Province de Mino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte des anciennes provinces du Japon avec Mino mise en évidence.

Mino (美濃国; -no kuni) est une ancienne province du Japon qui se situait sur une région correspondant à la partie sud de l'actuelle préfecture de Gifu. Mino était bordée par les provinces de Hida, Ise, Mikawa, Omi, Owari et Shinano.

L'ancienne capitale provinciale se situait près de la ville moderne de Tarui, mais la ville la plus importante de la province, de par son château était Gifu.

Pendant les six ans de l'ère Wadō, des travaux eurent lieu dans la province pour élargir la route reliant la province de Mino à celle de Shinano

Au début de la période Sengoku, la province était dirigée par le clan Toki, qui en perdit le contrôle au profit du clan Saito. Le clan Saito la perdit ensuite forcé de s'allier au clan Oda. La province est une des premières à tomber sous le contrôle de Nobunaga Oda, tant et si bien que ses héritiers la contrôlèrent même après la mort de celui-ci et la montée au pouvoir de Hideyoshi Toyotomi.

La bataille de Sekigahara a eu lieu sur un côté de la province de Mino.