Iwaki-gawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Iwaki-gawa
(japonais : 岩木川)
Le fleuve Iwaki à Goshogawara
Le fleuve Iwaki à Goshogawara
Caractéristiques
Longueur 102 km
Bassin 2 540 km2
Débit moyen ?
Cours
Source Mont Ganmori
· Localisation Nishimeya, préfecture d'Aomori
· Altitude 987 m
Embouchure Mer du Japon
· Localisation Goshogawara
· Altitude 0 m
· Coordonnées 41° 01′ 00″ N, 140° 22′ 00″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau du Japon Japon
Régions traversées Préfecture d'Aomori
Principales localités Hirosaki, Tsugaru, Goshogawara

Le fleuve Iwaki (岩木川, Iwaki-gawa?) est un cours d'eau du Japon s'écoulant dans l'ouest de la préfecture d'Aomori.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le fleuve Iwaki est le plus long cours d'eau de la préfecture d'Aomori. D'une longueur de 102 km, il s'étale sur un bassin versant de 2 540 km2[1]. Il prend sa source au mont Ganmori dans la région de Shirakami-Sanchi, une région montagneuse, couverte de forêts primaires et s'étendant sur les deux préfectures d'Akita et d'Aomori.

À sa source, le cours du fleuve s'oriente vers l'est. À Hirosaki, il s'infléchit brusquement vers le nord, traverse le bourg de Tsuruta et la ville de Tsugaru dans la plaine de Tsugaru jusqu'au lac Jūsan, à Goshogawara dans l'ouest de la péninsule de Tsugaru, d'où il se jette dans la mer du Japon.

Divers segments du fleuve sont situés dans des zones protégées des parc de Towada-Hachimantai et de Tsugaru[1].

Affluents[modifier | modifier le code]

Les principaux affluents du fleuve Iwaki sont[2] :

  • La rivière Aseishi, à Hirosaki ;
  • La rivière Ushironagane, à Hirosaki ;
  • La rivière Hira, à Hirosaki ;
  • La rivière To à Goshogawara ;
  • La rivière Kanagi à Goshogawara.

Catastrophes naturelles[modifier | modifier le code]

Depuis des temps immémoriaux, la pluie, tombant en trombes d'eau, dans l'intérieur des terres, et les typhons venus de la mer du Japon, ont provoqué le débordement du fleuve Iwaki. La répétition de ces catastrophes naturelles a contraint les habitants de cette région du Japon à construire des digues et des barrages pour contrôler les crues tout le long du cours d'eau[3].

Inondations de 1977[modifier | modifier le code]

Début , un front météorologique engendre de fortes précipitations qui provoque le débordement du fleuve Iwaki. Dans son bassin, 41 personnes sont mortes ou portées disparues, 13 370 habitations sont endommagées et 6 300 ha de terres agricoles sont dévastés[4].

Inondations de 1981[modifier | modifier le code]

En , le passage d'un typhon en mer du Japon engendre la formation de précipitations qui font déborder le fleuve Iwaki dans la plaine de Tsugaru. Les inondations subséquentes causent la mort de deux personnes, endommagent 1 380 maisons et inondent 2 100 ha de terres cultivées[4].

Inondations de 1990[modifier | modifier le code]

En , le passage d'un typhon en mer du Japon provoque le débordement du fleuve Iwaki en aval de son cours. 720 habitations sont inondées et 1 100 ha de terres agricoles sont dévastés[4].

Écosystème[modifier | modifier le code]

Photo couleur de hautes herbes.
Rubanier d'eau.

La région de la source du fleuve Iwaki est couverte de larges étendues de forêts de hêtres. Les berges du fleuve abondent de rubaniers d'eau et ses eaux abritent l'ayu, une proie de choix pour diverses espèces de martins-pêcheurs[5].

Le cours moyen du fleuve est remarquable avec ses longues rangées de saules et ses vergers de pommiers parfois survolés par un milan noir ou un autour des palombes[5].

Le cours inférieur du fleuve, autrefois une vaste roselière, est une zone de marais peuplée de belettes, diverse espèces de bruants et de Locustellas[5].

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ja) 国土交通省, « 岩木川 »,‎ (consulté le 31 août 2015).
  2. (ja) 国土交通省, « 岩木川 » [PDF],‎ (consulté le 31 août 2015).
  3. (ja) 国土交通省, « 岩木川の歴史 » [« Histoire du fleuve Iwaki »],‎ (consulté le 31 août 2015).
  4. a, b et c (ja) 国土交通省, « 岩木川の主な災害 » [« Catastrophes majeures »],‎ (consulté le 31 août 2015).
  5. a, b et c (ja) 国土交通省, « 岩木川の自然環境 » [« Environnement naturel du fleuve Iwaki »],‎ (consulté le 31 août 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]