alluviale de Tagada, traverse Izu, puis l'ouest de la ville d'Izunokuni, à la sortie de laquelle il s'infléchit vers l'ouest.

Dans le bourg de Shimizu, il est rejoint par la rivière Kakita et, s'infléchissant davange vers l'ouest, gagne son embouchure à Namazu où il se jette dans la baie de Suruga .

Catastrophes naturelles[modifier | modifier le code]

La péninsule d'Izu est souvent arrosée par de fortes précipitations, ce qui provoque, par ruissellement, du fait du dénivelé abrupt de la Kano-gawa en amont, le débordement de celle-ci et, par suite, des inondations.

La plus ancienne trace enregistrée d'une inondation remonte à l'ère Nara (710 – 794)[1].

Inondations de 1948[modifier | modifier le code]

En , le passage, du typhon Ione (ja), causa de nombreux dégâts le long de la Kano-gawa et la mort de plus de 500 personnes.

Inondations de 1958[modifier | modifier le code]

Fin , le passage, dans le sud-est d'Honshū, du typhon Ida (en), aussi appelé Kano-gawa taifū, causa de nombreux dégâts dans les villes et villages situés le long du fleuve Kano et la mort de 1 296 personnes[2]. Après la catastrophe, de nombreux travaux d'aménagement du cours du fleuve ont été réalisés[3].

Pollution de 1978[modifier | modifier le code]

Le , un séisme, né au large des côtes de l'île volcanique d'Izu, provoque la rupture d'un barrage de stockage de résidus miniers construit sur un tributaire du fleuve Kano. Le cyanure, contenu dans le bassin de stockage des stériles et produits par l'exploitation d'une mine d'or installée à Izu, est alors emporté et contamine le fleuve Kano.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ja) Ministère du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme, « 狩野川水系流域及び河川の概要 » [PDF],‎ (consulté le 9 juin 2015).
  2. (en) David Longshore, Encyclopedia of Hurricanes, Typhoons, and Cyclones, New-York, Facts on File, coll. « Science Encyclopedia Series », , 481 p. (ISBN 1438118791), p. 256.
  3. (ja) [vidéo] 一年を迎えた 伊豆災害地 sur YouTube.