Sai-gawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sai-gawa
(japonais : 犀川)
La rivière Sai près du château de Sunomata.
La rivière Sai près du château de Sunomata.
Caractéristiques
Longueur 12 km
Bassin 17,18 km2
Débit moyen ?
Cours
Embouchure Nagara-gawa
Géographie
Pays traversés Drapeau du Japon Japon

La rivière Sai (犀川, Sai-gawa?) est un cours d'eau du Japon qui traverse la préfecture de Gifu et se jette dans la rivière Nagara.

Géographie[modifier | modifier le code]

La rivière Sai s'écoule depuis la ville de Motosu, où elle se sépare d'avec la Neo-gawa, et se dirige vers le sud. Après avoir traversé Hozumi et Ōgaki, elle court parallèlement à la rivière Nagara qu'elle rejoint à Anpachi.

Les cerisiers japonais sur les berges de la rivière, près du château de Sunomata, font partie de la liste des trente-trois premiers sites de floraison de cerisiers de la préfecture de Gifu[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1530 : une grande inondation déplace la branche principale de la Neo-gawa original à son itinéraire actuel. Cette même inondation crée la Sai-gawa.
  • 1641 : une dispute éclate entre les propriétaires du canal Mushiroda (席田用水 Mushiroda Yōsui) et ceux du canal Makuwa (真桑用水 Makuwa Yōsui) relativement à l'utilisation de l'eau de la rivière Sai. Le différend est réglé avec le Canal Mushiroda prenant 60% de l'écoulement et le canal Makuwa les 40% restants.
  • 1929 : l'« incident de la Sai-gawa » se produit lorsque les habitants manifestent contre l'intention du gouverneur de la préfecture de modifier le débit de la rivière.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) « さくら33選 西濃地区 », ぎふ観光ガイド (consulté le 27 août 2011)

Source de la traduction[modifier | modifier le code]