Konoe (empereur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Konoe.
Konoe
Anrakujuin Konoe-tenno01n3900.jpg
Fonction
Empereur du Japon
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 16 ans)
Nom dans la langue maternelle
近衛天皇Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Motohito (d)
Kenshi (d)
Shōshi/Nobuko (d)
Muneko
Akiko (d)
Go-Shirakawa
Sutoku
Kakukai (d)
YoshikoVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints

L'empereur Konoe (近衛天皇, Konoe Tennō, - ) est le 76e empereur du Japon, selon l'ordre traditionnel de la succession. Il règne nominalement du à sa mort, le pouvoir étant dans les faits exercé par son père, l'empereur retiré Toba. Sa mère est l'impératrice consort Fujiwara no Nariko et son nom personnel prince Narihito (体仁).

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1142, âgé de moins de 3 ans, Konoe monte sur le trône à la suite de son demi-frère Sutoku, forcé d'abdiquer par leur père Toba. Il « règne » jusqu'à sa mort en 1155. Konoe a 2 épouses (nyogo) :

  • Fujiwara no Tashi (1140-1202, fille de Fujiwara no Kin’yoshi et de Fujiwara no Goshi, ; fille adoptive de Fujiwara no Yorinaga; entrée au palais 9 février 1150 ; épouse impériale nyogo; 18 février 1150; impératrice (kōgō) 13 avril 1150 ; impératrice douairière (kotaigo) 11 décembre 1156 ; impératrice archidouairière 5 mars 1158 ; entrée au palais de l'empereur Nijo
  • Fujiwara no Teishi; ° 1135; fille de Fujiwara no Koremichi et de Fujiwara no Genshi, fille de Fujiwara no Akitaka ; fille adoptive de Fujiwara no Tadamichi; adoptée en 1148 par Bifukumon –In ; entrée au palais 19 mai 1150 ; épouse impériale nyogo 26 mai 1150 ; impératrice (chugu) 18 juillet 1150 ; nonne Shojokan 13 septembre 1155 ; titrée kōgō 11 décembre 1156 ; impératrice douairière (kotaigo) 5 mars 1158 ; titrée Kujo–in 28 avril 1168 ; 23 octobre 1176.

Ères de son règne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]