Shōkō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shoko (homonymie).
Shōkō
Fonction
Empereur du Japon
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 27 ans)
JaponVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
称光天皇Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Hinonishi Motoko (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Ogawa no miya (d)
Ikkyū SōjunVoir et modifier les données sur Wikidata

L'empereur Shōkō (称光天皇, Shōkō Tennō, 12 mai 140130 août 1428) a été le 101e empereur du Japon, selon l'ordre traditionnel de la succession, et a régné du 5 octobre 1412 à sa mort[1].

Son nom de règne a été forgé en prenant le premier kanji des noms des 48e et 49e dirigeants impériaux, l'impératrice Shōtoku (称徳) et l'empereur Kōnin (光仁).

Généalogie[modifier | modifier le code]

Son nom personnel était Mihito (d'abord écrit 躬仁, puis 実仁). Shōkō était le fils aîné de son prédécesseur l'empereur Go-Komatsu. Sa mère était Hinonishi Motoko (日野西資子), fille de Hino Sukekuni (日野資国). Il était lié à Yoshimitsu Ashikaga et à la famille Hino du côté de sa mère.

Biographie[modifier | modifier le code]

Shōkō accède au trône le 5 octobre 1412, à la suite de l'abdication de son père, qui continue à régner en tant qu'empereur retiré. Son couronnement a lieu le 19e jour du 12e mois de 1414.

Shōkō n'ayant pas d'enfants pour cause de maladie, Go-Komatsu lui choisit pour successeur un cousin, le futur empereur Go-Hanazono, arrière-petit-fils du prétendant de la Cour du Nord Sukō, qui monte sur le trône à la mort de Shōkō.

Ères de son règne[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Titsingh, Isaac. (1834). Annales des empereurs du Japon, pp. 327-331.

Liens externes[modifier | modifier le code]