Sushun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sushun
Soga faminy tree.svg
Fonction
Empereur du Japon
-
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Yamato (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nom dans la langue maternelle
崇峻天皇Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
DirigeantVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Oane-no-kimi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Suiko
Amatsukabe Anahobe (d)
Katsuraki (d)
Bidatsu
Iso no Kami Be (Imigako) (d)
Sakurawi (d)
Iso no Kami (d)
Anahobe no Hashihito no Himemiko (d)
YōmeiVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Ōtomo no Koteko
Kawakami no Iratsume (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant

L'empereur Sushun (崇峻天皇, Sushun Tennō?, 523-592) était le trente-deuxième empereur du Japon, selon l'ordre traditionnel de la succession. Il a régné de 587 à sa mort.

Son nom personnel était prince Hatsusebe (長谷部皇子, Hatsusebe no Miko?).

Généalogie[modifier | modifier le code]

Sushun était le douzième fils de l'empereur Kinmei, sa mère étant Soga no Oane-hime, une fille de Soga no Iname.

Épouses et descendance[modifier | modifier le code]

  • Ōtomo-no-Koteko, fille de Ōtomo no Nukade no Muraji, élevée au rang de première consort en 587, dont il eut deux enfants :
  • Soga Kahakami no Iratsume, sa cousine, fille de Soga no Umako ; consort impériale en 587 ; remariée en 592 à Yamato no Aya no Atahe no Koma, fils de Yamato no Aya no Atahe no Ihawi.

Règne[modifier | modifier le code]

Il succède à son demi-frère l'empereur Yōmei en 587, avec le soutien du clan Soga et de sa demi-sœur l'impératrice Suiko, la veuve de l'empereur Bidatsu. Le clan Mononobe s'allie avec le prince Anahobe, un autre fils de Kinmei, et tente d'installer celui-ci sur le trône, mais échoue. Le chef du clan Soga, Soga no Umako, tue Mononobe no Moriya, chef du clan Mononobe, ce qui conduit celui-ci au déclin.

En 592, Sushun perd le soutien du clan Soga, et est assassiné par Umako qui met sur le trône Suiko, qui devient ainsi la première impératrice régnante du Japon.

Références[modifier | modifier le code]