Kitakami-gawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kitakami (homonymie).

Kitakami-gawa
(japonais : 北上川)
Illustration
Le fleuve Kitakami à Morioka, Préfecture d'Iwate.
Caractéristiques
Longueur 249 km
Bassin 10 150 km2
Bassin collecteur Kitakami river basin (d)
Débit moyen 391 m3/s
Cours
Source Yuhazu-no-izumi
· Localisation Iwate, Préfecture d'Iwate
Embouchure Océan Pacifique
· Localisation Ishinomaki (Préfecture de Miyagi)
· Altitude m
· Coordonnées 38° 34′ 28,5″ N, 141° 27′ 28,6″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau du Japon Japon
Régions traversées Préfectures d'Iwate et de Miyagi
Principales localités Iwate, Morioka, Tome, Ishinomaki

Le fleuve Kitakami (北上川, Kitakami-gawa?) est le quatrième plus long cours d'eau du Japon, et le plus long de la région de Tōhoku.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue aérienne du delta du fleuve Kitakami, à Ishinomaki (préfecture de Miyagi).
Vue aérienne du delta du fleuve Kitakami, à Ishinomaki (préfecture de Miyagi).

D'une longueur de 249 km[1], le fleuve Kitakami prend sa source à la source Yuhazu (弓弭の泉, Yuhazu-no-izumi?)[2], qui se trouve dans le district d'Iwate à Iwate[note 1].

Son cours s'oriente nord-sud, dans un bassin versant de 10 150 km2[1], entre les monts Kitakami et monts Ōu[3] et aboutit à Ishinomaki (préfecture de Miyagi), où il se jette dans la baie d'Oppa[note 2].

Dans le sud de la municipalité de Tome, un défluent du fleuve se forme : le fleuve Kyūkitakami (旧北上川, Kyūkitakami-gawa?)[4], qui serpente jusqu'à son embouchure en baie d'Ishinomaki[note 3], à Ishinomaki.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant l'ère Edo (1603–1868), la navigation fluviale est importante su le fleuve Kitakami. Elle décline, à l'ère Meiji (1868-1912), avec l'arrivée des transports ferroviaires.

Durant les ères Taisho (1912-1926) et Showa (1926-1989), de nombreux barrages sont construits pour produire de l'électricité et réguler les crues du fleuve et de ses affluents[3].

Légende[modifier | modifier le code]

Selon une légende ancienne, Minamoto no Yoriyoshi (988-1075) et son fils Yoriie (1039–1106), venus dans le nord du pays avec leurs troupes pour mater une rébellion, se trouvèrent acculés sur le site de l'actuel source Yuhazu lors de la guerre de Zenkunen (1051-1063). Accablés par la chaleur ambiante et tiraillés par la soif, les soldats du clan Minamoto perdaient courage. C'est alors que le fils de leur maître frappa une pierre avec son arc. De l'eau se mit immédiatement à couler de la roche. Et les guerriers impériaux purent se rafraîchir à la source qui venait de naître[5].

Catastrophe naturelle[modifier | modifier le code]

En , lors de la triple catastrophe de Fukushima, le delta du fleuve Kitakami fut inondé jusqu'à 50 km à l'intérieur des terres, à la suite du passage d'un violent tsunami consécutif à un séisme localisé dans l'océan Pacifique. Jusqu'à cette date, les profondeurs maximales de pénétration dans les terres, observées par les scientifiques, ne dépassaient pas une dizaine de kilomètres[6].

Dans l'estuaire du fleuve, les digues, construites pour prévenir les inondations en cas de raz-de-marée, n'ont pas résisté[7]. Des analyses, effectuées par des experts de l'université du Tōhoku, ont établi que des lames de 7 m de haut ont déferlé dans l'estuaire du fleuve[6]. De même, un barrage de 3 m de haut, situé à environ 17 km de l'estuaire du Kitakami-gawa, a été submergé par les vagues[6].

Le tsunami a fait des dégâts importants et de nombreuses victimes, notamment les élèves d'une école primaire dans le district d'Okawa, à Ishinomaki.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La source du fleuve Kitakami est située, à Iwate, dans le hall MidōKannon du temple Sengaku, un lieu saint dédié à Kannon, déesse bouddhique de la miséricorde.
  2. La baie d'Oppa se situe dans l'océan Pacifique, au nord-est de la préfecture de Miyagi.
  3. La baie d'Ishinomaki s'étend en baie de Sendai, dans l'océan Pacifique, au nord-est de la préfecture de Miyagi.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ja) Ministère du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme, « 北上川 »,‎ (consulté le 5 juin 2015).
  2. (ja) 岩手県岩手郡岩手町役場, « 北上川源泉 弓弭(ゆはず)の泉 », sur town.iwate.iwate.jp,‎ (consulté le 5 juin 2015).
  3. a et b (en) Alan Campbell et David S. Noble, Japan : An Illustrated Encyclopedia, Tokyo, Kodansha, , 1924 p. (ISBN 4069310983), p. 793.
  4. (ja) Ministère du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme, « 北上川水系図 »,‎ (consulté le 5 juin 2015).
  5. (en) Morioka-Hachimantai Regional Tourism Promotion Council, « Mido Kannondo and Yuhazu Spring (Iwate) », sur www.morioka-hachimantai.jp, (consulté le 5 juin 2015).
  6. a b et c (ja) 長野剛, « 大津波、北上川を50キロさかのぼる 東北大分析 », sur www.asahi.com,‎ (consulté le 5 juin 2015).
  7. (ja) Miyagi Prefectural Government, « 大川地区知事現地視察 », sur www.pref.miyagi.jp (consulté le 5 juin 2015).