Hyperglycémie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une hyperglycémie est une concentration en sucre dans le sang (glycémie) anormalement élevée. Pour un être humain, ceci correspond a une glycémie supérieure à 1,26 g/L à jeun, et à 2,00 g/L le reste du temps[1]. Celle-ci est un des symptômes révélateurs d'un diabète. Le contraire d'une hyperglycémie est une hypoglycémie.

Symptômes[modifier | modifier le code]

Complications[modifier | modifier le code]

L'hyperglycémie n'a pas de conséquence grave à court terme. L'hyperglycémie chronique définit le diabète, et entraîne une détérioration des vaisseaux sanguins et des nerfs, et donne lieu à des complications :

L'hyperglycémie provoque une hyperinsulinémie et déclenche un stockage de triglycérides dans le tissu adipeux. Voilà pourquoi les glucides (sucres) font grossir facilement, malgré un apport calorique (4 kcal/g) inférieur aux lipides (9 kcal/g).

De plus, une hyperglycémie consécutive à un repas riche en glucides provoquera souvent une hypoglycémie réactionnelle, qui redonne faim et augmente l'envie de consommer du sucre, à nouveau. Le "sucre" appelle le "sucre". Voilà pourquoi certaines personnes déclarent qu'elles sont "accros au sucre", indiquant ainsi leur faim exagérée, leur envie forte de consommer un aliment au goût sucré.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Selon l’Association française des diabétiques AFD sur [1]