Sertindole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sertindole
Image illustrative de l’article Sertindole
Image illustrative de l’article Sertindole
Sertindole
Identification
Nom UICPA 1-[2-[4-[5-chloro-1-(4-fluorophényl)-indol-3-yl]-1-pipéridyl]éthyl]imidazolidin-2-one
No CAS 106516-24-9
No ECHA 100.162.562
Code ATC N05AE03
DrugBank DB06144
PubChem 60149
ChEBI 9122
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C24H26ClFN4O  [Isomères]
Masse molaire[1] 440,941 ± 0,024 g/mol
C 65,37 %, H 5,94 %, Cl 8,04 %, F 4,31 %, N 12,71 %, O 3,63 %,
Données pharmacocinétiques
Biodisponibilité 75%
Liaison protéique 99,5%
Métabolisme Hepatique (principalement via les cytochromes P450 et P450 3A4)
Demi-vie d’élim. 3 jours
Excrétion

fécale et rénale (4% sous forme de métabolites ; 1% inchangé)

Considérations thérapeutiques
Classe thérapeutique Neuroleptique antipsychotique
Voie d’administration orale
Grossesse Il n’existe pas de données sur l’utilisation du sertindole chez la femme enceinte
Caractère psychotrope
Catégorie Antipsychotique atypique
Autres dénominations

SerLect, Serdolect, Sertindolum, 106516-24-9, Lu 23-174


Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le sertindole est un médicament neuroleptique antipsychotique. Il a été mis au point par le laboratoire pharmaceutique danois H. Lundbeck A/S et commercialisé sous licence par les Laboratoires Abbott sous les noms de Serdolect et Serlect. Comme d'autres antipsychotiques atypiques, il a une activité antagoniste des récepteurs dopaminergiques D2 et sérotoninergiques 5-HT2. Il est utilisé dans le traitement de la schizophrénie. Chimiquement, il est classé comme un dérivé de phénylindole.

Il a obtenu l'autorisation de mise sur le marché (AMM) en 2003 mais n'est pas commercialisé en France (février 2007). Il n'est plus disponible dans certains pays où il a été commercialisé. Il n'est pas approuvé pour son utilisation aux États-Unis[2].

Indication[modifier | modifier le code]

Le sertindole est indiqué dans le traitement de la schizophrénie.

Contre-indications[modifier | modifier le code]

  • Le sertindole est contre-indiqué chez les patients ayant une hypokaliémie ou une hypomagnésémie connues non corrigées.
  • Le sertindole est contre-indiqué chez les patients ayant des antécédents de pathologies cardio-vasculaires avérées, d’insuffisance cardiaque congestive, d’hypertrophie cardiaque, d’arythmie ou de bradycardie (< 50 battements/min).
  • Le sertindole est contre-indiqué chez les patients présentant un syndrome du QT long congénital ou des antécédents familiaux de QT long congénital et chez les patients ayant un intervalle QT long acquis (QTc > 450 ms chez l’homme et QTc > 470 ms chez la femme).
  • Le sertindole est également contre-indiqué chez les patients traités par des médicaments connus pour entraîner un allongement significatif du QT. Les classes de médicaments concernées sont :
Cette liste n’est pas exhaustive. D’autres médicaments connus pour entraîner un allongement significatif de l’intervalle QT sont également contre-indiqués comme le cisapride ou le lithium.
Cette liste n’est pas exhaustive. D’autres médicaments connus pour inhiber les isoenzymes CYP3A, tels que par exemple la cimétidine, sont également contre-indiqués.

Effets indésirables[modifier | modifier le code]

Les effets indésirables sont classés ci-dessous par système et par fréquence[3] :

  • très fréquents (>10 %) ;
  • fréquents (1 - 10 %) ;
  • peu fréquents (0,1 – 1 %) ;
  • rares (0,01 – 0,1 %) ;
  • très rares (< 0,01 %).

Troubles du métabolisme et de la nutrition[modifier | modifier le code]

Troubles du système nerveux[modifier | modifier le code]

Troubles du système cardio-vasculaire[modifier | modifier le code]

Troubles du système respiratoire[modifier | modifier le code]

  • Très fréquents : rhinite/congestion nasale
  • Fréquents : dyspnée

Troubles gastro-intestinaux[modifier | modifier le code]

  • Fréquents : bouche sèche

Troubles du système génital[modifier | modifier le code]

Fréquents : troubles de l’éjaculation (diminution du volume de l’éjaculat)

Autres[modifier | modifier le code]

Fréquents : prise de poids, allongement du QT, hématurie, leucocyturie.

Synthèse[modifier | modifier le code]

Synthèse du sertindole
[4]

La synthèse du sertindole démarre avec le 5-chloro-1H-indole qui par réaction avec le réactif alkylant 1-fluoro-4-iodobenzène en présence de cuivre donne le 5-chloro-1-(4-fluorophényl)-1H-indole. Celui-ci réagit avec la pipéridin-4-one et HCl pour former le 5-chloro-1-(4-fluorophényl)-3-(1,2,3,6-tétrahydropyridin-4-yl)-1H-indole. L'hydrogénation avec H2 du fragment 1,2,3,6-tétrahydropyridin-4-yl le transforme en pipéridin-4-yl sans contrôle sur la stéréochimie de l'atome de carbone 4. Enfin, une seconde alkylation avec la 1-(2-chloroéthyl)imidazolidin-2-one fournit le sertindole.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) « Serdolect Approval Status », sur Drugs.com, (consulté le 14 octobre 2014).
  3. Répertoire des Spécialités Pharmaceutiques, Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
  4. (en) Jens Perregaard, Joern Arnt, Klaus P. Boegesoe, John Hyttel, Connie Sanchez, « Noncataleptogenic, centrally acting dopamine D-2 and serotonin 5-HT2 antagonists within a series of 3-substituted 1-(4-fluorophenyl)-1H-indoles », J. Med. Chem., vol. 35, no 6,‎ , p. 1092–1101 (DOI 10.1021/jm00084a014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Leucht S, Cipriani A, Spineli L, Mavridis D, Orey D, Richter F, Samara M, Barbui C, Engel RR, Geddes JR, Kissling W, Stapf MP, Lässig B, Salanti G, Davis JM., « Comparative efficacy and tolerability of 15 antipsychotic drugs in schizophrenia: a multiple-treatments meta-analysis », Lancet, vol. 382, no 9896,‎ , p. 951-962 (PMID 23810019, lire en ligne) modifier

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]