Shō-gawa (Gifu)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shō-gawa
(japonais : 庄川)
Le fleuve Shō au pied du mont Sarugabamba
Le fleuve Shō au pied du mont Sarugabamba
Caractéristiques
Longueur 115 km
Bassin 1 180 km2
Débit moyen 34 m3/s
Cours
Source Mont Eboshi
· Localisation Takayama, Préfecture de Gifu
· Altitude 2 072 m
Embouchure Baie de Toyama
· Localisation Imizu (Préfecture de Toyama)
· Altitude 0 m
· Coordonnées 36° 47′ 25″ N, 137° 04′ 38″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau du Japon Japon
Régions traversées Préfectures de Gifu et de Toyama
Principales localités Takayama, Shirakawa, Tonami, Imizu

Le fleuve Shō (庄川, Shō-gawa?) est un cours d'eau du Japon qui traverse, du sud au nord, les deux préfectures de Gifu et Toyama.

Géographie[modifier | modifier le code]

Photo couleur d'un cours d'eau traversant un village.
Le fleuve Shō dans le village de Shirakawa.

D'une longueur de 115 km[1], le fleuve Shō prend sa source dans une vallée fluviale encaissée entre les monts Washiga et Eboshi, situés au sud-ouest de la ville de Takayama, dans la préfecture de Gifu.

Son cours s'oriente sud-nord, dans un bassin versant de 1 180 km2[1], passe au sud-ouest de Takayama, entre dans le lac Mibohoro puis longe les monts Ryōhaku. Poursuivant sa course vers le nord, le fleuve Shō parcourt du sud au nord, dans la vallée de Shokawa, le village de Shirakawa, classé depuis 1995 au patrimoine mondial par l'UNESCO[2]. Environ 8,5 km plus loin, il entre dans la préfecture de Toyama où il traverse les villes de Nanto puis Tonami. Il termine son parcours à l'ouest d'Imizu, où il se jette dans la baie de Toyama.

Le bassin versant du fleuve Shō est constitué à 93% de régions montagneuses et 17 barrages ont été construits sur le fleuve pour produire de l'électricité et réguler ses crues[2].

Biotope[modifier | modifier le code]

Sur les rives de la partie amont du fleuve Shō, se développe une végétation abondante, incluant des Saules, des noyers du Japon, des roseaux communs et une variété japonaise de Gleditsia[3].

Dans sa partie supérieure, vivent des espèces de Salvelinus et de Tribolodons. Et dans sa partie centrale et en aval, des poissons sucrés, des carpes, des saumons et des Truites peuvent être capturés. La qualité des eaux du fleuve Shō permet de rencontrer des espèces de poissons plus délicates comme l'ayukake et l'épinoche[3].

À l'embouchure du fleuve, la faune aviaire comprend des Goélands cendrés et des grèbes castagneux. Et ses rives sont peuplées de pluviers, de bergeronnettes, d'Hérons, de bruants et d'alouettes[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ja) 国土交通省, « 清流、湧水の恵み庄川 »,‎ (consulté le 13 juin 2015).
  2. a et b (ja) 国土交通省, « 地域の中の庄川 »,‎ (consulté le 13 juin 2015).
  3. a, b et c (ja) 国土交通省, « 庄川の自然環境 »,‎ (consulté le 13 juin 2015).